Bus: Casa Transports va gérer la phase transitoire post M'dina Bus

Le conseil de l’Etablissement de coopération intercommunale (ECI) de Casablanca a tenu, le 25 juillet 2019, une session extraordinaire au siège de la Wilaya de la région de Casablanca-Settat, consacrée au problème du transport urbain après l’expiration du contrat de gestion déléguée avec la société "M’dina Bus".

Bus: Casa Transports va gérer la phase transitoire post M'dina Bus

Le 02 août 2019 à 12:20

Modifié le 02 août 2019 à 12:42

Cette session intervient suite aux déclarations de Mohammed Bourrahim, vice-président du Conseil de la ville de Casablanca en charge de la mobilité, le 22 juillet dernier sur son compte Facebook. 

Ce dernier avait critiqué la gestion de ce dossier par l’Etablissement de coopération intercommunale "Al Baida". Il avait également annoncé que les nouveaux bus de Casablanca ne seront pas prêts au 1er novembre 2019, date à laquelle prendra fin le contrat de M'dina Bus. 

Au cours de la session extraordinaire tenue jeudi 25 juillet, à la demande de Saïd Ahmidouche, wali de la région de Casablanca-Settat, les participants ont voté cinq accords relatifs:

-  au retrait du dossier de réhabilitation du transport en commun par autobus à Casablanca à la Société de développement local Casa Transport, et son transfert à l'ECI.

- au financement de l'acquisition de 350 bus et d'un système de billetterie, pour une valeur de 1,1 milliard de DH, par le Fonds d'accompagnement de la réforme du transport urbain, le Conseil de la région de Casablanca-Settat et le Conseil de la commune de Casablanca.

- à la désignation de Casa Transport pour accompagner la réalisation de cet accord de financement afin de garantir l’intégration du réseau de tramway et de bus. La SDL se chargera aussi de gérer la phase de transition et de garantir la continuité des installations de transport en commun.

Une source proche du dossier a confié à Médias 24 que les 350 autres bus seront financés par le nouveau gestionnaire du réseau de bus dans la métropole.

Rappelons que l'ECI a lancé un appel d'offres pour l'acquisition de 700 nouveaux bus pour l'exploitation du réseau de bus à Casablanca. L'ouverture des plis aura lieu le 4 septembre prochain. L’estimation des coûts de prestation pour ce marché, établie par l'ECI, est de 1,6 MMDH (1.677.600.000 DH).

L'Etablissement a également lancé un marché pour choisir un nouveau gestionnaire. Trois offres ont été soumises. Il s'agit d'Alsa, RATP Dev et Chennaoui Bus. Selon "Al Baida", l'approbation finale du dossier du futur exploitant du service de bus devra être prononcée courant octobre 2019.

Bus: Casa Transports va gérer la phase transitoire post M'dina Bus

Le 02 août 2019 à12:37

Modifié le 02 août 2019 à 12:42

Le conseil de l’Etablissement de coopération intercommunale (ECI) de Casablanca a tenu, le 25 juillet 2019, une session extraordinaire au siège de la Wilaya de la région de Casablanca-Settat, consacrée au problème du transport urbain après l’expiration du contrat de gestion déléguée avec la société "M’dina Bus".

Cette session intervient suite aux déclarations de Mohammed Bourrahim, vice-président du Conseil de la ville de Casablanca en charge de la mobilité, le 22 juillet dernier sur son compte Facebook. 

Ce dernier avait critiqué la gestion de ce dossier par l’Etablissement de coopération intercommunale "Al Baida". Il avait également annoncé que les nouveaux bus de Casablanca ne seront pas prêts au 1er novembre 2019, date à laquelle prendra fin le contrat de M'dina Bus. 

Au cours de la session extraordinaire tenue jeudi 25 juillet, à la demande de Saïd Ahmidouche, wali de la région de Casablanca-Settat, les participants ont voté cinq accords relatifs:

-  au retrait du dossier de réhabilitation du transport en commun par autobus à Casablanca à la Société de développement local Casa Transport, et son transfert à l'ECI.

- au financement de l'acquisition de 350 bus et d'un système de billetterie, pour une valeur de 1,1 milliard de DH, par le Fonds d'accompagnement de la réforme du transport urbain, le Conseil de la région de Casablanca-Settat et le Conseil de la commune de Casablanca.

- à la désignation de Casa Transport pour accompagner la réalisation de cet accord de financement afin de garantir l’intégration du réseau de tramway et de bus. La SDL se chargera aussi de gérer la phase de transition et de garantir la continuité des installations de transport en commun.

Une source proche du dossier a confié à Médias 24 que les 350 autres bus seront financés par le nouveau gestionnaire du réseau de bus dans la métropole.

Rappelons que l'ECI a lancé un appel d'offres pour l'acquisition de 700 nouveaux bus pour l'exploitation du réseau de bus à Casablanca. L'ouverture des plis aura lieu le 4 septembre prochain. L’estimation des coûts de prestation pour ce marché, établie par l'ECI, est de 1,6 MMDH (1.677.600.000 DH).

L'Etablissement a également lancé un marché pour choisir un nouveau gestionnaire. Trois offres ont été soumises. Il s'agit d'Alsa, RATP Dev et Chennaoui Bus. Selon "Al Baida", l'approbation finale du dossier du futur exploitant du service de bus devra être prononcée courant octobre 2019.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.