Automobile: les usines d'assemblage bientôt à l'arrêt en Algérie (médias locaux)

"L’activité d’assemblage de voitures en Algérie est complètement à l’arrêt, faute de kits SDK/CKD", annonce le journal algérien "Elwatan". "Seule l’activité de l’après-vente, maintenance et pièces de rechange est maintenue".

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/18-12-2019/assemblage-auto-.jpg-oui
Automobile : les usines d'assemblage bientôt à l'arrêt en Algérie (médias locaux

Le 18 décembre 2019 à 11:05

Modifié le 18 décembre 2019 à 12:52

"Cet arrêt concerne toutes les usines en Algérie, notamment Volkswagen, Hyundai, Ival (Mazda et Fiat) et GM Trade, dont les patrons sont en prison.", ajoute la même source.

"L’équipe de l'ex-président algérien, Abdelaziz Bouteflika, et son ministre de l’Industrie, Abdessalem Bouchouareb, condamné à vingt ans d’emprisonnement et qui est en fuite à l'étranger, ont causé des pertes au Trésor public, estimées à 11.000 milliards de centimes". 

Les quotas d’importation des kits SKD/CKD au profit des usines d’assemblages seront-ils renouvelés en 2020 par le nouveau gouvernement algérien? Ce dernier va-t-il changer la politique algérienne de l’industrie automobile? Pour le savoir, il faudra attendre la nomination d’une nouvelle équipe au ministère de l'Industrie par le président élu le 13 décembre, Abdelmjid Tebboune.

Toujours selon "Elwatan", certains constructeurs pensent déjà à changer de partenaires algériens.

Tags : Algérie

Automobile: les usines d'assemblage bientôt à l'arrêt en Algérie (médias locaux)

Le 18 décembre 2019 à11:53

Modifié le 18 décembre 2019 à 12:52

"L’activité d’assemblage de voitures en Algérie est complètement à l’arrêt, faute de kits SDK/CKD", annonce le journal algérien "Elwatan". "Seule l’activité de l’après-vente, maintenance et pièces de rechange est maintenue".

com_redaction-20

"Cet arrêt concerne toutes les usines en Algérie, notamment Volkswagen, Hyundai, Ival (Mazda et Fiat) et GM Trade, dont les patrons sont en prison.", ajoute la même source.

"L’équipe de l'ex-président algérien, Abdelaziz Bouteflika, et son ministre de l’Industrie, Abdessalem Bouchouareb, condamné à vingt ans d’emprisonnement et qui est en fuite à l'étranger, ont causé des pertes au Trésor public, estimées à 11.000 milliards de centimes". 

Les quotas d’importation des kits SKD/CKD au profit des usines d’assemblages seront-ils renouvelés en 2020 par le nouveau gouvernement algérien? Ce dernier va-t-il changer la politique algérienne de l’industrie automobile? Pour le savoir, il faudra attendre la nomination d’une nouvelle équipe au ministère de l'Industrie par le président élu le 13 décembre, Abdelmjid Tebboune.

Toujours selon "Elwatan", certains constructeurs pensent déjà à changer de partenaires algériens.

A lire aussi


Communication financière

Publication complémentaire suite à l’avis réunion de l’assemblée générale extraordinaire de la société ALUMINIUM DU MAROC SA

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.