Bouteflika annonce sa candidature pour un 5e mandat

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a annoncé sa candidature officielle pour un cinquième mandat présidentiel.

Bouteflika annonce sa candidature pour un 5e mandat

Le 10 février 2019 à 15:09

Modifié le 10 février 2019 à 15:35

"En réponse à toutes les sollicitations et dans un esprit de continuité dans l'accomplissement d'un devoir ultime, j'annonce aujourd'hui ma candidature à l'élection présidentielle du mois d'avril prochain", a déclaré Bouteflika dans un message diffusé par l’agence de presse officielle algérienne.

Tout en reconnaissant qu’il n’a "plus les mêmes forces physiques qu'avant", il a relevé que son pays fait face à de multiples contraintes, notamment celles liées à la croissance de la population, à la multiplication des besoins à satisfaire, à l'érosion des ressources financières extérieures, aux incertitudes de l’économie mondiale, aux troubles régionaux et internationaux, mais également à l'apparition dans la société algérienne de comportements contraires aux principes d'intégrité et au valeurs morales de respect du travail et du sens de l'effort.

Le chef de l'Etat, au pouvoir depuis 1999, a assuré que s'il est élu, il mettra sur pied une "conférence nationale inclusive" dont l'objectif sera l'élaboration d'une "plateforme politique, économique et sociale", voire de "proposer un enrichissement de la Constitution". Cette annonce officielle vient d’être précédée par un imposant meeting organisé la veille à Alger par le Front de Libération National (FLN).

Les partis de l’Alliance présidentielle avaient auparavant désigné Bouteflika comme leur candidat au prochain scrutin présidentiel.

(Avec agences)

Bouteflika annonce sa candidature pour un 5e mandat

Le 10 février 2019 à15:15

Modifié le 10 février 2019 à 15:35

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a annoncé sa candidature officielle pour un cinquième mandat présidentiel.

"En réponse à toutes les sollicitations et dans un esprit de continuité dans l'accomplissement d'un devoir ultime, j'annonce aujourd'hui ma candidature à l'élection présidentielle du mois d'avril prochain", a déclaré Bouteflika dans un message diffusé par l’agence de presse officielle algérienne.

Tout en reconnaissant qu’il n’a "plus les mêmes forces physiques qu'avant", il a relevé que son pays fait face à de multiples contraintes, notamment celles liées à la croissance de la population, à la multiplication des besoins à satisfaire, à l'érosion des ressources financières extérieures, aux incertitudes de l’économie mondiale, aux troubles régionaux et internationaux, mais également à l'apparition dans la société algérienne de comportements contraires aux principes d'intégrité et au valeurs morales de respect du travail et du sens de l'effort.

Le chef de l'Etat, au pouvoir depuis 1999, a assuré que s'il est élu, il mettra sur pied une "conférence nationale inclusive" dont l'objectif sera l'élaboration d'une "plateforme politique, économique et sociale", voire de "proposer un enrichissement de la Constitution". Cette annonce officielle vient d’être précédée par un imposant meeting organisé la veille à Alger par le Front de Libération National (FLN).

Les partis de l’Alliance présidentielle avaient auparavant désigné Bouteflika comme leur candidat au prochain scrutin présidentiel.

(Avec agences)

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.