Baie de Cocody: SGTM démarre les travaux d’aménagement du carrefour de l'Indénié

Les travaux d'aménagement du Carrefour de l’Indénié, composante du projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody, porté par le Roi Mohammed VI et le président ivoirien Alassane Ouattara, ont été lancés.

Baie de Cocody: SGTM démarre les travaux d’aménagement du carrefour de l'Indénié

Le 16 septembre 2019 à 16:21

Modifié le 16 septembre 2019 à 16:31

Confiés à l’entreprise marocaine "Société générale des travaux du Maroc" (SGTM), les travaux d’aménagement du carrefour de l’Indénié, point névralgique de la circulation à Abidjan, nécessiteront un investissement de 36 millions d’euros, financés par l’Etat de Côte d’Ivoire et la Banque islamique de développement (BID).

Devant s’étaler sur 21 mois, ce projet porte sur la réalisation de plusieurs infrastructures et ouvrages routiers, à savoir 15 bretelles d’une longueur totale de 4.160m, 4 giratoires d’une longueur de 810m et 12 voies latérales d’une longueur de 2.240m.

Prévu dans le cadre de la 2e tranche du projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody, les travaux consistent aussi en la construction de 4 ponts d’une longueur totale de 219m en plus d’une trémie.

L'aménagement a ainsi pour objectif de fluidifier le trafic au niveau de ce point névralgique de la capitale économique ivoirienne qui connaît le passage de 150.000 véhicules par jour.

Le projet permettra aussi de régler durablement la problématique des inondations dans la baie de Cocody, d’améliorer la qualité des eaux et de réduire les nuisances olfactives sur le site.

En plus de l’aménagement du carrefour de l’Indénié, le projet de sauvegarde et de Valorisation de la Baie de Cocody porte sur la construction d’un pont haubané, la réhabilitation écologique de la lagune d'Ebrié à travers, entre autres, la réalisation d’une nouvelle embouchure à Grand Bassam et la construction d’une station d’épuration.

Le projet englobe également la réalisation de barrages, la construction d’infrastructures routières, le développement d’une marina ainsi que l’aménagement d’un parc urbain. Les travaux prévoient, enfin, le développement d’un programme d’équipements sportifs, culturels, ludiques, touristiques et commerciaux.

(Avec MAP)

Baie de Cocody: SGTM démarre les travaux d’aménagement du carrefour de l'Indénié

Le 16 septembre 2019 à16:31

Modifié le 16 septembre 2019 à 16:31

Les travaux d'aménagement du Carrefour de l’Indénié, composante du projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody, porté par le Roi Mohammed VI et le président ivoirien Alassane Ouattara, ont été lancés.

Confiés à l’entreprise marocaine "Société générale des travaux du Maroc" (SGTM), les travaux d’aménagement du carrefour de l’Indénié, point névralgique de la circulation à Abidjan, nécessiteront un investissement de 36 millions d’euros, financés par l’Etat de Côte d’Ivoire et la Banque islamique de développement (BID).

Devant s’étaler sur 21 mois, ce projet porte sur la réalisation de plusieurs infrastructures et ouvrages routiers, à savoir 15 bretelles d’une longueur totale de 4.160m, 4 giratoires d’une longueur de 810m et 12 voies latérales d’une longueur de 2.240m.

Prévu dans le cadre de la 2e tranche du projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody, les travaux consistent aussi en la construction de 4 ponts d’une longueur totale de 219m en plus d’une trémie.

L'aménagement a ainsi pour objectif de fluidifier le trafic au niveau de ce point névralgique de la capitale économique ivoirienne qui connaît le passage de 150.000 véhicules par jour.

Le projet permettra aussi de régler durablement la problématique des inondations dans la baie de Cocody, d’améliorer la qualité des eaux et de réduire les nuisances olfactives sur le site.

En plus de l’aménagement du carrefour de l’Indénié, le projet de sauvegarde et de Valorisation de la Baie de Cocody porte sur la construction d’un pont haubané, la réhabilitation écologique de la lagune d'Ebrié à travers, entre autres, la réalisation d’une nouvelle embouchure à Grand Bassam et la construction d’une station d’épuration.

Le projet englobe également la réalisation de barrages, la construction d’infrastructures routières, le développement d’une marina ainsi que l’aménagement d’un parc urbain. Les travaux prévoient, enfin, le développement d’un programme d’équipements sportifs, culturels, ludiques, touristiques et commerciaux.

(Avec MAP)

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

URGENT Grâce royale au profit de Hajar Raissouni