Casablanca: le point sur l'avancement des plus grands chantiers

La quasi-totalité des projets lancés dans le cadre du plan de développement du grand Casablanca et supervisés par la SDL Casa Aménagement ont été livrés. Les projets de mobilité, menés par Casa Transports avancent bien aussi. Le point sur les plus grands chantiers de la métropole.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/01-10-2020/GrandThéâtrecasablanca-20200922-medias24.jpg-oui
Casablanca : le point sur l'avancement des plus grands chantiers

Le 01 octobre 2020 à 16:13

Modifié le 01 octobre 2020 à 17:40

Comme annoncé par Médias24 dans un article précédent, malgré un rythme ralenti par la taille réduite des équipes durant les mois de confinement, les grands chantiers de la ville n’ont pas été interrompus

"La majorité des projets qui sont en notre charge ont été livrés, à l’exception de la trémie des Almohades, du Grand théâtre et du parc zoologique de Aïn Sebaâ", nous confie la SDL Casa Aménagement. Les travaux de la coupole "Kora ardia" sont également en cours.

Les projets livrés à la commune de Casablanca sont "les deux corniches, la promenade de la mosquée Hassan II, le parc de la Ligue arabe, le parking et la place Rachidi."

La trémie des Almohades bientôt achevée

"Les travaux de la trémie des Almohades sont à 95% d’achèvement. Les travaux de génie civil ont été terminés. Actuellement, on est en train d’installer les équipements. Sa mise en service est prévue pour la fin de l’année", ajoute notre source à la SDL.

Rappelons qu’il s’agit d’une trémie dénivelant tous les carrefours le long des boulevards les Almohades, Sidi Mohammed Ben Abdellah et Zaid ou Hmed et débouchant sur l’avenue des FAR après le carrefour Zelaqa. Le tracé totalise un linéaire de 2.270 m, dont 1.817 m en souterrain.

Cette trémie a nécessité un investissement de 820 millions de DH, financé à hauteur de 270 MDH par le ministère de l’Intérieur, 60 MDH par la commune de Casablanca, 250 MDH par Wessal Capital Asset Management, et 240 MDH par Al Manar Development Company.

Tracé de la trémie des Almohades

Grand théâtre: préparation des marchés d’exploitation

"Pour ce qui est du Grand théâtre de Casablanca, le projet est en cours de finalisation. On travaille actuellement sur le marché de préparation à l’exploitation. Nous avons récemment lancé un appel d’offres pour la billetterie et un autre sera lancé la semaine prochaine", ajoute notre source.

En effet, la SDL a lancé le 14 septembre un appel d’offres pour la fourniture, l'installation et la mise en service du système de contrôle d’accès et de la billetterie, qui permettra de mener à bien les missions commerciales, d’organisation et d’accueil, notamment en termes de gestion de flux. Le coût des prestations est estimé à 3,82 MDH, et l’ouverture des plis est prévue le 29 septembre.

Notons toutefois que ce projet, destiné à renforcer l'offre culturelle et à contribuer au rayonnement international du Maroc, et dont le budget global s'élève à 1.440 MDH, accuse beaucoup de retard. 

Par ailleurs, en termes de programmation, le nombre de spectateurs et le volume de billets vendus, Casa Aménagement a récemment dévoilé trois principales hypothèses :

- La première, de base, prévoit l’organisation par l'exploitant de 72 événements par an durant les premières années de mise en service, à raison de 7,4 représentations par mois. Le taux de fréquentation prévu est de 50%, pour un nombre de spectateurs de 35.000 personnes par an.

- La seconde hypothèse prévoit l’organisation de 126 événements par an, à partir de la 5e année de mise en service, à raison de 12,9 représentations par mois. Le taux de fréquentation est estimé à 60% avec 78.000 spectateurs accueillis par an.

- Au-delà de la 10e année d’exploitation, la SDL prévoit l’organisation de 189 événements par an, à raison de 19,3 représentations par mois, et un taux de fréquentation de 70%, avec 145.000 spectateurs par an.

Le parc zoologique de Ain Sebaâ en cours de finalisation

"Le zoo sera livré à la fin de l’année", nous confie notre interlocuteur à la SDL. "Nous sommes actuellement sur les travaux de finition, et c’est Casa Events qui va s’occuper de sa gestion".

Ce projet, d'un budget global de 250 MDH, vise à combler les besoins de la ville en matière d’offres en équipement d’animation. Il disposera notamment de trois aires géographiques représentant l’Afrique, l’Asie et l’Amérique, une collection animalière de plus de 45 espèces et une ferme pédagogique.

La "Kora ardia" prévue pour juin 2021

Qu’en est-il du projet de réhabilitation de la coupole "Kora ardia"? "Il s’agit d’un projet qu’on a récupéré de chez Casa Patrimoine. On a lancé le dernier appel d’offres qui a été adjugé, et les travaux ont démarré. Le prévisionnel est pour juin 2021", ajoute Casa Aménagement.

En effet, il a été attribué à la société Meski, en avril dernier, pour 8,52 MDH. Le budget total du projet est de 125 MDH.

Voiries: plus que 25% des travaux

D’après Casa Aménagement, "les travaux de voiries sont à 75% d’achèvement. Les reste est en cours de finalisation, notamment le boulevard Moulay Youssef et l’entrée de Sidi Bernoussi".

Par ailleurs, "deux appels d’offres viennent d’être lancés. Le premier pour la réalisation des travaux de voirie à Brahim Roudani, dans la continuité de la trémie de Ghandi réalisée par Casa Transport, jusqu’au croisement de Moulay Youssef et le second, pour la voirie sur la Route d’El Jadida, au niveau de la trémie d’Azbane. Il s’agit des deux projets qui n’ont pas encore démarré au niveau du programme de la voirie (sur une cinquantaine de boulevards au total, NDLR). On attend la fin des travaux de déviation menés par la Lydec pour les entamer. Les autres sont soit finalisés, soit en cours de finalisation".

Rappelons que le programme de mise à niveau des voiries de la ville a été initié en 2016. Il consiste à refaire l’aménagement des boulevards et des trottoirs, l’éclairage, et la signalétique…, pour 2.480 MDH. 

Les travaux des T3 et T4 du tramway vont bon train

Le réseau de transport en commun prévoit, à l’horizon 2023, une 3e et une 4e ligne de tramway totalisant 25 km et comptant 38 stations.

Les travaux préliminaires de déviation des réseaux souterrains d’eau, d’électricité et de télécommunication menés par Lydec sont presque achevés. "Le taux d’avancement global pour les deux lignes est de l'ordre de 88%" au mois d'octobre 2020, apprend Médias24 auprès de l'opérateur.

Dans le détail, les travaux de déviation "sont à 90% d'avancement pour la ligne T3 et à 86 % pour la T4. Il s’agit de dévier, au total, 17,1 km de réseaux d’eau potable, 13,7 km en assainissement et 9,8 km en électricité, soit une longueur totale de 40,6 km", ajoute notre source.

De nombreux appels d’offres sont lancés en parallèle par Casa Transports, notamment pour l’acquisition du matériel roulant ou pour la fourniture d'appareils de voie et de taquets… Certains ont été attribués, d’autres sont toujours en cours, tels que celui relatif à la fourniture du matériel roulant. La SDL examine actuellement les offres financières des deux candidats encore en lice à l’issue de l’examen des dossiers administratifs et techniques. Il s'agit d'Alstom et CAF.

Afin de mutualiser les délais et les ressources, ces deux lignes seront réalisées simultanément selon un calendrier commun. Elles nécessiteront un budget d’investissement de 7 milliards de DH. 

Pour rappel, la ligne T3 comporte techniquement 13,5 km de voies doubles et 20 stations. Elle passera au-dessus de la trémie des Almohades, au niveau de la place Zellaqa qui est en cours de finalisation. Elle empruntera l’itinéraire suivant: Casa Port, boulevard Moulay Abderrahmane, rue Ibn Majid ElBahar, place Zellaqa, rue Mohammed Smiha, place de la Victoire, boulevard de Strasbourg, Bd Mohammed VI, Bd commandant Driss Al Harti, place El Allam-El Harti (croisement T3 et T4), avenue colonel Driss El Allam, avenue Abdelkader Essahraoui, avenue 10 mars 1982, rue 1 bis, rue du centre de maintenance et de remisage, et le centre de maintenance et de remisage (CDRM).

Quant à la ligne T4, elle comporte 11,5 km de voies doubles et 18 stations. Elle passera dans une trémie existante sur la route Oulad Ziane (au croisement avec le boulevard Alaoui). Cette ligne, qui débute au niveau de Mers Sultan, va emprunter l'itinéraire suivant: Bd Rahal ElMeskini, Bd Abdekarim Al Khattabi, rue Barathon, rue capitaine Puissesseau, route des Oulad Ziane, franchissement ex A3 et ses 2 bretelles, avenue 10 mars, avenue Anoual, Bd Reda Guedira (ex Bd du Nil), avenue des Forces auxiliaires, avenue colonel Driss El Allam, Bd commandant Driss Al Harti, et Bd Oqba Ibn Nafii.

Tracé des lignes T3 (rose) et T4 (bleu)

BHNS : le projet sur la bonne voie 

Comme pour les nouvelles lignes du tramway, le projet relatif à la réalisation des lignes L5 et L6 du Bus à haut niveau de service (BHNS) avance bien. De nombreux marchés sont lancés par le maitre d’ouvrage. Certains ont déjà abouti, d’autres sont en cours.

La mise en service de ces lignes, qui serviront un couloir direct comptant 300.000 habitants, est programmée pour 2022. Le projet est toujours en phase préparatoire de déviations des réseaux souterrains. Ceux-ci, menés par Lydec, "ont atteint 60% pour la L5 et 85% pour la L6", au mois d'octobre 2020, nous confie l'opérateur.

"Il s’agit de dévier, au total, 30,4 km de réseaux: 15,3 km de réseaux pour la ligne L5 (2,8 km en eau potable, 4,7 km en assainissement liquide et 7,8 km en électricité); et 15,1 km pour la ligne L6 (4,4 km en eau potable, 4,1 km en assainissement et 6,6 km en électricité)", ajoute-t-il.

Selon le calendrier initial, ils doivent être achevés à la fin du quatrième trimestre de l'année.

Rappelons que l'investissement global du projet de BHNS, qui inclut d'autres marchés, notamment l'acquisition des bus et les études pour la réalisation du tracé, s'élève à 1,8 milliard de DH.

Dans le détail, la L6 reliera le boulevard Ghandi au cimetière d’Errahma (terminus). Elle passera par le Bd Yacoub Al Mansour entre Ghandi et Sidi Abderrahmane, Bd Moulay Abdellah Cherif et le Bd Oum Rabia jusqu’à la route Sidi Khadir (carrefour Haj Fateh compris). Elle empruntera également la rocade Sud-Ouest, et le quartier Errahma jusqu’au cimetière.

La ligne L5 reliera pour sa part l'extension de la ligne de tramway T1 (quartier Laymoune) au quartier Salmia 2. Elle empruntera successivement les artères suivantes: Bd Laymoune depuis Omar El Khayam jusqu’au carrefour Azbane, Bd Al Qods entre boulevard Ouled Haddou et Mohammed 6, puis le Bd Mohammed 6 jusqu’à l’intersection avec boulevard Lahrizi, et les boulevards Mekdad Lahrizi et Al Joulane.

La trémie de Ghandi en cours d'achèvement

La trémie de Ghandi a été réalisée en un temps record. Lancés en juin 2019, les travaux ont pris fin en février 2020. La trémie a été mise en service le 6 du même mois, au lieu du mois d'avril comme prévu initialement. 

Selon une source à Casa transports, "les travaux d'aménagement des trottoirs et de finition sont en cours d'achèvement"

L'ouverture de cette trémie sur l'axe route des Facultés-Bd Brahim Roudani a grandement contribué à l'amélioration des conditions de circulation dans cette zone.

Casablanca: le point sur l'avancement des plus grands chantiers

Le 01 octobre 2020 à16:23

Modifié le 01 octobre 2020 à 17:40

La quasi-totalité des projets lancés dans le cadre du plan de développement du grand Casablanca et supervisés par la SDL Casa Aménagement ont été livrés. Les projets de mobilité, menés par Casa Transports avancent bien aussi. Le point sur les plus grands chantiers de la métropole.

com_redaction-31

Comme annoncé par Médias24 dans un article précédent, malgré un rythme ralenti par la taille réduite des équipes durant les mois de confinement, les grands chantiers de la ville n’ont pas été interrompus

"La majorité des projets qui sont en notre charge ont été livrés, à l’exception de la trémie des Almohades, du Grand théâtre et du parc zoologique de Aïn Sebaâ", nous confie la SDL Casa Aménagement. Les travaux de la coupole "Kora ardia" sont également en cours.

Les projets livrés à la commune de Casablanca sont "les deux corniches, la promenade de la mosquée Hassan II, le parc de la Ligue arabe, le parking et la place Rachidi."

La trémie des Almohades bientôt achevée

"Les travaux de la trémie des Almohades sont à 95% d’achèvement. Les travaux de génie civil ont été terminés. Actuellement, on est en train d’installer les équipements. Sa mise en service est prévue pour la fin de l’année", ajoute notre source à la SDL.

Rappelons qu’il s’agit d’une trémie dénivelant tous les carrefours le long des boulevards les Almohades, Sidi Mohammed Ben Abdellah et Zaid ou Hmed et débouchant sur l’avenue des FAR après le carrefour Zelaqa. Le tracé totalise un linéaire de 2.270 m, dont 1.817 m en souterrain.

Cette trémie a nécessité un investissement de 820 millions de DH, financé à hauteur de 270 MDH par le ministère de l’Intérieur, 60 MDH par la commune de Casablanca, 250 MDH par Wessal Capital Asset Management, et 240 MDH par Al Manar Development Company.

Tracé de la trémie des Almohades

Grand théâtre: préparation des marchés d’exploitation

"Pour ce qui est du Grand théâtre de Casablanca, le projet est en cours de finalisation. On travaille actuellement sur le marché de préparation à l’exploitation. Nous avons récemment lancé un appel d’offres pour la billetterie et un autre sera lancé la semaine prochaine", ajoute notre source.

En effet, la SDL a lancé le 14 septembre un appel d’offres pour la fourniture, l'installation et la mise en service du système de contrôle d’accès et de la billetterie, qui permettra de mener à bien les missions commerciales, d’organisation et d’accueil, notamment en termes de gestion de flux. Le coût des prestations est estimé à 3,82 MDH, et l’ouverture des plis est prévue le 29 septembre.

Notons toutefois que ce projet, destiné à renforcer l'offre culturelle et à contribuer au rayonnement international du Maroc, et dont le budget global s'élève à 1.440 MDH, accuse beaucoup de retard. 

Par ailleurs, en termes de programmation, le nombre de spectateurs et le volume de billets vendus, Casa Aménagement a récemment dévoilé trois principales hypothèses :

- La première, de base, prévoit l’organisation par l'exploitant de 72 événements par an durant les premières années de mise en service, à raison de 7,4 représentations par mois. Le taux de fréquentation prévu est de 50%, pour un nombre de spectateurs de 35.000 personnes par an.

- La seconde hypothèse prévoit l’organisation de 126 événements par an, à partir de la 5e année de mise en service, à raison de 12,9 représentations par mois. Le taux de fréquentation est estimé à 60% avec 78.000 spectateurs accueillis par an.

- Au-delà de la 10e année d’exploitation, la SDL prévoit l’organisation de 189 événements par an, à raison de 19,3 représentations par mois, et un taux de fréquentation de 70%, avec 145.000 spectateurs par an.

Le parc zoologique de Ain Sebaâ en cours de finalisation

"Le zoo sera livré à la fin de l’année", nous confie notre interlocuteur à la SDL. "Nous sommes actuellement sur les travaux de finition, et c’est Casa Events qui va s’occuper de sa gestion".

Ce projet, d'un budget global de 250 MDH, vise à combler les besoins de la ville en matière d’offres en équipement d’animation. Il disposera notamment de trois aires géographiques représentant l’Afrique, l’Asie et l’Amérique, une collection animalière de plus de 45 espèces et une ferme pédagogique.

La "Kora ardia" prévue pour juin 2021

Qu’en est-il du projet de réhabilitation de la coupole "Kora ardia"? "Il s’agit d’un projet qu’on a récupéré de chez Casa Patrimoine. On a lancé le dernier appel d’offres qui a été adjugé, et les travaux ont démarré. Le prévisionnel est pour juin 2021", ajoute Casa Aménagement.

En effet, il a été attribué à la société Meski, en avril dernier, pour 8,52 MDH. Le budget total du projet est de 125 MDH.

Voiries: plus que 25% des travaux

D’après Casa Aménagement, "les travaux de voiries sont à 75% d’achèvement. Les reste est en cours de finalisation, notamment le boulevard Moulay Youssef et l’entrée de Sidi Bernoussi".

Par ailleurs, "deux appels d’offres viennent d’être lancés. Le premier pour la réalisation des travaux de voirie à Brahim Roudani, dans la continuité de la trémie de Ghandi réalisée par Casa Transport, jusqu’au croisement de Moulay Youssef et le second, pour la voirie sur la Route d’El Jadida, au niveau de la trémie d’Azbane. Il s’agit des deux projets qui n’ont pas encore démarré au niveau du programme de la voirie (sur une cinquantaine de boulevards au total, NDLR). On attend la fin des travaux de déviation menés par la Lydec pour les entamer. Les autres sont soit finalisés, soit en cours de finalisation".

Rappelons que le programme de mise à niveau des voiries de la ville a été initié en 2016. Il consiste à refaire l’aménagement des boulevards et des trottoirs, l’éclairage, et la signalétique…, pour 2.480 MDH. 

Les travaux des T3 et T4 du tramway vont bon train

Le réseau de transport en commun prévoit, à l’horizon 2023, une 3e et une 4e ligne de tramway totalisant 25 km et comptant 38 stations.

Les travaux préliminaires de déviation des réseaux souterrains d’eau, d’électricité et de télécommunication menés par Lydec sont presque achevés. "Le taux d’avancement global pour les deux lignes est de l'ordre de 88%" au mois d'octobre 2020, apprend Médias24 auprès de l'opérateur.

Dans le détail, les travaux de déviation "sont à 90% d'avancement pour la ligne T3 et à 86 % pour la T4. Il s’agit de dévier, au total, 17,1 km de réseaux d’eau potable, 13,7 km en assainissement et 9,8 km en électricité, soit une longueur totale de 40,6 km", ajoute notre source.

De nombreux appels d’offres sont lancés en parallèle par Casa Transports, notamment pour l’acquisition du matériel roulant ou pour la fourniture d'appareils de voie et de taquets… Certains ont été attribués, d’autres sont toujours en cours, tels que celui relatif à la fourniture du matériel roulant. La SDL examine actuellement les offres financières des deux candidats encore en lice à l’issue de l’examen des dossiers administratifs et techniques. Il s'agit d'Alstom et CAF.

Afin de mutualiser les délais et les ressources, ces deux lignes seront réalisées simultanément selon un calendrier commun. Elles nécessiteront un budget d’investissement de 7 milliards de DH. 

Pour rappel, la ligne T3 comporte techniquement 13,5 km de voies doubles et 20 stations. Elle passera au-dessus de la trémie des Almohades, au niveau de la place Zellaqa qui est en cours de finalisation. Elle empruntera l’itinéraire suivant: Casa Port, boulevard Moulay Abderrahmane, rue Ibn Majid ElBahar, place Zellaqa, rue Mohammed Smiha, place de la Victoire, boulevard de Strasbourg, Bd Mohammed VI, Bd commandant Driss Al Harti, place El Allam-El Harti (croisement T3 et T4), avenue colonel Driss El Allam, avenue Abdelkader Essahraoui, avenue 10 mars 1982, rue 1 bis, rue du centre de maintenance et de remisage, et le centre de maintenance et de remisage (CDRM).

Quant à la ligne T4, elle comporte 11,5 km de voies doubles et 18 stations. Elle passera dans une trémie existante sur la route Oulad Ziane (au croisement avec le boulevard Alaoui). Cette ligne, qui débute au niveau de Mers Sultan, va emprunter l'itinéraire suivant: Bd Rahal ElMeskini, Bd Abdekarim Al Khattabi, rue Barathon, rue capitaine Puissesseau, route des Oulad Ziane, franchissement ex A3 et ses 2 bretelles, avenue 10 mars, avenue Anoual, Bd Reda Guedira (ex Bd du Nil), avenue des Forces auxiliaires, avenue colonel Driss El Allam, Bd commandant Driss Al Harti, et Bd Oqba Ibn Nafii.

Tracé des lignes T3 (rose) et T4 (bleu)

BHNS : le projet sur la bonne voie 

Comme pour les nouvelles lignes du tramway, le projet relatif à la réalisation des lignes L5 et L6 du Bus à haut niveau de service (BHNS) avance bien. De nombreux marchés sont lancés par le maitre d’ouvrage. Certains ont déjà abouti, d’autres sont en cours.

La mise en service de ces lignes, qui serviront un couloir direct comptant 300.000 habitants, est programmée pour 2022. Le projet est toujours en phase préparatoire de déviations des réseaux souterrains. Ceux-ci, menés par Lydec, "ont atteint 60% pour la L5 et 85% pour la L6", au mois d'octobre 2020, nous confie l'opérateur.

"Il s’agit de dévier, au total, 30,4 km de réseaux: 15,3 km de réseaux pour la ligne L5 (2,8 km en eau potable, 4,7 km en assainissement liquide et 7,8 km en électricité); et 15,1 km pour la ligne L6 (4,4 km en eau potable, 4,1 km en assainissement et 6,6 km en électricité)", ajoute-t-il.

Selon le calendrier initial, ils doivent être achevés à la fin du quatrième trimestre de l'année.

Rappelons que l'investissement global du projet de BHNS, qui inclut d'autres marchés, notamment l'acquisition des bus et les études pour la réalisation du tracé, s'élève à 1,8 milliard de DH.

Dans le détail, la L6 reliera le boulevard Ghandi au cimetière d’Errahma (terminus). Elle passera par le Bd Yacoub Al Mansour entre Ghandi et Sidi Abderrahmane, Bd Moulay Abdellah Cherif et le Bd Oum Rabia jusqu’à la route Sidi Khadir (carrefour Haj Fateh compris). Elle empruntera également la rocade Sud-Ouest, et le quartier Errahma jusqu’au cimetière.

La ligne L5 reliera pour sa part l'extension de la ligne de tramway T1 (quartier Laymoune) au quartier Salmia 2. Elle empruntera successivement les artères suivantes: Bd Laymoune depuis Omar El Khayam jusqu’au carrefour Azbane, Bd Al Qods entre boulevard Ouled Haddou et Mohammed 6, puis le Bd Mohammed 6 jusqu’à l’intersection avec boulevard Lahrizi, et les boulevards Mekdad Lahrizi et Al Joulane.

La trémie de Ghandi en cours d'achèvement

La trémie de Ghandi a été réalisée en un temps record. Lancés en juin 2019, les travaux ont pris fin en février 2020. La trémie a été mise en service le 6 du même mois, au lieu du mois d'avril comme prévu initialement. 

Selon une source à Casa transports, "les travaux d'aménagement des trottoirs et de finition sont en cours d'achèvement"

L'ouverture de cette trémie sur l'axe route des Facultés-Bd Brahim Roudani a grandement contribué à l'amélioration des conditions de circulation dans cette zone.

A lire aussi


0
0

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Nomination de deux administrateurs indépendants

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.