Bientôt un nouveau cahier des charges pour les crèches publiques et privées

A la demande du ministère de la Jeunesse, le bureau de l'UNICEF au Maroc a lancé un appel à consultation pour l’élaboration d’un nouveau cahier des charges à l’intention des crèches publiques et privées, dans le but de rehausser la qualité de prise en charge de la petite enfance.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/28-01-2021/creche0.jpg-oui
Bientôt un nouveau cahier des charges pour les crèches publiques et privées

Le 28 janvier 2021 à 16:24

Modifié le 28 janvier 2021 à 22:52

Sont concernées par ce nouveau cahier de charges, les crèches accueillant les enfants de moins de 4 ans.

Il est à noter qu'au Maroc, il existe différentes catégories d’établissements pour la prise en charge éducative de la petite enfance :

- Les crèches publiques et privées qui accueillent les enfants de 3 mois à 4 ans. Celles-ci sont sous la tutelle du département de la Jeunesse et des Sports relevant du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports (MCJS) ;

- Les établissements d’éducation préscolaire qui accueillent les enfants âgés de 4 ans à 6 ans, et qui sont sous la tutelle du ministère de l’Education nationale ;

- Les établissements d’éducation préscolaire accueillant les enfants âgées de 4 ans à 6 ans, relevant d’autres départements, notamment le MCJS, l’Entraide nationale, et le ministère des Habous ….

L'appel à consultation a été lancé à la demande du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, dans le cadre de son plan de travail avec l’UNICEF. Le but étant d’améliorer la qualité d’accueil et d'apprentissage dans ces structures.

Améliorer la qualité de l’éducation, en particulier dans le public

Des efforts importants ont été consentis ces dernières années par le Royaume pour améliorer la prise en charge éducative de la petite enfance, en particulier pour les enfants entre 4 et 6 ans. Mais des efforts restent encore à faire pour les enfants de moins de 4 ans, notamment dans les établissements publics.

Les crèches accueillant cette catégorie d'âge sont régies par un cahier des charges émanant de la loi 40-04, explicitant la procédure d'ouverture et de création des crèches, établie par le MCJS. Mais "les règles générales ne sont pas assez précises", nous explique une source à l'UNICEF Maroc, soulignant que "de nombreuses lacunes ont été identifiées dans ce texte, que nous allons essayer de combler. L'objectif est d'édicter une façon de faire unifiée au niveau de ce type d’établissements" 

"Nous avons également constaté qu’il y a un décalage en termes de qualité d’éducation, entre les crèches privées et publiques, le niveau étant assez moyen dans le public". 

"L'élaboration de ce cahier des charges sera faite par des experts en éducation à l’UNICEF en collaboration avec le partenaire retenu à l'issue de cet appel à consultation". Le document sera ensuite mis à la disposition du ministère qui se chargera de le valider. 

Ce cahier des charges visera à expliciter les standards minimums de prise en charge, en termes :

- d’infrastructures et matériels (normes architecturales) ;

- et de contenu d’éveil et d’apprentissage pour les crèches publiques et privées, englobant tous les aspects de formation du personnel, de sécurité, hygiène et gestion, de mesures de protection de la petite enfance et des aspects de gouvernance de l’ensemble des crèches prenant en charge les enfants de 3 mois à 4 ans.

L’intérêt supérieur de l’enfant, la qualité de l’offre et du service proposés, devront être les principes qui guideront l’élaboration de ce document. 

Pour ce faire, le prestataire devra d'abord mener une étude qui aura pour objet de couvrir les composantes suivantes :

- Etablir un benchmark international des modèles et standards de crèches publiques et privées existant au niveau de la région MENA et d’autres régions à niveau de vie similaire ;

- Etablir un diagnostic de l’existant et une catégorisation en termes d’offre actuelle dédiée à la petite enfance - privées et publiques, (infrastructures et approches pédagogiques), de mécanismes de suivi, d’accompagnement et de respect des normes établies ;

- Proposer des recommandations quant aux mécanismes de suivi des crèches publiques et privées ;

- Proposer des normes et des standards à l’intention des crèches publiques et privées, ainsi que d’autres services pour la petite enfance sous la tutelle du MCJS ;

- Etablir les mesures minimales de protection de la petite enfance dans les crèches publiques et privées ;

- Etablir les normes minimales en termes de ressources humaines et personnels de prise en charge au sein des crèches ;

- Se doter d’un guide de formation et d’une équipe de formateurs qualifiés.

L’ensemble des composantes devront prendre en considération la différenciation en milieu urbain et rural. 

Notons qu'à ce jour, le Maroc compte environ 360 crèches privées autorisées et environ 389 crèches/garderies publiques, prenant en charge les enfants de 3 mois à 4 ans. L’encadrement de ces établissements mobilise environ 1.011 membres du personnel, dont 842 auxiliaires.

Bientôt un nouveau cahier des charges pour les crèches publiques et privées

Le 28 janvier 2021 à16:23

Modifié le 28 janvier 2021 à 22:52

A la demande du ministère de la Jeunesse, le bureau de l'UNICEF au Maroc a lancé un appel à consultation pour l’élaboration d’un nouveau cahier des charges à l’intention des crèches publiques et privées, dans le but de rehausser la qualité de prise en charge de la petite enfance.

com_redaction-73

Sont concernées par ce nouveau cahier de charges, les crèches accueillant les enfants de moins de 4 ans.

Il est à noter qu'au Maroc, il existe différentes catégories d’établissements pour la prise en charge éducative de la petite enfance :

- Les crèches publiques et privées qui accueillent les enfants de 3 mois à 4 ans. Celles-ci sont sous la tutelle du département de la Jeunesse et des Sports relevant du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports (MCJS) ;

- Les établissements d’éducation préscolaire qui accueillent les enfants âgés de 4 ans à 6 ans, et qui sont sous la tutelle du ministère de l’Education nationale ;

- Les établissements d’éducation préscolaire accueillant les enfants âgées de 4 ans à 6 ans, relevant d’autres départements, notamment le MCJS, l’Entraide nationale, et le ministère des Habous ….

L'appel à consultation a été lancé à la demande du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, dans le cadre de son plan de travail avec l’UNICEF. Le but étant d’améliorer la qualité d’accueil et d'apprentissage dans ces structures.

Améliorer la qualité de l’éducation, en particulier dans le public

Des efforts importants ont été consentis ces dernières années par le Royaume pour améliorer la prise en charge éducative de la petite enfance, en particulier pour les enfants entre 4 et 6 ans. Mais des efforts restent encore à faire pour les enfants de moins de 4 ans, notamment dans les établissements publics.

Les crèches accueillant cette catégorie d'âge sont régies par un cahier des charges émanant de la loi 40-04, explicitant la procédure d'ouverture et de création des crèches, établie par le MCJS. Mais "les règles générales ne sont pas assez précises", nous explique une source à l'UNICEF Maroc, soulignant que "de nombreuses lacunes ont été identifiées dans ce texte, que nous allons essayer de combler. L'objectif est d'édicter une façon de faire unifiée au niveau de ce type d’établissements" 

"Nous avons également constaté qu’il y a un décalage en termes de qualité d’éducation, entre les crèches privées et publiques, le niveau étant assez moyen dans le public". 

"L'élaboration de ce cahier des charges sera faite par des experts en éducation à l’UNICEF en collaboration avec le partenaire retenu à l'issue de cet appel à consultation". Le document sera ensuite mis à la disposition du ministère qui se chargera de le valider. 

Ce cahier des charges visera à expliciter les standards minimums de prise en charge, en termes :

- d’infrastructures et matériels (normes architecturales) ;

- et de contenu d’éveil et d’apprentissage pour les crèches publiques et privées, englobant tous les aspects de formation du personnel, de sécurité, hygiène et gestion, de mesures de protection de la petite enfance et des aspects de gouvernance de l’ensemble des crèches prenant en charge les enfants de 3 mois à 4 ans.

L’intérêt supérieur de l’enfant, la qualité de l’offre et du service proposés, devront être les principes qui guideront l’élaboration de ce document. 

Pour ce faire, le prestataire devra d'abord mener une étude qui aura pour objet de couvrir les composantes suivantes :

- Etablir un benchmark international des modèles et standards de crèches publiques et privées existant au niveau de la région MENA et d’autres régions à niveau de vie similaire ;

- Etablir un diagnostic de l’existant et une catégorisation en termes d’offre actuelle dédiée à la petite enfance - privées et publiques, (infrastructures et approches pédagogiques), de mécanismes de suivi, d’accompagnement et de respect des normes établies ;

- Proposer des recommandations quant aux mécanismes de suivi des crèches publiques et privées ;

- Proposer des normes et des standards à l’intention des crèches publiques et privées, ainsi que d’autres services pour la petite enfance sous la tutelle du MCJS ;

- Etablir les mesures minimales de protection de la petite enfance dans les crèches publiques et privées ;

- Etablir les normes minimales en termes de ressources humaines et personnels de prise en charge au sein des crèches ;

- Se doter d’un guide de formation et d’une équipe de formateurs qualifiés.

L’ensemble des composantes devront prendre en considération la différenciation en milieu urbain et rural. 

Notons qu'à ce jour, le Maroc compte environ 360 crèches privées autorisées et environ 389 crèches/garderies publiques, prenant en charge les enfants de 3 mois à 4 ans. L’encadrement de ces établissements mobilise environ 1.011 membres du personnel, dont 842 auxiliaires.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

INVOLYS : Comptes & Résultats au 31 Décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.