Bus à Casablanca: signature du nouveau contrat de gestion

L'Etablissement de coopération intercommunale ECI et le groupe Alsa ont signé, jeudi 31 octobre, le nouveau contrat de gestion déléguée de transport collectif urbain par autobus.

Bus à Casablanca : signature du nouveau contrat de gestion

Le 31 octobre 2019 à 12:15

Modifié le 31 octobre 2019 à 18:28

Le contrat d'Alsa Al Baida, filiale du groupe Alsa Transport, démarre vendredi 1er novembre, pour une durée de 10 ans, pouvant être prolongé de 5 années, dans le territoire de 18 communes . 

La société a repris en main, depuis le 4 octobre dernier, ce service public suite à la mise sous séquestre de M'dina bus.

Alsa Al Baida a été choisie suite à un appel d'offres international lancé par l'Etablissement de coopération intercommunale "Al Baida" en avril 2019. 

Le nouveau contrat comprend une première phase dite d'initiation, qui s'étend du 1er novembre au 31 décembre. Durant cette période, le nouveau délégataire opérera avec 250 bus repris de la société M'dina bus, dans un état fortement détérioré.

Selon Abdelaziz El Omari, président de la Commune de Casablanca, "nous avions deux alternatives, remettre à niveau les bus en très mauvais état de M'dina bus, ou choisir ceux qui peuvent être utilisés pour une période transitoire. Nous avons opté pour la deuxième option, puisque la première nous coûterait cher pour un résultat moyen".

Ensuite, et de manière progressive jusqu'à février 2020, Alsa Al Baida va importer 400 bus d'occasion. 

La phase suivante prendra effet à partir de 2021, et devra connaître le déploiement d'une flotte de 700 bus nouveaux, financés conjointement par l'ECI et Alsa. 

Par ailleurs, le contrôle de ce nouveau contrat sera confié à la SDL Casa Transports, dans le cadre d'un mandat de l'ECI. 

Lire aussi: 

Bus à Casablanca: Comment Alsa gère la phase de transition

RECIT. Le jour où Casablanca a mis M’dina Bus sous séquestre

Casablanca: la dégradation du transport par bus en chiffres

Bus à Casablanca: signature du nouveau contrat de gestion

Le 31 octobre 2019 à12:54

Modifié le 31 octobre 2019 à 18:28

L'Etablissement de coopération intercommunale ECI et le groupe Alsa ont signé, jeudi 31 octobre, le nouveau contrat de gestion déléguée de transport collectif urbain par autobus.

Le contrat d'Alsa Al Baida, filiale du groupe Alsa Transport, démarre vendredi 1er novembre, pour une durée de 10 ans, pouvant être prolongé de 5 années, dans le territoire de 18 communes . 

La société a repris en main, depuis le 4 octobre dernier, ce service public suite à la mise sous séquestre de M'dina bus.

Alsa Al Baida a été choisie suite à un appel d'offres international lancé par l'Etablissement de coopération intercommunale "Al Baida" en avril 2019. 

Le nouveau contrat comprend une première phase dite d'initiation, qui s'étend du 1er novembre au 31 décembre. Durant cette période, le nouveau délégataire opérera avec 250 bus repris de la société M'dina bus, dans un état fortement détérioré.

Selon Abdelaziz El Omari, président de la Commune de Casablanca, "nous avions deux alternatives, remettre à niveau les bus en très mauvais état de M'dina bus, ou choisir ceux qui peuvent être utilisés pour une période transitoire. Nous avons opté pour la deuxième option, puisque la première nous coûterait cher pour un résultat moyen".

Ensuite, et de manière progressive jusqu'à février 2020, Alsa Al Baida va importer 400 bus d'occasion. 

La phase suivante prendra effet à partir de 2021, et devra connaître le déploiement d'une flotte de 700 bus nouveaux, financés conjointement par l'ECI et Alsa. 

Par ailleurs, le contrôle de ce nouveau contrat sera confié à la SDL Casa Transports, dans le cadre d'un mandat de l'ECI. 

Lire aussi: 

Bus à Casablanca: Comment Alsa gère la phase de transition

RECIT. Le jour où Casablanca a mis M’dina Bus sous séquestre

Casablanca: la dégradation du transport par bus en chiffres

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.