Comment Médias24 va couvrir les élections

Par : Naceureddine Elafrite | Mardi 30 août 2016 à 16h36 
medias24

Contrairement à l’année dernière (élections du 4 septembre 2015), Médias 24 ne va pas insérer de campagnes publicitaires des partis politiques à l’occasion des législatives 2016. Voici pourquoi et voici comment nous allons couvrir les élections.

 

Lors des élections 2015 et à l’instar d’une partie de la presse marocaine, Médias 24 avait accepté des campagnes publicitaires de deux partis qui l’avaient sollicité: le PPS et le RNI. De surcroît, notre journal avait offert gracieusement l’espace pour une petite campagne de visibilité au profit d’une liste de la FGD (Fédération de la Gauche démocratique).

Cette année, la campagne législative s’annonce passionnée, davantage qu’en 2015.

Médias 24 a eu des contacts [à leur demande] avec des partis désireux de communiquer sous forme de publicité payante dans notre support.

Nous avons ainsi constaté que le nombre de formations qui ont opté pour des campagnes publicitaires est plus important qu’en 2015. De nombreux journaux ont d’ailleurs pris les devants en démarchant eux-mêmes les formations politiques.

Après réflexion, et en raison des clivages et des passions qui entourent déjà la compétition électorale, Médias24 a décliné les demandes de campagnes publicitaires payantes pour les formations politiques.

En tant que telle, la publicité politique est devenue monnaie courante dans les pays démocratiques. Si les messages véhiculés sont informatifs et s’ils ne violent pas les valeurs ou les lois, accepter de telles campagnes ne pose a priori ni un problème légal ni un problème éthique.

Cependant, un parti politique ou un programme électoral ne sont pas un produit comme les autres. Au Maroc, cette forme de communication n’est pas banalisée. Nous avons perçu chez certains interlocuteurs des demandes qui dépassent le seul cadre de l’achat d’espace. Nous avons donc préféré nous abstenir de conclure des contrats. Et avons refusé toutes les demandes de campagnes de publicité.

Comme nous l’avons toujours fait pour les décisions importantes ou qui relèvent de la déontologie, nous avons choisi de mettre au courant nos lecteurs.

Il est probable que Médias 24 offrira de l’espace gracieux à la Fédération de la Gauche Démocratique ou à certaines de ses têtes de listes, dans un souci d’encourager le pluralisme et parce que nous avons de la sympathie pour cette Fédération autour de valeurs telles que la défense de la liberté ou la promotion de la solidarité. Si nous le faisons, nos lecteurs seront prévenus.

Notre couverture des élections restera autant que possible factuelle et séparera clairement les faits des commentaires.

Nous ne serons pas toujours objectifs et nous l’assumons. Car nous avons nos parti-pris: la sacralité de l'information; la défense des libertés individuelles, de l'Etat de droit, de la liberté d'entreprendre, de l'économie libérale, de la solidarité sociale.

Si, par moments, notre couverture vous paraîtra subjective, sachez que ce sera une “subjectivité désintéressée“(*) parce qu’elle est conforme aux valeurs que nous défendons. Mais quel que soit ce que nous pensons, l’information restera toujours sacrée et délivrée de la manière la plus proche de la réalité.

 (*)Selon un mot célèbre de Hubert Beuve-Méry: “L’objectivité, ça n’existe pas. Il faut tendre vers une subjectivité désintéressée“.

.
Ajouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

Les plus de Médias 24 plus_medias24
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
articles_asuivre
.
.
.
 
Réalisation - xclic
TOUT LE FIL
Close