Assurance climatique: 500 MDH de la Mamda aux agriculteurs sinistrés

1 million d'hectares de 40.000 agriculteurs étaient assurés cette année auprès de la Mamda contre les risques climatiques. 20.000 agriculteurs ont déjà perçu leurs indemnisations de 615 DH par hectare. L'enveloppe globale est de 500 MDH, apprend Médias24 de sources sûres.

Assurance climatique: 500 MDH de la Mamda aux agriculteurs sinistrés

Le 27 juillet 2019 à 12:06

Modifié le 29 juillet 2019 à 08:00

La Mutuelle agricole marocaine d'assurances (Mamda) a démarré ce mois de juillet l'indemnisation des agriculteurs couverts par l'assurance multirisques climatiques, mise en place en 2011 par cette compagnie d'assurance en partenariat avec les ministères de l'agriculture et des finances.

Compte tenu des mauvaises conditions climatiques qu'ont connues certaines régions agricoles pendant la campagne 2018-2019, une partie des 40.000 agriculteurs qui ont assuré 1 million d'hectares seront en effet indemnisés, si leurs zones ont été déclarées sinistrées par les pouvoirs publics.

A ce jour, plus de 20.000 agriculteurs ont perçu leurs indemnisations à travers le réseau de ses bureaux. L'enveloppe globale est de 500 MDH. Pour rappel, en 2016 les agriculteurs avaient reçu 1 milliard de DH.

L'assurance multirisques climatiques a coûté aux agriculteurs couverts 28 DH/ ha. L’indemnisation moyenne payée par Mamda aux agriculteurs sinistrés est de 615 DH/ ha.

L'assurance concerne les cultures céréalières (blé tendre, blé dur, mais et orge) et légumineuses (fèves, lentilles, petits pois, pois chiches, haricots) sur l’ensemble du territoire marocain et couvre contre les risques climatiques suivants : sécheresse, excès d’eau, grêle, gel, vents violents, vents de sable.

Comment fonctionne le processus d'indemnisation

Le processus d’indemnisation repose sur la «déclaration communale», après évaluation des rendements des zones potentiellement sinistrées.

Il s'agit d'un dispositif global initié et encadré par le ministère de l’agriculture conjointement avec celui des Finances. L'évaluation est effectuée par le département de l'Agriculture et les experts de la Mamda. Une commune est déclarée sinistrée lorsque le rendement de la campagne agricole est inférieur à un référentiel historique sur 10 ans.

Dès réception de la «déclaration communale» des zones sinistrées, la Mamda procède à l’indemnisation des agriculteurs éligibles en fonction des taux de perte constatés lors de la campagne d’évaluation des rendements.

Notons que de nombreux investissements ont été réalisés par la Mamda dans la géolocalisation des parcelles des agriculteurs assurés, dans le réseau d’experts agricoles dédié (plus de 200 experts) et dans le développement de systèmes d’information intégrés et digitalisés.

Assurance climatique: 500 MDH de la Mamda aux agriculteurs sinistrés

Le 27 juillet 2019 à12:06

Modifié le 29 juillet 2019 à 08:00

1 million d'hectares de 40.000 agriculteurs étaient assurés cette année auprès de la Mamda contre les risques climatiques. 20.000 agriculteurs ont déjà perçu leurs indemnisations de 615 DH par hectare. L'enveloppe globale est de 500 MDH, apprend Médias24 de sources sûres.

La Mutuelle agricole marocaine d'assurances (Mamda) a démarré ce mois de juillet l'indemnisation des agriculteurs couverts par l'assurance multirisques climatiques, mise en place en 2011 par cette compagnie d'assurance en partenariat avec les ministères de l'agriculture et des finances.

Compte tenu des mauvaises conditions climatiques qu'ont connues certaines régions agricoles pendant la campagne 2018-2019, une partie des 40.000 agriculteurs qui ont assuré 1 million d'hectares seront en effet indemnisés, si leurs zones ont été déclarées sinistrées par les pouvoirs publics.

A ce jour, plus de 20.000 agriculteurs ont perçu leurs indemnisations à travers le réseau de ses bureaux. L'enveloppe globale est de 500 MDH. Pour rappel, en 2016 les agriculteurs avaient reçu 1 milliard de DH.

L'assurance multirisques climatiques a coûté aux agriculteurs couverts 28 DH/ ha. L’indemnisation moyenne payée par Mamda aux agriculteurs sinistrés est de 615 DH/ ha.

L'assurance concerne les cultures céréalières (blé tendre, blé dur, mais et orge) et légumineuses (fèves, lentilles, petits pois, pois chiches, haricots) sur l’ensemble du territoire marocain et couvre contre les risques climatiques suivants : sécheresse, excès d’eau, grêle, gel, vents violents, vents de sable.

Comment fonctionne le processus d'indemnisation

Le processus d’indemnisation repose sur la «déclaration communale», après évaluation des rendements des zones potentiellement sinistrées.

Il s'agit d'un dispositif global initié et encadré par le ministère de l’agriculture conjointement avec celui des Finances. L'évaluation est effectuée par le département de l'Agriculture et les experts de la Mamda. Une commune est déclarée sinistrée lorsque le rendement de la campagne agricole est inférieur à un référentiel historique sur 10 ans.

Dès réception de la «déclaration communale» des zones sinistrées, la Mamda procède à l’indemnisation des agriculteurs éligibles en fonction des taux de perte constatés lors de la campagne d’évaluation des rendements.

Notons que de nombreux investissements ont été réalisés par la Mamda dans la géolocalisation des parcelles des agriculteurs assurés, dans le réseau d’experts agricoles dédié (plus de 200 experts) et dans le développement de systèmes d’information intégrés et digitalisés.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.