Comment Médias 24 a couvert la crise Akhannouch-Benkirane

Par : Naceureddine Elafrite | Dimanche 25 octobre 2015 à 11h37 
medias24

Cet espace, le blog de la rédaction, permet à nos journalistes qui le souhaitent de s’exprimer et raconter aux lecteurs que ça intéresse, la manière dont nous travaillons ainsi que les coulisses de la recherche de l’information. Médias 24 fait partie des journaux qui ont couvert dès le premier jour la crise Akhannouch-Benkirane au sujet du Fonds rural destiné à piloter le programme royal de mise à niveau des infrastructures et des prestations sociales dans les zones précaires.

 

J’estime utile aujourd’hui de refaire le récit des événements, comme témoignage.

Contrairement à ce qui a été affirmé par Akhbar Al Youm, l’origine de l’info n’est pas le cabinet du ministre Akhannouch. L’origine est Khalid Tritki qui fait partie de notre équipe et qui a lu le document de présentation du projet de Loi de Finances 2016, tel qu’il a été discuté en conseil de gouvernement. Il l’a lu de la première à la dernière ligne.

En milieu de matinée, il découvre l’article de loi au sujet du changement d’ordonnateur du Fonds rural, me propose de travailler sur le sujet et insiste pour que l’on contacte le Chef du gouvernement pour lui demander sa position.

Je ne suis pas très chaud pour le faire, mais devant son insistance, je laisse un message à Abdelilah Benkirane et réessaie de le joindre dans la journée, sans succès.

A aucun moment, nous n’envisageons de contacter Akhannouch.

L’article est prêt, mais il n’est pas mis en ligne car nous attendons de parler à Benkirane, ce qui est fait en début de soirée. Sa réaction est extrêmement modérée et c’est lui qui a cette phrase: “Aziz Akhannouch jouit de la confiance de Sa Majesté et de tout le monde“. Il explique que les choses sont venues “naturellement“, actant une situation de fait, puisque le Fonds rural avait fonctionné comme ça, le Chef du gouvernement avalisant les décisions du ministre de l’Agriculture.

Ceci donc pour dire que :

1-Aucune partie, AKhannouch ou autre, n’est à l’origine de la décision de publier l’info. C’est le seul travail de Khalid Tritki.

2-C’est bien Abdelilah Benkirane qui évoque la “confiance de Sa Majesté et de tout le monde“ en Aziz Akhannouch.

3-Nous pouvons ajouter cette révélation: il y a eu compétition entre Hassad et Akhannouch pour diriger ce Fonds et Akhannouch a bénéficié du soutien du Chef du gouvernement. Il y a eu un arbitrage “en haut lieu“ et Akhannouch l’a emporté.

Le lendemain, Akhannouch a appelé Médias 24 pour nous reprocher de l’avoir mis en avant dans cet article qui risquait de “créer des vagues selon sa propre expression car il y aura toujours des parties pour s’en emparer dans un objectif polémique“.

Suite: la crise éclate au lendemain de la publication par AKhbar Al Youm, d’une version des faits attribuée à des sources proches de Benkirane. Dans un article que j’ai rédigé, j’ai cité Akhbar Al Youm en tant que “journal réputé proche du PJD“. Je retire cette phrase. En effet, cela reste à prouver et de plus, ce n’est pas cela qui a posé problème. Ce qui a posé problème, c’est que ce quotidien cite des sources proches du chef du gouvernement.

Pour le reste, la tournure prise par les événements a surpris notre rédaction. Nous ne connaissons pas le fin mot de l’histoire. Y a-t-il l’intervention de tiers dans un objectif de manipulation? En effet, les propos tenus par les protagonistes, lorsqu’ils s’adressent à nous, vont dans le sens de l’apaisement.

Comme on ne comprend pas que Aziz Akhannouch soit depuis samedi, attaqué sous l’accusation d’avoir assisté à un congrès maçonnique en … 2008.  Information qui n’avait jamais été prouvée et que l’intéressé a officiellement démentie au parlement.

Il nous paraissait utile d’apporter ces précisions à l’intention de tous ceux qui pourraient s’intéresser au dossier.

.
Ajouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

Les plus de Médias 24 plus_medias24
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
articles_asuivre
.
.
.
 
Réalisation - xclic
TOUT LE FIL
Close