Banque mondiale: 300 M$ pour le renforcement des municipalités marocaines

Le conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé un prêt de 300 millions de dollars en faveur du renforcement des municipalités marocaines.

Banque mondiale : 300 M$ pour le renforcement des municipalités marocaines

Le 08 novembre 2019 à 11:20

Modifié le 08 novembre 2019 à 13:22

L’objectif de ce programme s’inscrit dans les efforts engagés par le Maroc pour améliorer les services urbains et transformer les agglomérations en moteurs de croissance et de création d’emplois.

Le programme d’appui à l’amélioration de la performance des communes a pour objectif de renforcer les capacités des municipalités en leur fournissant un cadre durable et basé sur la performance qui les aide à accomplir leur travail.

"Le programme ciblera les lacunes majeures du point de vue de l’efficacité des communes afin de promouvoir un système de gestion urbaine transparent, efficient et redevable à même d’entraîner un développement local durable et de renforcer le pouvoir d’attraction des villes marocaines." explique Jesko Henschel, directeur des opérations pour le Maghreb à la Banque mondiale.

Le projet aidera le ministère de l’Intérieur à réaliser une évaluation annuelle des performances des communes. Cette démarche permettra de communiquer en temps réel des informations sur le manque de capacités au niveau municipal et de traiter ces carences au moyen de services d’assistance technique et de formation adaptés.

Le projet, de surcroît, prévoit d’accorder aux municipalités des subventions basées sur les résultats pour améliorer leur gestion et leur prestation de services.

Dans le cadre des objectifs du programme, le ministère de l’Intérieur fournira aux communes participantes un guide pratique destiné à les aider à se doter des compétences nécessaires pour améliorer leurs résultats. Le ministère, en outre, formulera des directives pour optimiser la gestion des investissements et l’entretien des services communaux urbains.

"Les municipalités jouent un rôle de premier plan dans le développement local et dans les relations entre les citoyens et leur administration. Il est essentiel de renforcer les communes, sur le plan financier et institutionnel, pour leur permettre d’exercer leurs compétences en termes de fourniture de services, et ainsi renforcer la confiance des citoyens envers l’administration publique", estime Augustin Maria, spécialiste principal en développement urbain et co-chef d’équipe de projet.

Le projet s’étale sur une période de cinq ans allant de 2019 à 2024. Il ciblera une centaine de municipalités parmi les plus importantes du Maroc qui abritent 80% de la population urbaine et la moitié de la population du pays.

Le projet accordera une attention particulière à la façon dont les femmes peuvent tirer parti des différentes activités, notamment en veillant à répondre aux préoccupations citoyennes de la population féminine et en accroissant la participation des femmes aux prises de décisions.

"Le renforcement du rôle des municipalités est un résultat majeur du programme en cours. L’amélioration du fonctionnement des communes contribue à réduire les vulnérabilités sociales en promouvant une gestion urbaine intégrée pour remédier au manque d’infrastructures et fournir des services urbains efficients en particulier aux catégories de population les plus marginalisées", déclare KolieOusmane, spécialiste principal en gestion financière et co-chef d’équipe de projet.

Banque mondiale: 300 M$ pour le renforcement des municipalités marocaines

Le 08 novembre 2019 à12:08

Modifié le 08 novembre 2019 à 13:22

Le conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé un prêt de 300 millions de dollars en faveur du renforcement des municipalités marocaines.

L’objectif de ce programme s’inscrit dans les efforts engagés par le Maroc pour améliorer les services urbains et transformer les agglomérations en moteurs de croissance et de création d’emplois.

Le programme d’appui à l’amélioration de la performance des communes a pour objectif de renforcer les capacités des municipalités en leur fournissant un cadre durable et basé sur la performance qui les aide à accomplir leur travail.

"Le programme ciblera les lacunes majeures du point de vue de l’efficacité des communes afin de promouvoir un système de gestion urbaine transparent, efficient et redevable à même d’entraîner un développement local durable et de renforcer le pouvoir d’attraction des villes marocaines." explique Jesko Henschel, directeur des opérations pour le Maghreb à la Banque mondiale.

Le projet aidera le ministère de l’Intérieur à réaliser une évaluation annuelle des performances des communes. Cette démarche permettra de communiquer en temps réel des informations sur le manque de capacités au niveau municipal et de traiter ces carences au moyen de services d’assistance technique et de formation adaptés.

Le projet, de surcroît, prévoit d’accorder aux municipalités des subventions basées sur les résultats pour améliorer leur gestion et leur prestation de services.

Dans le cadre des objectifs du programme, le ministère de l’Intérieur fournira aux communes participantes un guide pratique destiné à les aider à se doter des compétences nécessaires pour améliorer leurs résultats. Le ministère, en outre, formulera des directives pour optimiser la gestion des investissements et l’entretien des services communaux urbains.

"Les municipalités jouent un rôle de premier plan dans le développement local et dans les relations entre les citoyens et leur administration. Il est essentiel de renforcer les communes, sur le plan financier et institutionnel, pour leur permettre d’exercer leurs compétences en termes de fourniture de services, et ainsi renforcer la confiance des citoyens envers l’administration publique", estime Augustin Maria, spécialiste principal en développement urbain et co-chef d’équipe de projet.

Le projet s’étale sur une période de cinq ans allant de 2019 à 2024. Il ciblera une centaine de municipalités parmi les plus importantes du Maroc qui abritent 80% de la population urbaine et la moitié de la population du pays.

Le projet accordera une attention particulière à la façon dont les femmes peuvent tirer parti des différentes activités, notamment en veillant à répondre aux préoccupations citoyennes de la population féminine et en accroissant la participation des femmes aux prises de décisions.

"Le renforcement du rôle des municipalités est un résultat majeur du programme en cours. L’amélioration du fonctionnement des communes contribue à réduire les vulnérabilités sociales en promouvant une gestion urbaine intégrée pour remédier au manque d’infrastructures et fournir des services urbains efficients en particulier aux catégories de population les plus marginalisées", déclare KolieOusmane, spécialiste principal en gestion financière et co-chef d’équipe de projet.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.