Autoroute urbaine de Casablanca: l'état des ponts bientôt évalué

La gestion des ponts de l'autoroute urbaine de Casablanca a enfin été confiée au Conseil de la ville. Des marchés ont récemment été lancés pour évaluer leur état, et réparer ceux qui représentent un danger pour les conducteurs. 

Autoroute urbaine de Casablanca : l'état des ponts bientôt évalué

Le 09 septembre 2019 à 14:40

Modifié le 09 septembre 2019 à 15:36

Ces marchés interviennent suite à la chute, en octobre 2018, d’une partie de la dalle du pont de l’avenue Mohammed VI, au niveau de l’autoroute urbaine, menant vers l’autoroute Casablanca-Rabat. L’incident avait fait un mort.

Mustapha Lhaya, 2e vice-président du Conseil de la ville de Casablanca, en charge des infrastructures, nous avait expliqué que ces ponts, qui étaient encore gérés à cette date par le ministère de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, avaient été construits en 1980 et n’ont jamais été entretenus depuis. 

Contacté ce lundi 9 septembre par Médias 24, M. Lhaya nous a annoncé que "les ponts ont enfin été transférés au Conseil de la ville de Casablanca, qui se chargera désormais de leur gestion".

Ainsi, pour les entretenir, deux appels d’offres ont récemment été lancés par Casa Aménagement. Le premier porte sur "la réalisation d’un programme d’investigation des ouvrages d’arts et passerelles", tandis que le deuxième porte sur "la réalisation d’un programme d’investigation des trémies".

Concrètement, "Casa Aménagement va choisir des sociétés qui évalueront la capacité portante de ces ponts, leur durée de vie ainsi que l’état des joints de chaussée, et identifieront les ponts qui sont en mauvais état et ceux qui représentent un danger pour les automobilistes", nous explique notre source.

La SDL estima à 1.502.400 DH le coût de prestations pour chacun des deux marchés.

L’ouverture des plis est prévue le 24 septembre courant.

Autoroute urbaine de Casablanca: l'état des ponts bientôt évalué

Le 09 septembre 2019 à15:36

Modifié le 09 septembre 2019 à 15:36

La gestion des ponts de l'autoroute urbaine de Casablanca a enfin été confiée au Conseil de la ville. Des marchés ont récemment été lancés pour évaluer leur état, et réparer ceux qui représentent un danger pour les conducteurs. 

Ces marchés interviennent suite à la chute, en octobre 2018, d’une partie de la dalle du pont de l’avenue Mohammed VI, au niveau de l’autoroute urbaine, menant vers l’autoroute Casablanca-Rabat. L’incident avait fait un mort.

Mustapha Lhaya, 2e vice-président du Conseil de la ville de Casablanca, en charge des infrastructures, nous avait expliqué que ces ponts, qui étaient encore gérés à cette date par le ministère de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, avaient été construits en 1980 et n’ont jamais été entretenus depuis. 

Contacté ce lundi 9 septembre par Médias 24, M. Lhaya nous a annoncé que "les ponts ont enfin été transférés au Conseil de la ville de Casablanca, qui se chargera désormais de leur gestion".

Ainsi, pour les entretenir, deux appels d’offres ont récemment été lancés par Casa Aménagement. Le premier porte sur "la réalisation d’un programme d’investigation des ouvrages d’arts et passerelles", tandis que le deuxième porte sur "la réalisation d’un programme d’investigation des trémies".

Concrètement, "Casa Aménagement va choisir des sociétés qui évalueront la capacité portante de ces ponts, leur durée de vie ainsi que l’état des joints de chaussée, et identifieront les ponts qui sont en mauvais état et ceux qui représentent un danger pour les automobilistes", nous explique notre source.

La SDL estima à 1.502.400 DH le coût de prestations pour chacun des deux marchés.

L’ouverture des plis est prévue le 24 septembre courant.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.