Bus à Casablanca: les détails sur la période transitoire dévoilés en octobre

Les Casablancais vont enfin avoir des réponses à leurs questions concernant la gestion du réseau de bus à Casablanca. L'Etablissement de coopération intercommunale "Al Baida", qui gère à présent ce dossier, tiendra en octobre prochain sa session ordinaire qui apportera des éclaircissements à ce sujet. 

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/18-09-2019/buscasamdinabus0.jpg-oui
Bus à Casablanca : les détails sur la période transitoire dévoilés en octobre

Le 18 septembre 2019 à 14:52

Modifié le 19 septembre 2019 à 10:20

L'ordre du jour dévoilé par la présidente de l'établissement, Imane Sabir, prévoit: 

- l'examen et le vote du budget de l'ECI "Al Baida" pour l'année 2020; 

- l'examen et le vote du nouveau projet d’accord relatif à la gestion du transport en commun par autobus par l'ECI;

- l'examen et le vote de la manière dont sera gérée la phase transitoire par la SDL Casa transport;

- l'examen et le vote du projet de convention relatif à la ligne de bus reliant Casablanca et Hay Rahma (commune urbaine de Dar Bouazza); 

- l'examen et le vote de la demande de la commune d'El Mansouria (province de Benslimane) de rejoindre l’ECI. 

Rappelons que l'établissement de coopération intercommunale "Al Baida" gère actuellement deux appels d'offres importants. Le premier concerne l'acquisition de 700 nouveaux bus pour la ville de Casablanca, tandis que le deuxième est relatif au choix du nouveau gestionnaire. Peu d'informations ont été dévoilées sur ces deux marchés, les responsables de l'établissement préfèrent garder le silence. 

Tout ce que l'on sait sur le premier AO est que les plis ont été ouvertes le 4 septembre dernier comme prévu. A l'issue de l'examen des dossiers administratifs, seules trois sociétés ont été retenues sur huit soumissionnaires. L'examen des dossiers techniques est actuellement en cours. 

Pour ce qui est du deuxième marché, trois offres ont été soumises: le français RATP Dév (actionnaire de M'dina Bus), l'espagnol Alsa qui est déjà présent dans plusieurs villes marocaines, et le marocain Chennaoui Bus. Selon nos sources, le dossier de ce dernier a été rejeté lors de l'examen des dossiers de présélection. Seuls les deux premiers soumissionnaires sont restés en lice. 

"A l’issue de la présentation technique qui a été faite en juillet dernier, il leur a été demandé (à Alsa et RATP Dév) d’apporter des modifications et d’améliorer leurs offres", nous avait expliqué une source proche du dossier dans un article précédent.

Le résultat définitif doit être dévoilé avant la fin du mois ou en octobre maximum, date de l'expiration du contrat de M'dina Bus. 

Lire aussi: 

Bus à Casablanca: les usagers dans le flou et en colère, l’anarchie s’installe

Bus à Casablanca: les détails sur la période transitoire dévoilés en octobre

Le 18 septembre 2019 à15:35

Modifié le 19 septembre 2019 à 10:20

Les Casablancais vont enfin avoir des réponses à leurs questions concernant la gestion du réseau de bus à Casablanca. L'Etablissement de coopération intercommunale "Al Baida", qui gère à présent ce dossier, tiendra en octobre prochain sa session ordinaire qui apportera des éclaircissements à ce sujet. 

com_redaction-31

L'ordre du jour dévoilé par la présidente de l'établissement, Imane Sabir, prévoit: 

- l'examen et le vote du budget de l'ECI "Al Baida" pour l'année 2020; 

- l'examen et le vote du nouveau projet d’accord relatif à la gestion du transport en commun par autobus par l'ECI;

- l'examen et le vote de la manière dont sera gérée la phase transitoire par la SDL Casa transport;

- l'examen et le vote du projet de convention relatif à la ligne de bus reliant Casablanca et Hay Rahma (commune urbaine de Dar Bouazza); 

- l'examen et le vote de la demande de la commune d'El Mansouria (province de Benslimane) de rejoindre l’ECI. 

Rappelons que l'établissement de coopération intercommunale "Al Baida" gère actuellement deux appels d'offres importants. Le premier concerne l'acquisition de 700 nouveaux bus pour la ville de Casablanca, tandis que le deuxième est relatif au choix du nouveau gestionnaire. Peu d'informations ont été dévoilées sur ces deux marchés, les responsables de l'établissement préfèrent garder le silence. 

Tout ce que l'on sait sur le premier AO est que les plis ont été ouvertes le 4 septembre dernier comme prévu. A l'issue de l'examen des dossiers administratifs, seules trois sociétés ont été retenues sur huit soumissionnaires. L'examen des dossiers techniques est actuellement en cours. 

Pour ce qui est du deuxième marché, trois offres ont été soumises: le français RATP Dév (actionnaire de M'dina Bus), l'espagnol Alsa qui est déjà présent dans plusieurs villes marocaines, et le marocain Chennaoui Bus. Selon nos sources, le dossier de ce dernier a été rejeté lors de l'examen des dossiers de présélection. Seuls les deux premiers soumissionnaires sont restés en lice. 

"A l’issue de la présentation technique qui a été faite en juillet dernier, il leur a été demandé (à Alsa et RATP Dév) d’apporter des modifications et d’améliorer leurs offres", nous avait expliqué une source proche du dossier dans un article précédent.

Le résultat définitif doit être dévoilé avant la fin du mois ou en octobre maximum, date de l'expiration du contrat de M'dina Bus. 

Lire aussi: 

Bus à Casablanca: les usagers dans le flou et en colère, l’anarchie s’installe

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Indicateurs trimestriels au 30.09.2020 de la Société AFRIC INDUSTRIES

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.