Billets du derby: petite psychose chez les supporters la veille du match

Les dirigeants du WAC qui reçoit le RAJA ce samedi 23 novembre, ont opté pour la vente sur internet de l’intégralité des billets. S’en est suivi une appréhension et une peur chez le public suite aux informations sur la défaillance du site. Qui est derrière des attaques massives du site de vente?

Billets du derby: petite psychose chez les supporters la veille du match

Le 22 novembre 2019 à 17:54

Modifié le 24 novembre 2019 à 19:13

Samedi 23 novembre, les Casablancais ont rendez vous avec le énième derby casablancais entre le Wydad et le Raja. Il s’agit cette fois-ci du match retour entre les deux clubs phares de la capitale économique avec à la clé la qualification pour le tour suivant de la coupe Mohammed VI des clubs arabes, laquelle récompensera le vainqueur lors de la finale avec un pactole de 7 millions DH. On en est encore loin.

Mais, ce qui est important s’agissant du match de samedi, c’est qu’il ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices, du moins si l’on se fie aux messages qui pullulent sur les réseaux sociaux, des messages imprégnés de haine et parfois de menaces. En effet, l’appréhension et la peur des débordements d’un public pas toujours commode est sur toutes les langues en cette veille de derby important et largement suivi au niveau international.

De sources diverses, on reproche aux responsables du WAC qui reçoit son adversaire de toujours d’avoir opté pour la vente de l’intégralité des billets via le site internet Pay Event, et d’avoir abandonné une fois pour toutes les points de vente physiques.

L’idée qui a circulé, y compris chez le public du WAC, c’est que pour une première tentative de commercialiser les billets d’accès au stade uniquement par internet, il aurait fallu y aller progressivement et tester le processus à l’occasion de rencontres moins importantes que ce derby. Rumeur qui en découlent: les gens n’arrivent pas à acheter leur billets, d’autres qui ont réussi à l’acheter n’ont pas pu le retirer, et en somme, la crainte que le samedi, les environs du stade seraient envahis de personnes sans billets avec la crainte que les incidents se multiplient.

Contacté, un membre du bureau du WAC balaie d’un revers de main tous ces arguments.

L’objectif de la commercialisation exclusive sur internet, c’est d’éliminer une fois pour toutes le marché noir des billets d’accès aux stades de football qui profite à des bandes organisées, et nous sommes en passe de réussir l’opération, nous dit-elle en substance. Notre source reconnaît cependant que le site de vente a eu des problèmes importants dus à des attaques massives dès son ouverture mercredi à 15 Heures et durant toute la journée de jeudi. "Mais, les choses sont maintenant rentrées dans l’ordre parce que nous nous attendions à de telles attaques et nous avons fait le nécessaire".

"Nous avons eu en face une résistance impressionnante de la part de ceux qui animent le marché noir qui ont mobilisé une armée de hackers pour ralentir le site de vente ou le bloquer", reconnaît cette source, avant de nous inviter à tester nous-mêmes le site. Chose qui a été faite, et, effectivement vendredi à 15 H, le site était facilement accessible et assez fluide en cette veille du match. Mieux encore, la quasi-totalité des billets était vendue.

Il est vrai que le marché noir des billets de football permet des gains scandaleux à ceux qui l’animent. Lors du match aller entre les deux équipes les billets ont été vendus 3 à 4  fois plus cher au marché noir.

Le dirigeant du WAC est serein. On verra samedi…

Billets du derby: petite psychose chez les supporters la veille du match

Le 22 novembre 2019 à20:09

Modifié le 24 novembre 2019 à 19:13

Les dirigeants du WAC qui reçoit le RAJA ce samedi 23 novembre, ont opté pour la vente sur internet de l’intégralité des billets. S’en est suivi une appréhension et une peur chez le public suite aux informations sur la défaillance du site. Qui est derrière des attaques massives du site de vente?

Samedi 23 novembre, les Casablancais ont rendez vous avec le énième derby casablancais entre le Wydad et le Raja. Il s’agit cette fois-ci du match retour entre les deux clubs phares de la capitale économique avec à la clé la qualification pour le tour suivant de la coupe Mohammed VI des clubs arabes, laquelle récompensera le vainqueur lors de la finale avec un pactole de 7 millions DH. On en est encore loin.

Mais, ce qui est important s’agissant du match de samedi, c’est qu’il ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices, du moins si l’on se fie aux messages qui pullulent sur les réseaux sociaux, des messages imprégnés de haine et parfois de menaces. En effet, l’appréhension et la peur des débordements d’un public pas toujours commode est sur toutes les langues en cette veille de derby important et largement suivi au niveau international.

De sources diverses, on reproche aux responsables du WAC qui reçoit son adversaire de toujours d’avoir opté pour la vente de l’intégralité des billets via le site internet Pay Event, et d’avoir abandonné une fois pour toutes les points de vente physiques.

L’idée qui a circulé, y compris chez le public du WAC, c’est que pour une première tentative de commercialiser les billets d’accès au stade uniquement par internet, il aurait fallu y aller progressivement et tester le processus à l’occasion de rencontres moins importantes que ce derby. Rumeur qui en découlent: les gens n’arrivent pas à acheter leur billets, d’autres qui ont réussi à l’acheter n’ont pas pu le retirer, et en somme, la crainte que le samedi, les environs du stade seraient envahis de personnes sans billets avec la crainte que les incidents se multiplient.

Contacté, un membre du bureau du WAC balaie d’un revers de main tous ces arguments.

L’objectif de la commercialisation exclusive sur internet, c’est d’éliminer une fois pour toutes le marché noir des billets d’accès aux stades de football qui profite à des bandes organisées, et nous sommes en passe de réussir l’opération, nous dit-elle en substance. Notre source reconnaît cependant que le site de vente a eu des problèmes importants dus à des attaques massives dès son ouverture mercredi à 15 Heures et durant toute la journée de jeudi. "Mais, les choses sont maintenant rentrées dans l’ordre parce que nous nous attendions à de telles attaques et nous avons fait le nécessaire".

"Nous avons eu en face une résistance impressionnante de la part de ceux qui animent le marché noir qui ont mobilisé une armée de hackers pour ralentir le site de vente ou le bloquer", reconnaît cette source, avant de nous inviter à tester nous-mêmes le site. Chose qui a été faite, et, effectivement vendredi à 15 H, le site était facilement accessible et assez fluide en cette veille du match. Mieux encore, la quasi-totalité des billets était vendue.

Il est vrai que le marché noir des billets de football permet des gains scandaleux à ceux qui l’animent. Lors du match aller entre les deux équipes les billets ont été vendus 3 à 4  fois plus cher au marché noir.

Le dirigeant du WAC est serein. On verra samedi…

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.