CAN 2019: 282 interpellations en France après la victoire de l'Algérie

L'Algérie s'est qualifiée pour la finale de la CAN dimanche 14 juillet. Au total, 282 personnes ont été interpellées des suites de cette victoire, et 249 ont été placées en garde à vue.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/15-07-2019/algerienigeriaaicpress.JPG-oui
CAN 2019 : 282 interpellations en France après la victoire de l'Algérie (Photo AIC press)

Le 15 juillet 2019 à 10:47

Modifié le 15 juillet 2019 à 11:12

Selon une dépêche AFP relayée par des médias étrangers, un total de 282 personnes ont été interpellées dimanche soir lors des heurts intervenus dans plusieurs villes de France en marge des célébrations de la qualification de l'Algérie pour la finale de la Coupe d'Afrique des nations de football (CAN), a annoncé ce lundi le ministère français de l'Intérieur.

Sur ces 282 personnes, 249 ont été placées en garde à vue, selon un bilan du ministère réalisé à 06h00. Ces interpellations sont "essentiellement" liées aux incidents en marge des célébrations de la victoire de l'Algérie, mais comptent aussi certains débordements de festivités du 14 juillet, a précisé l'Intérieur.

Des milliers de supporters des "Fennecs" sont descendus dans la rue dimanche soir pour fêter la qualification de l'Algérie pour la finale de la CAN. A Paris, où des incidents entre supporters et forces de l'ordre ont eu lieu sur les Champs-Elysées, 50 personnes ont été interpellées dans la soirée et 202 ont fait l'objet de vidéo-verbalisation pour des conduites dangereuses de véhicules, a indiqué la préfecture de police. Sur l'ensemble de la capitale et de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne), la nuit du 14 juillet a donné lieu à 169 interpellations, a-t-elle détaillé.

Des troubles ont également eu lieu à Lyon et à Marseille, où le Vieux-Port avait été interdit d'accès dimanche soir. Selon la préfecture de police de Marseille, 15.000 personnes se sont rassemblées sur le Vieux-Port, tandis que 4.000 ont fêté la victoire de l'Algérie. Des heurts se sont déroulés notamment jusque tard dans la nuit dans le secteur de la porte d'Aix, où les forces de l'ordre ont riposté aux jets de projectiles avec des tirs de gaz lacrymogène. La préfecture de police faisait état lundi 15 juillet matin de 12 interpellations, et huit policiers et gendarmes légèrement blessés.

Jeudi soir, plusieurs magasins avaient été pillés près des Champs-Elysées à Paris après la victoire de l'Algérie en quart de finale de la CAN. Au total, 74 personnes avaient été interpellées, et 73 placées en garde à vue. Une femme de 42 ans avait perdu la vie après avoir été fauchée à Montpellier. Son bébé, polytraumatisé, avait été transporté en urgence absolue à l'hôpital.

Rappelons que vendredi prochain, la finale de la CAN opposera l'Algérie au Sénégal, au Caire.

(Photo AIC press)

CAN 2019: 282 interpellations en France après la victoire de l'Algérie

Le 15 juillet 2019 à11:12

Modifié le 15 juillet 2019 à 11:12

L'Algérie s'est qualifiée pour la finale de la CAN dimanche 14 juillet. Au total, 282 personnes ont été interpellées des suites de cette victoire, et 249 ont été placées en garde à vue.

Selon une dépêche AFP relayée par des médias étrangers, un total de 282 personnes ont été interpellées dimanche soir lors des heurts intervenus dans plusieurs villes de France en marge des célébrations de la qualification de l'Algérie pour la finale de la Coupe d'Afrique des nations de football (CAN), a annoncé ce lundi le ministère français de l'Intérieur.

Sur ces 282 personnes, 249 ont été placées en garde à vue, selon un bilan du ministère réalisé à 06h00. Ces interpellations sont "essentiellement" liées aux incidents en marge des célébrations de la victoire de l'Algérie, mais comptent aussi certains débordements de festivités du 14 juillet, a précisé l'Intérieur.

Des milliers de supporters des "Fennecs" sont descendus dans la rue dimanche soir pour fêter la qualification de l'Algérie pour la finale de la CAN. A Paris, où des incidents entre supporters et forces de l'ordre ont eu lieu sur les Champs-Elysées, 50 personnes ont été interpellées dans la soirée et 202 ont fait l'objet de vidéo-verbalisation pour des conduites dangereuses de véhicules, a indiqué la préfecture de police. Sur l'ensemble de la capitale et de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne), la nuit du 14 juillet a donné lieu à 169 interpellations, a-t-elle détaillé.

Des troubles ont également eu lieu à Lyon et à Marseille, où le Vieux-Port avait été interdit d'accès dimanche soir. Selon la préfecture de police de Marseille, 15.000 personnes se sont rassemblées sur le Vieux-Port, tandis que 4.000 ont fêté la victoire de l'Algérie. Des heurts se sont déroulés notamment jusque tard dans la nuit dans le secteur de la porte d'Aix, où les forces de l'ordre ont riposté aux jets de projectiles avec des tirs de gaz lacrymogène. La préfecture de police faisait état lundi 15 juillet matin de 12 interpellations, et huit policiers et gendarmes légèrement blessés.

Jeudi soir, plusieurs magasins avaient été pillés près des Champs-Elysées à Paris après la victoire de l'Algérie en quart de finale de la CAN. Au total, 74 personnes avaient été interpellées, et 73 placées en garde à vue. Une femme de 42 ans avait perdu la vie après avoir été fauchée à Montpellier. Son bébé, polytraumatisé, avait été transporté en urgence absolue à l'hôpital.

Rappelons que vendredi prochain, la finale de la CAN opposera l'Algérie au Sénégal, au Caire.

A lire aussi


Communication financière

Sonasid: résultats au 30 juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.