AstraZeneca avertit que ses livraisons vers l'Europe seront moindres que prévu

Le groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca a averti, vendredi, que ses livraisons du vaccin anti-Covid-19 vers l'Europe seront "moindres que prévu" en raison d'une "baisse de production" sur un de ses sites de fabrication.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/23-01-2021/le-vaccin-AstraZeneca00.jpg-oui
AstraZeneca avertit que ses livraisons vers l'Europe seront moindres que prévu

Le 23 janvier 2021 à 09:22

Modifié le 23 janvier 2021 à 09:22

La société, qui a déjà commencé à distribuer son vaccin développé en partenariat avec l'Université d'Oxford, dans l'ensemble du Royaume-Uni, reste dans l'attente d'une approbation de l'Agence européenne des médicaments (EMA) pour entamer ses livraisons dans l'UE. Une décision à cet égard devrait être annoncée d'ici le 29 janvier.

Dans un communiqué, AstraZeneca a déclaré qu'en cas d'approbation de l'UE, "les quantités initiales seront inférieures aux prévisions", expliquant que cela est dû à "une baisse de production d'un site de fabrication" au sein de sa chaîne d'approvisionnement européenne.

Le groupe pharmaceutique a toutefois rassuré que le début de la distribution ne sera pas affecté, promettant de fournir à l'Union européenne "des millions de doses" tout en augmentant sa production en février et mars.

La commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides, a déploré l'annonce par les représentants d'AstraZeneca de "retards dans la livraison des vaccins par rapport aux prévisions pour le premier trimestre de cette année".

"La Commission européenne et les États membres ont exprimé leur profond mécontentement à ce sujet. Nous avons insisté sur un calendrier de livraison précis sur la base duquel les États membres devraient planifier leurs programmes de vaccination, sous réserve de l'octroi d'une autorisation de mise sur le marché conditionnelle", a-t-elle déclaré sur Twitter.

L'Union européenne et l'EMA sont sous pression pour accélérer l'approbation de nouveaux vaccins contre le coronavirus, alors qu'un nouveau variant de ce virus a augmenté le nombre des infections. La Commission européenne avait initialement réservé jusqu'à 400 millions de doses du vaccin développé par AstraZeneca.

(MAP)

AstraZeneca avertit que ses livraisons vers l'Europe seront moindres que prévu

Le 23 janvier 2021 à09:25

Modifié le 23 janvier 2021 à 09:22

Le groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca a averti, vendredi, que ses livraisons du vaccin anti-Covid-19 vers l'Europe seront "moindres que prévu" en raison d'une "baisse de production" sur un de ses sites de fabrication.

com_redaction-56

La société, qui a déjà commencé à distribuer son vaccin développé en partenariat avec l'Université d'Oxford, dans l'ensemble du Royaume-Uni, reste dans l'attente d'une approbation de l'Agence européenne des médicaments (EMA) pour entamer ses livraisons dans l'UE. Une décision à cet égard devrait être annoncée d'ici le 29 janvier.

Dans un communiqué, AstraZeneca a déclaré qu'en cas d'approbation de l'UE, "les quantités initiales seront inférieures aux prévisions", expliquant que cela est dû à "une baisse de production d'un site de fabrication" au sein de sa chaîne d'approvisionnement européenne.

Le groupe pharmaceutique a toutefois rassuré que le début de la distribution ne sera pas affecté, promettant de fournir à l'Union européenne "des millions de doses" tout en augmentant sa production en février et mars.

La commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides, a déploré l'annonce par les représentants d'AstraZeneca de "retards dans la livraison des vaccins par rapport aux prévisions pour le premier trimestre de cette année".

"La Commission européenne et les États membres ont exprimé leur profond mécontentement à ce sujet. Nous avons insisté sur un calendrier de livraison précis sur la base duquel les États membres devraient planifier leurs programmes de vaccination, sous réserve de l'octroi d'une autorisation de mise sur le marché conditionnelle", a-t-elle déclaré sur Twitter.

L'Union européenne et l'EMA sont sous pression pour accélérer l'approbation de nouveaux vaccins contre le coronavirus, alors qu'un nouveau variant de ce virus a augmenté le nombre des infections. La Commission européenne avait initialement réservé jusqu'à 400 millions de doses du vaccin développé par AstraZeneca.

(MAP)

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M : Communiqué Financier des Indicateurs du 4e trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.