Campagne de vaccination : le ministère répond aux interrogations des citoyens

Le démarrage de la campagne de vaccination anti-Covid est imminent. Voici les réponses du ministère de la Santé à un ensemble d'interrogations des citoyens au sujet de cette opération nationale. 

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/27-01-2021/liqahcorona-copie.jpg-oui
Campagne de vaccination : le ministère répond aux interrogations des citoyens

Le 27 janvier 2021 à 19:08

Modifié le 27 janvier 2021 à 21:43

La prise de rendez-vous pour la vaccination a démarré dimanche 24 janvier pour un lancement officiel de la campagne nationale ce jeudi 28 janvier. Nous savons de sources sûres que les premiers rendez-vous ont été fixés pour vendredi 29 janvier. 

Le ministère accompagne cette phase par une large campagne de communication pour sensibiliser, expliquer, et répondre aux interrogations des citoyens. 

Malgré les efforts déployés, Médias24 a reçu et relevé un ensemble de questions qui ont trait à la logistique de l'opération (prise de rendez-vous, l'utilisation de la plateforme liqahcorona...), à la cible (personnes éligibles dans cette première phase) ou encore à des aspects pratiques ou d'ordre médical. 

Pour y répondre, Médias24 a contacté le ministère de la Santé qui a apporté certains éclairages. Pour d'autres questions, nous nous sommes appuyés sur les éléments de réponses publiés sur la plateforme Liqahcorona

Rappelons que selon le communiqué diffusé le 22 janvier, la campagne de vaccination concernera dans un premier temps les zones où le niveau de contamination à la Covid-19 est élevé. Elle se déroulera progressivement avec comme cibles prioritaires  :

- les professionnels de santé de 40 ans et plus,

- le corps enseignant de 45 ans et plus,

- les autorités publiques,

- les membres de l’armée,

- les personnes âgées de plus de 75 ans.


- Quelles sont les zones où la contamination est élevée concernées dans cette première phase ?

"Durant cette première phase et selon les quantités de vaccins reçus, la campagne de vaccination concerne toutes les provinces, et plus précisément les grandes villes qui ont enregistré des nombres d’hospitalisation et des taux de létalité élevés". 

Le ministère de la Santé n'a pas précisé la liste des villes concernées. Selon le bulletin quotidien publié par le ministère de la santé et consolidé par Médias24, on remarque que les villes où la contamination reste encore élevée par rapport aux autres régions du royaume (voire carte) sont : Casablanca, Tanger Asilah, Marrakech, Settat, El Jadida, Agadir, Kénitra, Salé, Mohammedia. 


Passez le curseur pour afficher le nom de la province.  Ou sélectionnez une date pour afficher les statistiques du jour. Ou cliquez sur play pour visualiser l'évolution depuis mi-juillet 2020

- Est-ce qu’il n’y a pas de limite d’âge pour les autorités publiques ? Doivent-elles toutes, sans exception d’âge ou de ville, vérifier leur RDV ?

"La vaccination durant cette première phase, concerne également les autorités publiques à partir de 45 ans. Pour le reste des autorités publiques ainsi que la population générale âgée de 18 ans et plus, lesquels ne sont pas concernés par cette phase, ils peuvent se rendre au portail www.liqahlocorona.ma, rubrique « je consulte mon rendez-vous et mon site de vaccination », remplir les informations demandées et surtout le numéro de téléphone. Ils seront informés de leur site de vaccination et que le RDV est en cours de programmation (par phase, selon les tranches d’âge et la disponibilité des lots de vaccins)".


- Pour les personnes âgées de plus 75 ans, Est-ce que toutes les villes sont concernées ou seulement les zones à forte circulation du virus citées plus haut ?

"Un des critères retenus pour cette 1ère phase est la situation épidémiologique. Ce critère concerne toute la population cible de cette phase". 


- Faut-il avoir 75 ans révolus pour être éligible lors de cette première phase ? Les personnes qui boucleront 75 ans dans un mois ou deux doivent-elles vérifier dès à présent leur rendez-vous ou attendre ?

"Cette première phase concerne les personnes âgées de 75 ans révolus à la date du 31/12/2020. Et même pour cette catégorie, la planification se fera sur plusieurs étapes. Cette 1ère étape concerne la 1ère semaine de vaccination".


- Une personne âgée de 80 ans et habitant Casablanca a vérifié sur la plateforme et n’a pas trouvé de rendez-vous en son nom. Est-ce normal ou doit-elle faire une réclamation ?

"Comme expliqué plus haut, même pour la catégorie de plus de 75 ans la planification se fera sur plusieurs étapes. Cette 1ère étape concerne la 1ère semaine de vaccination".

- Des personnes atteintes de comorbidités mais qui n’ont pas 75 ans, sont-elles éligibles dès maintenant ou doivent-elles attendre la deuxième phase de la campagne ?

"Elles doivent attendre les prochaines phases selon les lots de vaccins reçus et les tranches d’âge".

- Est-ce qu’il y a un protocole déterminé pour les personnes âgées qui ne peuvent pas se déplacer aux centres de vaccination ?

"Pour la population cible de cette 1ère phase et qui ne peut pas se déplacer aux sites de vaccination, le ministère de la Santé les servira par le mode mobile".


- Certains étrangers résidents n’arrivent pas à intégrer leur numéro de carte de séjour pour vérifier leur rendez-vous. Est-ce un bug de la plateforme ? Que doivent-ils faire ? 

"Les personnes étrangères de 75 ans et plus et qui ont des cartes de résidence font partie de la population cible de vaccination durant cette phase. Il suffit de renseigner sur la même rubrique sus-citée (Consultez votre rendez-vous et votre centre de vaccination) toutes les informations demandées et rien que les informations demandées. Exemple : on demande de remplir juste le nom sans le prénom dans la case dédiée à cet effet". 

Par ailleurs, il faut essayer l'ensemble des canaux: SMS 1717, plateforme et numéro vert 0800 000 147.

- Une personne a envoyé un SMS au 1717 mais n'a rien reçu. 

"Il faut réessayer plusieurs fois. En effet, le service gratuit 1717, disponible 24h/7j, peut être saturé de temps à autre par les appels. Autrement, la personne peut consulter son rendez-vous et son centre de vaccination directement sur le portail web gratuit www.liqahcorona.ma.

- Certaines personnes changent de domicile sans changer l'adresse sur la CNIE ou la carte de séjour. Que doivent-elles faire ?

"Elles peuvent changer leur adresse sur le site web gratuit www.liqahcorona.ma en utilisant le service en ligne « je consulte mon rendez-vous et mon centre de vaccination » du site. Le changement d'adresse en ligne peut se faire une seule fois. Tout nouveau changement d’adresse doit être fait auprès de l’annexe administrative locale du domicile".

- Est-ce que les citoyens peuvent se faire vacciner dans n’importe quel centre de vaccination ?

"Non, chaque personne doit se rendre au centre de vaccination qui lui a été désigné. L’affectation du centre de vaccination tient compte du domicile actuel indiqué sur la carte CNIE ou carte de séjour. Si l’adresse du domicile actuel est différente de celle indiquée sur la CNIE ou carte de séjour, la personne doit changer son adresse en suivant la démarche précisée dans la question précédente". 

- A quelle heure le citoyen peut se présenter au centre de vaccination ?

"Les rendez-vous sont fixés par demi-journée (matinée ou après-midi). Typiquement, le message de rendez-vous indique la date du jour et la demi-journée (matin ou après-midi)". 

- Si un citoyen manque son rendez-vous de vaccination, peut-il aller se faire vacciner un autre jour ?

"Un 2ème RDV lui sera proposé dans les premiers jours qui suivent le 1er RDV. S'il manque une 2ème fois le RDV, il faudra se rapprocher de l’annexe administrative du lieu de résidence."

- Est-il possible de changer son rendez-vous ? Quelle est la démarche à suivre ?

"Il s’agit d’une exception. Vous devez faire une demande motivée auprès de l’annexe administrative locale de votre domicile qui prendra en charge la demande". 

- Si une personne a reçu la 1ère dose du vaccin anti-SARS-CoV-2 et qu'elle est contaminée par la Covid-19, devrait-elle recevoir la 2ème dose ?

"Sur le plan médical, en cas d’infection (Covid-19, grippe,…) chez une personne ayant reçu la 1ère dose du vaccin anti-SARS-CoV-2, la réception de la 2ème dose ne pourra être possible qu’après guérison. De ce fait, la grippe et la Covid-19 ne sont pas des contre-indications définitives à la vaccination".

- Y a-t-il un délai à respecter entre le vaccin contre le virus de de la COVID-19 et un autre vaccin (grippe, VAT, ...) ?

"Oui, un délai de 2 à 3 semaines est nécessaire entre la prise de ce vaccin et un autre". 

- Quelle est le schéma vaccinal à suivre ?

"A ce jour, deux types de vaccins sont utilisés au Maroc. Le schéma vaccinal est de 2 doses : à J1 et J21 pour le vaccin du laboratoire Sinopharm et à J1 et J28 pour le Vaccin du laboratoire AstraZeneca". 

- Est-t-il possible de prendre une dose de chaque de vaccin ?

"Non, les deux vaccins ne sont pas interchangeables c.à.d, si je reçois la première dose d’un type de vaccin, la deuxième dose doit être du même type de vaccin". 

- Si une personne a une allergie, devrait-elle éviter de se faire vacciner contre le SARS-Cov-2 ?

"Les allergies saisonnières et alimentaires ne représentent pas des contre-indications à la vaccination contre le virus de la Covid -19. Les personnes qui ont eu des réactions antérieures graves, comme l'anaphylaxie, à des médicaments ou à des vaccins ne devraient pas recevoir le vaccin contre le virus de la COVID-19.

Il est à noter qu’une 2ème dose ne doit pas être administrée à toute personne ayant présenté une anaphylaxie après l'administration de la première dose de ce vaccin". 

- Est-il possible de contracter la COVID-9 suite à la vaccination contre le virus de la Covid-19?

"Non, il n'est pas possible de contracter la COVID-19 suite à la vaccination. Les vaccins contre le SRAS-CoV-2 utilisent un virus qui ne donne pas la maladie, des parties du virus ou un gène du virus. Aucun de ceux-ci ne peut provoquer la COVID-19". 

>> Lire aussi : 

Ce que l'on sait sur le vaccin chinois Sinopharm que le Maroc s'apprête à ramener

Vaccination anti-Covid: formation en cascade du personnel de la santé dès ce jeudi

De l'aéroport à l'injection : voici le schéma logistique de la campagne de vaccination

Campagne de vaccination : le ministère répond aux interrogations des citoyens

Le 27 janvier 2021 à19:07

Modifié le 27 janvier 2021 à 21:43

Le démarrage de la campagne de vaccination anti-Covid est imminent. Voici les réponses du ministère de la Santé à un ensemble d'interrogations des citoyens au sujet de cette opération nationale. 

com_redaction-96

La prise de rendez-vous pour la vaccination a démarré dimanche 24 janvier pour un lancement officiel de la campagne nationale ce jeudi 28 janvier. Nous savons de sources sûres que les premiers rendez-vous ont été fixés pour vendredi 29 janvier. 

Le ministère accompagne cette phase par une large campagne de communication pour sensibiliser, expliquer, et répondre aux interrogations des citoyens. 

Malgré les efforts déployés, Médias24 a reçu et relevé un ensemble de questions qui ont trait à la logistique de l'opération (prise de rendez-vous, l'utilisation de la plateforme liqahcorona...), à la cible (personnes éligibles dans cette première phase) ou encore à des aspects pratiques ou d'ordre médical. 

Pour y répondre, Médias24 a contacté le ministère de la Santé qui a apporté certains éclairages. Pour d'autres questions, nous nous sommes appuyés sur les éléments de réponses publiés sur la plateforme Liqahcorona

Rappelons que selon le communiqué diffusé le 22 janvier, la campagne de vaccination concernera dans un premier temps les zones où le niveau de contamination à la Covid-19 est élevé. Elle se déroulera progressivement avec comme cibles prioritaires  :

- les professionnels de santé de 40 ans et plus,

- le corps enseignant de 45 ans et plus,

- les autorités publiques,

- les membres de l’armée,

- les personnes âgées de plus de 75 ans.


- Quelles sont les zones où la contamination est élevée concernées dans cette première phase ?

"Durant cette première phase et selon les quantités de vaccins reçus, la campagne de vaccination concerne toutes les provinces, et plus précisément les grandes villes qui ont enregistré des nombres d’hospitalisation et des taux de létalité élevés". 

Le ministère de la Santé n'a pas précisé la liste des villes concernées. Selon le bulletin quotidien publié par le ministère de la santé et consolidé par Médias24, on remarque que les villes où la contamination reste encore élevée par rapport aux autres régions du royaume (voire carte) sont : Casablanca, Tanger Asilah, Marrakech, Settat, El Jadida, Agadir, Kénitra, Salé, Mohammedia. 


Passez le curseur pour afficher le nom de la province.  Ou sélectionnez une date pour afficher les statistiques du jour. Ou cliquez sur play pour visualiser l'évolution depuis mi-juillet 2020

- Est-ce qu’il n’y a pas de limite d’âge pour les autorités publiques ? Doivent-elles toutes, sans exception d’âge ou de ville, vérifier leur RDV ?

"La vaccination durant cette première phase, concerne également les autorités publiques à partir de 45 ans. Pour le reste des autorités publiques ainsi que la population générale âgée de 18 ans et plus, lesquels ne sont pas concernés par cette phase, ils peuvent se rendre au portail www.liqahlocorona.ma, rubrique « je consulte mon rendez-vous et mon site de vaccination », remplir les informations demandées et surtout le numéro de téléphone. Ils seront informés de leur site de vaccination et que le RDV est en cours de programmation (par phase, selon les tranches d’âge et la disponibilité des lots de vaccins)".


- Pour les personnes âgées de plus 75 ans, Est-ce que toutes les villes sont concernées ou seulement les zones à forte circulation du virus citées plus haut ?

"Un des critères retenus pour cette 1ère phase est la situation épidémiologique. Ce critère concerne toute la population cible de cette phase". 


- Faut-il avoir 75 ans révolus pour être éligible lors de cette première phase ? Les personnes qui boucleront 75 ans dans un mois ou deux doivent-elles vérifier dès à présent leur rendez-vous ou attendre ?

"Cette première phase concerne les personnes âgées de 75 ans révolus à la date du 31/12/2020. Et même pour cette catégorie, la planification se fera sur plusieurs étapes. Cette 1ère étape concerne la 1ère semaine de vaccination".


- Une personne âgée de 80 ans et habitant Casablanca a vérifié sur la plateforme et n’a pas trouvé de rendez-vous en son nom. Est-ce normal ou doit-elle faire une réclamation ?

"Comme expliqué plus haut, même pour la catégorie de plus de 75 ans la planification se fera sur plusieurs étapes. Cette 1ère étape concerne la 1ère semaine de vaccination".

- Des personnes atteintes de comorbidités mais qui n’ont pas 75 ans, sont-elles éligibles dès maintenant ou doivent-elles attendre la deuxième phase de la campagne ?

"Elles doivent attendre les prochaines phases selon les lots de vaccins reçus et les tranches d’âge".

- Est-ce qu’il y a un protocole déterminé pour les personnes âgées qui ne peuvent pas se déplacer aux centres de vaccination ?

"Pour la population cible de cette 1ère phase et qui ne peut pas se déplacer aux sites de vaccination, le ministère de la Santé les servira par le mode mobile".


- Certains étrangers résidents n’arrivent pas à intégrer leur numéro de carte de séjour pour vérifier leur rendez-vous. Est-ce un bug de la plateforme ? Que doivent-ils faire ? 

"Les personnes étrangères de 75 ans et plus et qui ont des cartes de résidence font partie de la population cible de vaccination durant cette phase. Il suffit de renseigner sur la même rubrique sus-citée (Consultez votre rendez-vous et votre centre de vaccination) toutes les informations demandées et rien que les informations demandées. Exemple : on demande de remplir juste le nom sans le prénom dans la case dédiée à cet effet". 

Par ailleurs, il faut essayer l'ensemble des canaux: SMS 1717, plateforme et numéro vert 0800 000 147.

- Une personne a envoyé un SMS au 1717 mais n'a rien reçu. 

"Il faut réessayer plusieurs fois. En effet, le service gratuit 1717, disponible 24h/7j, peut être saturé de temps à autre par les appels. Autrement, la personne peut consulter son rendez-vous et son centre de vaccination directement sur le portail web gratuit www.liqahcorona.ma.

- Certaines personnes changent de domicile sans changer l'adresse sur la CNIE ou la carte de séjour. Que doivent-elles faire ?

"Elles peuvent changer leur adresse sur le site web gratuit www.liqahcorona.ma en utilisant le service en ligne « je consulte mon rendez-vous et mon centre de vaccination » du site. Le changement d'adresse en ligne peut se faire une seule fois. Tout nouveau changement d’adresse doit être fait auprès de l’annexe administrative locale du domicile".

- Est-ce que les citoyens peuvent se faire vacciner dans n’importe quel centre de vaccination ?

"Non, chaque personne doit se rendre au centre de vaccination qui lui a été désigné. L’affectation du centre de vaccination tient compte du domicile actuel indiqué sur la carte CNIE ou carte de séjour. Si l’adresse du domicile actuel est différente de celle indiquée sur la CNIE ou carte de séjour, la personne doit changer son adresse en suivant la démarche précisée dans la question précédente". 

- A quelle heure le citoyen peut se présenter au centre de vaccination ?

"Les rendez-vous sont fixés par demi-journée (matinée ou après-midi). Typiquement, le message de rendez-vous indique la date du jour et la demi-journée (matin ou après-midi)". 

- Si un citoyen manque son rendez-vous de vaccination, peut-il aller se faire vacciner un autre jour ?

"Un 2ème RDV lui sera proposé dans les premiers jours qui suivent le 1er RDV. S'il manque une 2ème fois le RDV, il faudra se rapprocher de l’annexe administrative du lieu de résidence."

- Est-il possible de changer son rendez-vous ? Quelle est la démarche à suivre ?

"Il s’agit d’une exception. Vous devez faire une demande motivée auprès de l’annexe administrative locale de votre domicile qui prendra en charge la demande". 

- Si une personne a reçu la 1ère dose du vaccin anti-SARS-CoV-2 et qu'elle est contaminée par la Covid-19, devrait-elle recevoir la 2ème dose ?

"Sur le plan médical, en cas d’infection (Covid-19, grippe,…) chez une personne ayant reçu la 1ère dose du vaccin anti-SARS-CoV-2, la réception de la 2ème dose ne pourra être possible qu’après guérison. De ce fait, la grippe et la Covid-19 ne sont pas des contre-indications définitives à la vaccination".

- Y a-t-il un délai à respecter entre le vaccin contre le virus de de la COVID-19 et un autre vaccin (grippe, VAT, ...) ?

"Oui, un délai de 2 à 3 semaines est nécessaire entre la prise de ce vaccin et un autre". 

- Quelle est le schéma vaccinal à suivre ?

"A ce jour, deux types de vaccins sont utilisés au Maroc. Le schéma vaccinal est de 2 doses : à J1 et J21 pour le vaccin du laboratoire Sinopharm et à J1 et J28 pour le Vaccin du laboratoire AstraZeneca". 

- Est-t-il possible de prendre une dose de chaque de vaccin ?

"Non, les deux vaccins ne sont pas interchangeables c.à.d, si je reçois la première dose d’un type de vaccin, la deuxième dose doit être du même type de vaccin". 

- Si une personne a une allergie, devrait-elle éviter de se faire vacciner contre le SARS-Cov-2 ?

"Les allergies saisonnières et alimentaires ne représentent pas des contre-indications à la vaccination contre le virus de la Covid -19. Les personnes qui ont eu des réactions antérieures graves, comme l'anaphylaxie, à des médicaments ou à des vaccins ne devraient pas recevoir le vaccin contre le virus de la COVID-19.

Il est à noter qu’une 2ème dose ne doit pas être administrée à toute personne ayant présenté une anaphylaxie après l'administration de la première dose de ce vaccin". 

- Est-il possible de contracter la COVID-9 suite à la vaccination contre le virus de la Covid-19?

"Non, il n'est pas possible de contracter la COVID-19 suite à la vaccination. Les vaccins contre le SRAS-CoV-2 utilisent un virus qui ne donne pas la maladie, des parties du virus ou un gène du virus. Aucun de ceux-ci ne peut provoquer la COVID-19". 

>> Lire aussi : 

Ce que l'on sait sur le vaccin chinois Sinopharm que le Maroc s'apprête à ramener

Vaccination anti-Covid: formation en cascade du personnel de la santé dès ce jeudi

De l'aéroport à l'injection : voici le schéma logistique de la campagne de vaccination

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
0

Communication financière

INVOLYS : Comptes & Résultats au 31 Décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.