AMO-Cnops: le déficit ramené à 2,8 MDH en 2018

La Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale a tenu son 20e conseil d’administration relatif à l’assurance maladie obligatoire dans le secteur public et le 6e CA relatif à l’AMO des étudiants, respectivement les 25 et 26 juillet 2019. Voici les principaux chiffres de l'année 2018.

AMO-CNOPS: le déficit ramené à 2,8 MDH en 2018

Le 31 juillet 2019 à 12:00

Modifié le 31 juillet 2019 à 12:41

A fin 2018, les bénéficiaires de l’AMO dans le secteur public sont de 3.039.471 personnes et les cotisations ont atteint 5.1 milliards de DH, soit une légère augmentation par rapport à 2017.

Les remboursements directs aux assurés ont totalisé 2.8 MMDH. Les paiements aux producteurs de soins dans le cadre du tiers payant sont de 2,1 MMDH, soit des dépenses totales de 4,9 MMDH en 2018.

Les médicaments constituent 33% du total des dépenses de la Cnops, soit 1,6 MMDH. Ils sont suivis par les hospitalisations (15%, soit 766 millions de DH), et les analyses (9%, soit 463 MDH).

D’autre part, les porteurs de maladies de longue durée sont estimés à 182.375 en 2018, soit 5,9% des bénéficiaires. Ces derniers consomment 50% des soins de santé, soit 2,4 MMDH.  

Le déficit de 22,5 MDH enregistré en 2017 a été ramené à 2,8 millions de DH en 2018, grâce aux mesures mises en place, surtout dans le secteur des soins dentaires.

"Malgré ces résultats, la situation financière de la Cnops permettra d’honorer ses engagements vis-à-vis des producteurs de soins pour plusieurs années, à condition d’adopter plusieurs réformes nécessaires, telles que la révision à la baisse des prix des médicaments et des analyses, ou encore encourager le recours aux établissements publics, qui ne représentent que 11% des paiements dans le cadre du tiers payant", indique un communiqué.

Par ailleurs, les auditeurs externes ont approuvé et certifié, pour la 5e fois consécutive, les comptes de la Cnops sans émettre aucune réserve. La Cnops va donc remettre à la Caisse marocaine d'assurance maladie une situation saine et équilibrée.

Quant à l’AMO des étudiants, "les principaux indicateurs ont connu une amélioration durant l'année universitaire 2018-2019", souligne le communiqué.

Ainsi, le nombre de demandes d’inscription est passé de 70.361 en 2017-2018 à 272.517. Le nombre d'étudiants inscrits à l'AMO-étudiants est de 114.866, tandis que 52.352 étudiants ont une couverture maladie dans le secteur privé, 26.124 dans le secteur public, et 57.352 ont le Ramed.

Dans ce sens, le Conseil a demandé la constitution d'une commission technique qui simplifiera les procédures et étudiera les possibilités d’intégrer certaines catégories d’étudiants, dont les Ramédistes, dans l’AMO pour les étudiants.

En outre, les auditeurs externes ont également approuvé et certifié les comptes de l’AMO pour étudiants, sans émettre aucune réserve. 

Principales réalisations en 2018

Selon Abdelaziz Adnane, directeur de la Cnops, l'année 2018 a été marquée par la création de qautre délégations régionales, notamment à Larache, Taza, Essaouira et Safi. L'objectif est de constituer 70 délégations à terme.

L'année précédente a également été marquée par la simplification des procédures de remboursement.

M. Adnane a également rappelé la convention signée avec les pharmaciens pour la prise en charge des médicaments coûteux, qui a permis de traiter 35.406 dossiers entre le 8 juin 2016 à la fin 2018 (soit 538 MDH). Notons que la Cnops collabore avec 1.300 pharmacies.  

Tags : AMO , cnops

AMO-Cnops: le déficit ramené à 2,8 MDH en 2018

Le 31 juillet 2019 à12:25

Modifié le 31 juillet 2019 à 12:41

La Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale a tenu son 20e conseil d’administration relatif à l’assurance maladie obligatoire dans le secteur public et le 6e CA relatif à l’AMO des étudiants, respectivement les 25 et 26 juillet 2019. Voici les principaux chiffres de l'année 2018.

A fin 2018, les bénéficiaires de l’AMO dans le secteur public sont de 3.039.471 personnes et les cotisations ont atteint 5.1 milliards de DH, soit une légère augmentation par rapport à 2017.

Les remboursements directs aux assurés ont totalisé 2.8 MMDH. Les paiements aux producteurs de soins dans le cadre du tiers payant sont de 2,1 MMDH, soit des dépenses totales de 4,9 MMDH en 2018.

Les médicaments constituent 33% du total des dépenses de la Cnops, soit 1,6 MMDH. Ils sont suivis par les hospitalisations (15%, soit 766 millions de DH), et les analyses (9%, soit 463 MDH).

D’autre part, les porteurs de maladies de longue durée sont estimés à 182.375 en 2018, soit 5,9% des bénéficiaires. Ces derniers consomment 50% des soins de santé, soit 2,4 MMDH.  

Le déficit de 22,5 MDH enregistré en 2017 a été ramené à 2,8 millions de DH en 2018, grâce aux mesures mises en place, surtout dans le secteur des soins dentaires.

"Malgré ces résultats, la situation financière de la Cnops permettra d’honorer ses engagements vis-à-vis des producteurs de soins pour plusieurs années, à condition d’adopter plusieurs réformes nécessaires, telles que la révision à la baisse des prix des médicaments et des analyses, ou encore encourager le recours aux établissements publics, qui ne représentent que 11% des paiements dans le cadre du tiers payant", indique un communiqué.

Par ailleurs, les auditeurs externes ont approuvé et certifié, pour la 5e fois consécutive, les comptes de la Cnops sans émettre aucune réserve. La Cnops va donc remettre à la Caisse marocaine d'assurance maladie une situation saine et équilibrée.

Quant à l’AMO des étudiants, "les principaux indicateurs ont connu une amélioration durant l'année universitaire 2018-2019", souligne le communiqué.

Ainsi, le nombre de demandes d’inscription est passé de 70.361 en 2017-2018 à 272.517. Le nombre d'étudiants inscrits à l'AMO-étudiants est de 114.866, tandis que 52.352 étudiants ont une couverture maladie dans le secteur privé, 26.124 dans le secteur public, et 57.352 ont le Ramed.

Dans ce sens, le Conseil a demandé la constitution d'une commission technique qui simplifiera les procédures et étudiera les possibilités d’intégrer certaines catégories d’étudiants, dont les Ramédistes, dans l’AMO pour les étudiants.

En outre, les auditeurs externes ont également approuvé et certifié les comptes de l’AMO pour étudiants, sans émettre aucune réserve. 

Principales réalisations en 2018

Selon Abdelaziz Adnane, directeur de la Cnops, l'année 2018 a été marquée par la création de qautre délégations régionales, notamment à Larache, Taza, Essaouira et Safi. L'objectif est de constituer 70 délégations à terme.

L'année précédente a également été marquée par la simplification des procédures de remboursement.

M. Adnane a également rappelé la convention signée avec les pharmaciens pour la prise en charge des médicaments coûteux, qui a permis de traiter 35.406 dossiers entre le 8 juin 2016 à la fin 2018 (soit 538 MDH). Notons que la Cnops collabore avec 1.300 pharmacies.  

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.