Automobile : l'usine PSA de Kénitra a démarré l’export en 2019

PSA a démarré l’exportation de ses véhicules Peugeot 208 made in Morocco en 2019. Selon des données non confirmées par le constructeur, il a exporté quelques 7.000 unités sur les 4 derniers mois de l’année écoulée.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/21-01-2020/RoiMohammedVIinaugurationusinePSA.jpg-oui
Automobile : l'usine PSA de Kénitra a démarré l’export en 2019

Le 21 janvier 2020 à 15:33

Modifié le 21 janvier 2020 à 15:40

L’usine de PSA à Kénitra a bien démarré son activité à l’export quelques semaines après son inauguration le 20 juin 2019

Dans son bilan d’activité pour l’année 2019, le complexe portuaire Tanger Med avance que l’année écoulée « a été marquée par le démarrage de l'export de véhicules PSA via le port Tanger Med en provenance de l’usine de Kénitra ». Le communiqué de l’autorité aéroportuaire ne donne pas de chiffre précis pour le cas de PSA.

Il s’attarde, par contre, sur le trafic véhicule dans son ensemble. « 500.465 véhicules ont été manutentionnés sur les deux terminaux à véhicules du port Tanger Med. Ce chiffre regroupe 380.784 véhicules Renault dont 349.050 sont destinés à l’export, et 112.857 véhicules manutentionnés dans le terminal common user », ajoute le communiqué de Tanger Med.

Partant de ces chiffres, on déduit que le trafic relatif à PSA est de quelques 6.800 véhicules. Bien que ce volume d’exportation puisse paraître faible, il n’en demeure pas moins que ce chiffre correspond à la production entre mi-septembre et décembre 2019.

Car bien que l’usine PSA ait été inaugurée officiellement le 20 juin, la production en série n’a démarré quant à elle que le 18 septembre.

Montée en puissance progressive

L’usine de Kénitra est pour l’heure dédiée au modèle Peugeot 208. Une montée en puissance est en train de s’opérer pour atteindre la cadence de 300 véhicules/jour soit 100.000 par an.

PSA a également anticipé son projet d’extension qui était prévu bien plus tard. Le coup d’envoi des travaux d’extension a été donné par le Roi Mohammed VI le jour même de l’inauguration de la première phase.

Selon nos informations, les travaux avancent au rythme attendu, ils seront achevés au cours de l’été 2020.

Quand la deuxième phase du projet entrera en service, l’usine de Kénitra atteindra un rythme de croisière de 600 véhicules/jour. Pour ce qui est de la destination des exportations, aucune information précise n’est donnée.

Kénitra n’est pas la seule usine de PSA à produire la Peugeot 208. Ce modèle est également produit à Trnava en Slovaquie.

« Les deux usines sont là pour servir l’ensemble des marchés internationaux », a déclaré Yves Peyrot des Gachons, directeur de la région Maghreb de PSA Dans un récent entretien accordé à L’Argus.

Le directeur de la région Maghreb de PSA expliquait la répartition du travail entre les deux sites qui produisent la Peugeot 208.  « A chaque fois que nous lançons un véhicule, il a vocation à être produit dans deux régions. Chacune des usines sert donc des régions différentes, mais certaines versions ne sont pas produites à Trnava, et inversement. Les niveaux de finition 2 et 3 sont produits dans les deux usines, mais le niveau 4 et la version électrique sont fabriqués exclusivement à Trnava, tandis que le niveau 1 est spécifique à Kénitra », explique-t-il.

Grâce à la 208 produite au Maroc, PSA cherche à répondre aux besoins de ces marchés dans le monde, mais vise également le leadership du segment sur le marché local.

« Nous sommes dans une phase d’accélération de notre performance, nous gagnons environ 3,5 points de part de marché à la fin d’octobre. Que faut-il pour être leader ? D’abord, les produits. Avec la Peugeot 208 produite au Maroc, nous visons le leadership du segment », affirme Yves Peyrot des Gachons à l’Argus.   

>>Lire aussi :

L'usine PSA de Kénitra démarrera dès 2018

L'écosystème PSA au Maroc en chiffres

Automobile : l'usine PSA de Kénitra a démarré l’export en 2019

Le 21 janvier 2020 à15:37

Modifié le 21 janvier 2020 à 15:40

PSA a démarré l’exportation de ses véhicules Peugeot 208 made in Morocco en 2019. Selon des données non confirmées par le constructeur, il a exporté quelques 7.000 unités sur les 4 derniers mois de l’année écoulée.

L’usine de PSA à Kénitra a bien démarré son activité à l’export quelques semaines après son inauguration le 20 juin 2019

Dans son bilan d’activité pour l’année 2019, le complexe portuaire Tanger Med avance que l’année écoulée « a été marquée par le démarrage de l'export de véhicules PSA via le port Tanger Med en provenance de l’usine de Kénitra ». Le communiqué de l’autorité aéroportuaire ne donne pas de chiffre précis pour le cas de PSA.

Il s’attarde, par contre, sur le trafic véhicule dans son ensemble. « 500.465 véhicules ont été manutentionnés sur les deux terminaux à véhicules du port Tanger Med. Ce chiffre regroupe 380.784 véhicules Renault dont 349.050 sont destinés à l’export, et 112.857 véhicules manutentionnés dans le terminal common user », ajoute le communiqué de Tanger Med.

Partant de ces chiffres, on déduit que le trafic relatif à PSA est de quelques 6.800 véhicules. Bien que ce volume d’exportation puisse paraître faible, il n’en demeure pas moins que ce chiffre correspond à la production entre mi-septembre et décembre 2019.

Car bien que l’usine PSA ait été inaugurée officiellement le 20 juin, la production en série n’a démarré quant à elle que le 18 septembre.

Montée en puissance progressive

L’usine de Kénitra est pour l’heure dédiée au modèle Peugeot 208. Une montée en puissance est en train de s’opérer pour atteindre la cadence de 300 véhicules/jour soit 100.000 par an.

PSA a également anticipé son projet d’extension qui était prévu bien plus tard. Le coup d’envoi des travaux d’extension a été donné par le Roi Mohammed VI le jour même de l’inauguration de la première phase.

Selon nos informations, les travaux avancent au rythme attendu, ils seront achevés au cours de l’été 2020.

Quand la deuxième phase du projet entrera en service, l’usine de Kénitra atteindra un rythme de croisière de 600 véhicules/jour. Pour ce qui est de la destination des exportations, aucune information précise n’est donnée.

Kénitra n’est pas la seule usine de PSA à produire la Peugeot 208. Ce modèle est également produit à Trnava en Slovaquie.

« Les deux usines sont là pour servir l’ensemble des marchés internationaux », a déclaré Yves Peyrot des Gachons, directeur de la région Maghreb de PSA Dans un récent entretien accordé à L’Argus.

Le directeur de la région Maghreb de PSA expliquait la répartition du travail entre les deux sites qui produisent la Peugeot 208.  « A chaque fois que nous lançons un véhicule, il a vocation à être produit dans deux régions. Chacune des usines sert donc des régions différentes, mais certaines versions ne sont pas produites à Trnava, et inversement. Les niveaux de finition 2 et 3 sont produits dans les deux usines, mais le niveau 4 et la version électrique sont fabriqués exclusivement à Trnava, tandis que le niveau 1 est spécifique à Kénitra », explique-t-il.

Grâce à la 208 produite au Maroc, PSA cherche à répondre aux besoins de ces marchés dans le monde, mais vise également le leadership du segment sur le marché local.

« Nous sommes dans une phase d’accélération de notre performance, nous gagnons environ 3,5 points de part de marché à la fin d’octobre. Que faut-il pour être leader ? D’abord, les produits. Avec la Peugeot 208 produite au Maroc, nous visons le leadership du segment », affirme Yves Peyrot des Gachons à l’Argus.   

>>Lire aussi :

L'usine PSA de Kénitra démarrera dès 2018

L'écosystème PSA au Maroc en chiffres

A lire aussi


Communication financière

SONASID : Effets de la crise sanitaire sur les résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.