Casablanca: La gestion des nouveaux bus d'Alsa sera informatisée

Les 700 nouveaux bus, qui seront acquis et exploités par Alsa, seront équipés d'un système d'exploitation et d'information qui permettra de les localiser et de réguler l'exploitation du réseau. Les détails.

Casablanca: La gestion des nouveaux bus d'Alsa sera informatisée Photo d'illustration

Le 31 janvier 2020 à 16:30

Modifié le 31 janvier 2020 à 17:05

Casa Transports a récemment lancé un appel d'offres pour la sélection d'un prestataire ou d'un groupement de prestataires qui se chargera de la réalisation, l'installation et la mise en oeuvre d'un système d'aide à l'exploitation et information voyageurs (SAEIV) pour l'exploitation du réseau de transport par bus de la ville de Casablanca.

Le système devra être opérationnel au printemps 2021, selon le cahier des charges de ce marché.

De manière générale, ce système permettra à Alsa de:

- superviser l’exploitation du réseau de bus;

- réguler l’exploitation du réseau;

- communiquer avec les conducteurs;

- assurer la sécurité des biens et des personnes;

- échanger des informations avec d’autres systèmes (billetique, application web et mobile, habillage, planning…);

- l’information des voyageurs;

- et le recueil de données d’usage, utilisés pour l’établissement de statistiques des lignes de transport en commun.

Différentes vues seront donc disponibles dans le système. Ces vues permettront à l'exploitant de voir s'il y a des retards sur certaines lignes et prendre les mesures nécessaires, ou encore, de surveiller les perturbations et les services non réalisés, ainsi que l'état des véhicules et leur position GPS...

Outre l'équipement des bus en SAEIV, le titulaire du marché devra fournir et installer dans la salle de régulation un mur d'images composé de 8 écrans, de 55 pouces full HD. Chaque écran doit afficher 9 flux simultanés.

Le coût de la mise en place de ce système est estimé à 72 millions de DH par Casa Transports. L'ouverture des plis est prévue le jeudi 5 mars 2020. 

L'implantation du SAEIV se fera après la livraison des 700 bus

Rappelons que le nouvel opérateur, Alsa, qui exploite un réseau de bus d'environ 55 lignes et de 1.800 arrêts, va renouveler le parc de bus par l’acquisition de 700 véhicules neufs.

Certains bus seront des standards de 12m à 3 portes, et d'autres de 18 m à 4 portes. Le maître d’ouvrage réfléchit également à l’acquisition de 50 véhicules en propulsion électrique, selon la SDL.

L’acquisition des nouveaux bus par l’exploitant est prévue à partir d’avril 2020 jusqu'en octobre 2020, sur la base d'un rythme moyen de 50 à 100 véhicules par mois.

Les bus seront livrés sans le système d’aide à l’exploitation. L’implantation se fera donc après la livraison des véhicules sur Casablanca et pendant la période d’exploitation. 

Notons que le même système est mis en place pour le suivi des lignes T1 et T2 du tramway. RATP Dév est l’exploitant du tramway de Casablanca jusqu’en 2028, et exploite ainsi le SAEIV, déployé par le groupement Cofely/Ineco. 

Ce système permettra également par la suite le suivi des nouvelles lignes T3 et T4 ainsi que les L5 et L6 du Bus à haut niveau de service (BHNS). 

Lire aussi: Casablanca: les bus de transition promis pour février

Photo d'illustration

Casablanca: La gestion des nouveaux bus d'Alsa sera informatisée

Le 31 janvier 2020 à17:04

Modifié le 31 janvier 2020 à 17:05

Les 700 nouveaux bus, qui seront acquis et exploités par Alsa, seront équipés d'un système d'exploitation et d'information qui permettra de les localiser et de réguler l'exploitation du réseau. Les détails.

Casa Transports a récemment lancé un appel d'offres pour la sélection d'un prestataire ou d'un groupement de prestataires qui se chargera de la réalisation, l'installation et la mise en oeuvre d'un système d'aide à l'exploitation et information voyageurs (SAEIV) pour l'exploitation du réseau de transport par bus de la ville de Casablanca.

Le système devra être opérationnel au printemps 2021, selon le cahier des charges de ce marché.

De manière générale, ce système permettra à Alsa de:

- superviser l’exploitation du réseau de bus;

- réguler l’exploitation du réseau;

- communiquer avec les conducteurs;

- assurer la sécurité des biens et des personnes;

- échanger des informations avec d’autres systèmes (billetique, application web et mobile, habillage, planning…);

- l’information des voyageurs;

- et le recueil de données d’usage, utilisés pour l’établissement de statistiques des lignes de transport en commun.

Différentes vues seront donc disponibles dans le système. Ces vues permettront à l'exploitant de voir s'il y a des retards sur certaines lignes et prendre les mesures nécessaires, ou encore, de surveiller les perturbations et les services non réalisés, ainsi que l'état des véhicules et leur position GPS...

Outre l'équipement des bus en SAEIV, le titulaire du marché devra fournir et installer dans la salle de régulation un mur d'images composé de 8 écrans, de 55 pouces full HD. Chaque écran doit afficher 9 flux simultanés.

Le coût de la mise en place de ce système est estimé à 72 millions de DH par Casa Transports. L'ouverture des plis est prévue le jeudi 5 mars 2020. 

L'implantation du SAEIV se fera après la livraison des 700 bus

Rappelons que le nouvel opérateur, Alsa, qui exploite un réseau de bus d'environ 55 lignes et de 1.800 arrêts, va renouveler le parc de bus par l’acquisition de 700 véhicules neufs.

Certains bus seront des standards de 12m à 3 portes, et d'autres de 18 m à 4 portes. Le maître d’ouvrage réfléchit également à l’acquisition de 50 véhicules en propulsion électrique, selon la SDL.

L’acquisition des nouveaux bus par l’exploitant est prévue à partir d’avril 2020 jusqu'en octobre 2020, sur la base d'un rythme moyen de 50 à 100 véhicules par mois.

Les bus seront livrés sans le système d’aide à l’exploitation. L’implantation se fera donc après la livraison des véhicules sur Casablanca et pendant la période d’exploitation. 

Notons que le même système est mis en place pour le suivi des lignes T1 et T2 du tramway. RATP Dév est l’exploitant du tramway de Casablanca jusqu’en 2028, et exploite ainsi le SAEIV, déployé par le groupement Cofely/Ineco. 

Ce système permettra également par la suite le suivi des nouvelles lignes T3 et T4 ainsi que les L5 et L6 du Bus à haut niveau de service (BHNS). 

Lire aussi: Casablanca: les bus de transition promis pour février

A lire aussi


0-0

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.