Carburants: Shell met un pied dans les régions du Sud

Le Conseil de la concurrence vient d’autoriser l’acquisition par Vivo Energy Maroc, représentant de la marque Shell, de 49% de la société Sopétrole, détentrice de 6 stations dans les régions du Sud opérant sous une marque locale.

Carburants : Shell met un pied dans les régions du Sud

Le 02 août 2019 à 11:49

Modifié le 08 août 2019 à 14:02

Le Conseil de la concurrence a rendu sa décision sur ce dossier de concentration le 10 juillet. Elle vient d’être publiée au Bulletin officiel du 25 juillet, paru le 1er août.

Le dossier de cession de 49% du capital et des droits de vote de Sopétrole S.A du groupe Myher Holding a été déposé le 24 mai.

La cession a été conclue le 26 mars par la signature d’un accord comprenant des conditions suspensives, dont l’autorisation du Conseil de la concurrence.

Sopétrole est une société créée en 2008 dont l’activité se limite à la gérance libre de 6 stations de distribution de carburants, situées dans le Sud du Royaume, sous une marque locale. Elle les gère pour le compte d’une autre société, Sakia Al Hamra, appartenant au même groupe Myher Holding.

Le Conseil de la concurrence a estimé que cette opération n’induit aucun chevauchement horizontal des activités des parties puisque Vivo Energy Maroc n’opère pas dans le Sud et que Sopétrole n’opère pas dans la vente au gros de carburants.

De même, le conseil a considéré que cette opération permettra l'entrée d’un nouvel opérateur sur le marché du sud, caractérisé par une forte concentration, ce qui est de nature à dynamiser la concurrence sur ce marché, améliorer la qualité des prestations et des produits, et renforcer l’approvisionnement et les capacités de stockage des régions du Sud.

Lire aussi: Carburants: un marché non concurrentiel et oligopolistique

Carburants: Shell met un pied dans les régions du Sud

Le 02 août 2019 à11:49

Modifié le 08 août 2019 à 14:02

Le Conseil de la concurrence vient d’autoriser l’acquisition par Vivo Energy Maroc, représentant de la marque Shell, de 49% de la société Sopétrole, détentrice de 6 stations dans les régions du Sud opérant sous une marque locale.

Le Conseil de la concurrence a rendu sa décision sur ce dossier de concentration le 10 juillet. Elle vient d’être publiée au Bulletin officiel du 25 juillet, paru le 1er août.

Le dossier de cession de 49% du capital et des droits de vote de Sopétrole S.A du groupe Myher Holding a été déposé le 24 mai.

La cession a été conclue le 26 mars par la signature d’un accord comprenant des conditions suspensives, dont l’autorisation du Conseil de la concurrence.

Sopétrole est une société créée en 2008 dont l’activité se limite à la gérance libre de 6 stations de distribution de carburants, situées dans le Sud du Royaume, sous une marque locale. Elle les gère pour le compte d’une autre société, Sakia Al Hamra, appartenant au même groupe Myher Holding.

Le Conseil de la concurrence a estimé que cette opération n’induit aucun chevauchement horizontal des activités des parties puisque Vivo Energy Maroc n’opère pas dans le Sud et que Sopétrole n’opère pas dans la vente au gros de carburants.

De même, le conseil a considéré que cette opération permettra l'entrée d’un nouvel opérateur sur le marché du sud, caractérisé par une forte concentration, ce qui est de nature à dynamiser la concurrence sur ce marché, améliorer la qualité des prestations et des produits, et renforcer l’approvisionnement et les capacités de stockage des régions du Sud.

Lire aussi: Carburants: un marché non concurrentiel et oligopolistique

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.