Apebi: Amine Zarouk et Mehdi Alaoui candidats pour le mandat 2020-2022

Amine Zarouk, directeur général d’Alten DC Maroc, et Mehdi Alaoui, directeur général de APP Editor (LaFactory), présentent leur candidature, respectivement, aux postes de président et vice-président général de l’Apebi pour le mandat 2020-2022.

Apebi : Amine Zarouk et Mehdi Alaoui candidats pour le mandat 2020-2022

Le 02 janvier 2020 à 10:19

Modifié le 02 janvier 2020 à 22:40

Membres et acteurs au sein de l’Apebi (Fédération des technologies de l'information des télécommunications et de l'offshoring) depuis plus de 10 ans, les deux candidats ont contribué "lors du mandat actuel par la fédération d’une quarantaine de nouveaux membres, l'opérationnalisation de la structure d’animation offshoring, la création du pôle startups, la facilitation de l’intégration du Maroc à Smart Africa..."

"Aujourd’hui, nous nous sentons prêts et motivés à prendre la relève, continuer le travail et faire avancer ce secteur pilier de l’économie de notre nation", assurent-ils dans la lettre de candidature officielle.

"L'économie numérique est le seul secteur qui a une croissance à deux chiffres dans le monde et qui tire vers le haut les autres secteurs. C’est le moteur du développement économique et social, il est aujourd’hui plus que jamais nécessaire de lui donner une place prépondérante au Maroc."

Qui sont Amine Zarouk et Mehdi Alaoui ?

Agé de 36 ans, Amine Zarouk, est l'initiateur de Fez Smart Factory 4.0. Il est fondateur et directeur général d’Alten DC Maroc (filiale du groupe Alten). Il est titulaire d’un master en systèmes d’informations distribués de l’Isiag Paris 12 en 2006, et est connu pour son militantisme pour le développement de la région et la promotion du partenariat université/entreprise.

M. Zarouk était président de section du CJD et actuellement il est président du pôle industrie 4.0 à la CGEM FT et vice-président à l’Apebi en charge du pôle offshoring.

Quant à Mehdi Alaoui, c'est un entrepreneur en série dans les nouvelles technologies, investisseur et expert en applications mobiles, publicité, innovation, startups... Il a fondé plusieurs startups (LaFactory.co, ScreenDy, Media Mobility, PubOnline, EMA, Play & Meet) ainsi que l’association Hack & Pitch.

M. Alaoui est un ingénieur diplômé de la Sorbonne à Paris en 2004 ainsi que d’un master en systèmes d’informations de l’Isiag en 2005. 

Agé de 39 ans, il est président de la commission Economie numérique et NBIC à la CGEM, vice-présidence de l’Apebi en charge du pôle startups et président de l’association Hack & Pitch.

Amine Zarouk et Mehdi Alaoui proposent un programme "pragmatique" tourné vers les membres à travers cinq axes:

- "Digital4All": L’accès au marché pour les membres via une caravane qui va à la rencontre des différents secteurs dans différentes régions.

- "Skills4All": Le développement rapide du capital humain via un projet d’institut de formation aux NTIC en PPP.

- "Institutions2Meet": La création de rencontres entre les institutions publiques et les membres pour présenter leurs doléances et créer un lobby fort pour le secteur des nouvelles technologies, en vue de mettre en place un doing business digital.

-"Data4Tech": La mise en place d’un observatoire permanent des NTIC.

-"MoroccoTech4Africa": Le lancement d’une confédération africaine des technologies de l’information pour positionner les membres de l'Apebi sur le continent.

Afin de réussir ce programme, les deux candidats tablent sur une coopération plus rapprochée avec les autres fédérations et la CGEM ainsi que de nouveaux modes de financement de l’Apebi, précise le document.

Apebi: Amine Zarouk et Mehdi Alaoui candidats pour le mandat 2020-2022

Le 02 janvier 2020 à11:02

Modifié le 02 janvier 2020 à 22:40

Amine Zarouk, directeur général d’Alten DC Maroc, et Mehdi Alaoui, directeur général de APP Editor (LaFactory), présentent leur candidature, respectivement, aux postes de président et vice-président général de l’Apebi pour le mandat 2020-2022.

Membres et acteurs au sein de l’Apebi (Fédération des technologies de l'information des télécommunications et de l'offshoring) depuis plus de 10 ans, les deux candidats ont contribué "lors du mandat actuel par la fédération d’une quarantaine de nouveaux membres, l'opérationnalisation de la structure d’animation offshoring, la création du pôle startups, la facilitation de l’intégration du Maroc à Smart Africa..."

"Aujourd’hui, nous nous sentons prêts et motivés à prendre la relève, continuer le travail et faire avancer ce secteur pilier de l’économie de notre nation", assurent-ils dans la lettre de candidature officielle.

"L'économie numérique est le seul secteur qui a une croissance à deux chiffres dans le monde et qui tire vers le haut les autres secteurs. C’est le moteur du développement économique et social, il est aujourd’hui plus que jamais nécessaire de lui donner une place prépondérante au Maroc."

Qui sont Amine Zarouk et Mehdi Alaoui ?

Agé de 36 ans, Amine Zarouk, est l'initiateur de Fez Smart Factory 4.0. Il est fondateur et directeur général d’Alten DC Maroc (filiale du groupe Alten). Il est titulaire d’un master en systèmes d’informations distribués de l’Isiag Paris 12 en 2006, et est connu pour son militantisme pour le développement de la région et la promotion du partenariat université/entreprise.

M. Zarouk était président de section du CJD et actuellement il est président du pôle industrie 4.0 à la CGEM FT et vice-président à l’Apebi en charge du pôle offshoring.

Quant à Mehdi Alaoui, c'est un entrepreneur en série dans les nouvelles technologies, investisseur et expert en applications mobiles, publicité, innovation, startups... Il a fondé plusieurs startups (LaFactory.co, ScreenDy, Media Mobility, PubOnline, EMA, Play & Meet) ainsi que l’association Hack & Pitch.

M. Alaoui est un ingénieur diplômé de la Sorbonne à Paris en 2004 ainsi que d’un master en systèmes d’informations de l’Isiag en 2005. 

Agé de 39 ans, il est président de la commission Economie numérique et NBIC à la CGEM, vice-présidence de l’Apebi en charge du pôle startups et président de l’association Hack & Pitch.

Amine Zarouk et Mehdi Alaoui proposent un programme "pragmatique" tourné vers les membres à travers cinq axes:

- "Digital4All": L’accès au marché pour les membres via une caravane qui va à la rencontre des différents secteurs dans différentes régions.

- "Skills4All": Le développement rapide du capital humain via un projet d’institut de formation aux NTIC en PPP.

- "Institutions2Meet": La création de rencontres entre les institutions publiques et les membres pour présenter leurs doléances et créer un lobby fort pour le secteur des nouvelles technologies, en vue de mettre en place un doing business digital.

-"Data4Tech": La mise en place d’un observatoire permanent des NTIC.

-"MoroccoTech4Africa": Le lancement d’une confédération africaine des technologies de l’information pour positionner les membres de l'Apebi sur le continent.

Afin de réussir ce programme, les deux candidats tablent sur une coopération plus rapprochée avec les autres fédérations et la CGEM ainsi que de nouveaux modes de financement de l’Apebi, précise le document.

A lire aussi


6527

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.