Ce qu'il faut savoir sur la rentrée scolaire 2019-2020

Modèle pédagogique, appui social, préscolaire, système d'orientation... le ministre de l'Education nationale a présenté les nouveautés de la rentrée 2019-2020, lors d'une conférence de presse, tenue ce vendredi 20 septembre.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/20-09-2019/amzazi-rentree.jpg-oui

Le 20 septembre 2019 à 14:41

Modifié le 20 septembre 2019 à 19:12

Quelque 9,898 millions d'élèves, étudiants et stagiaires ont rejoint les différents établissements d'enseignement marocains. Ils sont répartis entre :

- 8,208 millions d'élèves, dont 86% de l’enseignement public.

- 680.000 stagiaires de la formation professionnelle, dont 311.000 nouveaux stagiaires avec un taux de croissance de 5,3%.

- Environ 1,1 million d'étudiants, dont 49% sont des filles, avec un taux de croissance du nombre total des étudiants de 5,1% par rapport à l’année précédente. Le nombre total des nouveaux étudiants a atteint 282.000 pour cette année, avec un taux de croissance de 10,5% par rapport à l’année précédente.

Préscolaire

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national de généralisation et de développement de l’enseignement préscolaire, le nombre des inscrits a augmenté pour atteindre 820.000 élèves, répartis entre 192.400 inscrits dans le préscolaire public, 199.500 dans le privé et 437.600 dans le préscolaire traditionnel, avec environ 73.000 nouveaux élèves dans le préscolaire public.

L'ouverture de 6.000 classes supplémentaires est prévue cette année, ainsi que la formation de 20.000 éducatrices et éducateurs. Il est prévu aussi que le taux de scolarisation dans l’enseignement préscolaire atteigne 59% pour l’année 2019-2020.

Plus d'établissements et d'enseignants

11.228 établissements scolaires ont été mobilisés pour accueillir les élèves, dont 133 nouveaux établissements y compris 9 écoles communautaires opérationnelles à cette rentrée et 20 écoles supplémentaires qui seront ouvertes au cours de l'année scolaire.

Environ 1.852 établissements scolaires ont été réhabilités et 1.572 salles de classe en préfabriqué ont été remplacées.

De plus, 692 établissements publics de la formation professionnelle ont été mobilisés, dont 377 établissements de l’Office national de la formation professionnelle et de la promotion du travail dont 12 nouveaux établissements.

Lire aussi: OFPPT: Les premières cités des métiers attendues pour 2021

Pour l'enseignement supérieur, 219 établissements universitaires publics ont été mobilisés pour cette rentrée, dont 17 nouveaux établissements.

Sur le plan des ressources humaines, 263.335 enseignants seront mobilisés au niveau l’enseignement scolaire, dont 15.000 nouveaux enseignants, 20.829 enseignants au niveau de l’enseignement supérieur et 21.380 formateurs au niveau de la formation professionnelle.

Appui social

Le ministre de l'Education nationale a rappelé le renforcement des programmes de l’appui social au profit des élèves, des étudiants et des stagiaires : plus de 4,463 millions d'élèves bénéficiaires de l’initiative royale "Un million de cartable", dont 46% sont des filles, et plus de 1,596 million de bénéficiaires de cartables complets, contenant tous les manuels et fournitures scolaires, avec une enveloppe globale de 484 millions de DH.

Il a été procédé aussi à l’ouverture de 12 nouveaux internats. Il est également attendu l’enregistrement de 1,57 million bénéficiaires des cantines scolaires et des internats, dont 50% sont des filles.

Il est prévu aussi l’amélioration de la qualité des services offerts par les internats et les cantines scolaires, et l’adoption de programmes alimentaires adaptés aux spécificités culturelles et aux tranches d’âge, compte tenu des équilibres alimentaires et financiers.

Le nombre des bénéficiaires du transport scolaire a de même connu une augmentation de 14% par rapport à l’année précédente, pour atteindre 308.281 bénéficiaires dont 48% sont des filles.

Par ailleurs, le nombre des bénéficiaires du programme "Tayssir" de transferts monétaires conditionnels aux familles enregistre une nette augmentation pour atteindre 2,44 millions bénéficiaires dont 1,146 million de filles, grâce à son élargissement géographique, en adoptant un ciblage basé sur le Ramed, couvrant toutes les communes rurales pour le cycle primaire et toutes les communes rurales et urbaines pour le cycle collégial.

Pour sa part, le secteur de la formation professionnelle a bénéficié de 132 internats accueillant 19.000 stagiaires, dont quatre nouveaux internats, tandis que le nombre des stagiaires boursiers a atteint 70.000 contre 35.000 l’année dernière.

L’enseignement supérieur connaîtra, quant à lui, la mise en œuvre des procédures du plan d’action de l’Office national des œuvres  universitaires sociales et culturelles au niveau des bourses, de l’hébergement, la restauration et la couverture médicale et au niveau des activités sportives et culturelles universitaires.

On compte 382.000 boursiers. Le nombre des cités universitaires et des internats a atteint 32 et le nombre des résidences étudiantes est de 32. De plus, plus de 15 millions de repas seront distribués cette année, en hausse de 5,5% par rapport à l’année précédente.

Une meilleure inclusion

Les nouveautés ayant marqué cette rentrée 2019-2020, concernent la poursuite de la généralisation et le développement de l’enseignement préscolaire et la mise en œuvre du programme national de l’éducation inclusive au profit des enfants en situation de handicap, lancé le 26 juin 2019.

Le ministère envisage cette année d’atteindre le taux de 20% de couverture des établissements scolaires en classes de l’éducation inclusive et le renforcement du réseau des écoles de la deuxième chance nouvelle-génération, qui vise principalement la rescolarisation et la qualification professionnelle des non scolarisés et les décrocheurs à travers l’ouverture de 30 écoles au niveau national.

Cette rentrée est également marquée par le démarrage du programme "Sport-études", par la création de deux lycées sportifs dans les régions de Tanger-Tétouan-Alhoceima et Casablanca-Settat qui accueillent la première promotion de cette filière cette année.

Modèle pédagogique

Les nouveautés de cette rentrée scolaire touchent principalement les curricula, avec l’introduction d’innovations pédagogiques au niveau de la langue arabe, la langue française, les mathématiques, les sciences et l’histoire-géographie pour la 3e et la 4e année du primaire.

Il y a également la mise en place au cours de cette année, d’un système efficient et actif de l’orientation scolaire professionnelle et universitaire, à travers le lancement de nouveaux dispositifs de l’orientation.

Ces dispositifs prennent en considération les compétences et les aspirations des apprenants, et érigent l’orientation scolaire professionnelle et universitaire en une composante obligatoire dans le projet d’établissement, à travers l’adoption du projet personnel de l’élève au primaire et secondaire et l’institutionnalisation de la fonction de "l’Enseignant principal" pour l’accompagnement des élèves dans leur parcours scolaire. 

Par ailleurs, un système national unifié et intégré de l’orientation post-bac sera mis en place. De plus, les bacheliers seront incités à s’orienter vers les parcours professionnels. Il sera également procédé à l’augmentation du nombre de boursiers de la formation professionnelle.

Les nouveautés de cette rentrée concernent également :

- La diversification de l’offre universitaire et son élargissement ainsi que son adaptation aux besoins du marché du travail,

- L’augmentation du nombre de places offertes par les établissements de l’enseignement supérieur à accès régulé,

- La mise en place d’une plate-forme électronique unifiée pour les bacheliers dans ces établissements pour l’admission aux Ecoles supérieures de technologie, les Facultés des sciences et techniques au titre de l’année universitaire 2019-2020, avec l’objectif de sa généralisation à l’ensemble des établissements de l’enseignement supérieur à accès régulé,

- La mise en place de dispositifs pour améliorer l’employabilité des diplômés de l’enseignement supérieur et le renforcement de l’utilisation des TICE dans l’enseignement supérieur.

Lire aussi: Le Roi lance officiellement l'année pédagogique 2019-2020

Ce qu'il faut savoir sur la rentrée scolaire 2019-2020

Le 20 septembre 2019 à15:33

Modifié le 20 septembre 2019 à 19:12

Modèle pédagogique, appui social, préscolaire, système d'orientation... le ministre de l'Education nationale a présenté les nouveautés de la rentrée 2019-2020, lors d'une conférence de presse, tenue ce vendredi 20 septembre.

Quelque 9,898 millions d'élèves, étudiants et stagiaires ont rejoint les différents établissements d'enseignement marocains. Ils sont répartis entre :

- 8,208 millions d'élèves, dont 86% de l’enseignement public.

- 680.000 stagiaires de la formation professionnelle, dont 311.000 nouveaux stagiaires avec un taux de croissance de 5,3%.

- Environ 1,1 million d'étudiants, dont 49% sont des filles, avec un taux de croissance du nombre total des étudiants de 5,1% par rapport à l’année précédente. Le nombre total des nouveaux étudiants a atteint 282.000 pour cette année, avec un taux de croissance de 10,5% par rapport à l’année précédente.

Préscolaire

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national de généralisation et de développement de l’enseignement préscolaire, le nombre des inscrits a augmenté pour atteindre 820.000 élèves, répartis entre 192.400 inscrits dans le préscolaire public, 199.500 dans le privé et 437.600 dans le préscolaire traditionnel, avec environ 73.000 nouveaux élèves dans le préscolaire public.

L'ouverture de 6.000 classes supplémentaires est prévue cette année, ainsi que la formation de 20.000 éducatrices et éducateurs. Il est prévu aussi que le taux de scolarisation dans l’enseignement préscolaire atteigne 59% pour l’année 2019-2020.

Plus d'établissements et d'enseignants

11.228 établissements scolaires ont été mobilisés pour accueillir les élèves, dont 133 nouveaux établissements y compris 9 écoles communautaires opérationnelles à cette rentrée et 20 écoles supplémentaires qui seront ouvertes au cours de l'année scolaire.

Environ 1.852 établissements scolaires ont été réhabilités et 1.572 salles de classe en préfabriqué ont été remplacées.

De plus, 692 établissements publics de la formation professionnelle ont été mobilisés, dont 377 établissements de l’Office national de la formation professionnelle et de la promotion du travail dont 12 nouveaux établissements.

Lire aussi: OFPPT: Les premières cités des métiers attendues pour 2021

Pour l'enseignement supérieur, 219 établissements universitaires publics ont été mobilisés pour cette rentrée, dont 17 nouveaux établissements.

Sur le plan des ressources humaines, 263.335 enseignants seront mobilisés au niveau l’enseignement scolaire, dont 15.000 nouveaux enseignants, 20.829 enseignants au niveau de l’enseignement supérieur et 21.380 formateurs au niveau de la formation professionnelle.

Appui social

Le ministre de l'Education nationale a rappelé le renforcement des programmes de l’appui social au profit des élèves, des étudiants et des stagiaires : plus de 4,463 millions d'élèves bénéficiaires de l’initiative royale "Un million de cartable", dont 46% sont des filles, et plus de 1,596 million de bénéficiaires de cartables complets, contenant tous les manuels et fournitures scolaires, avec une enveloppe globale de 484 millions de DH.

Il a été procédé aussi à l’ouverture de 12 nouveaux internats. Il est également attendu l’enregistrement de 1,57 million bénéficiaires des cantines scolaires et des internats, dont 50% sont des filles.

Il est prévu aussi l’amélioration de la qualité des services offerts par les internats et les cantines scolaires, et l’adoption de programmes alimentaires adaptés aux spécificités culturelles et aux tranches d’âge, compte tenu des équilibres alimentaires et financiers.

Le nombre des bénéficiaires du transport scolaire a de même connu une augmentation de 14% par rapport à l’année précédente, pour atteindre 308.281 bénéficiaires dont 48% sont des filles.

Par ailleurs, le nombre des bénéficiaires du programme "Tayssir" de transferts monétaires conditionnels aux familles enregistre une nette augmentation pour atteindre 2,44 millions bénéficiaires dont 1,146 million de filles, grâce à son élargissement géographique, en adoptant un ciblage basé sur le Ramed, couvrant toutes les communes rurales pour le cycle primaire et toutes les communes rurales et urbaines pour le cycle collégial.

Pour sa part, le secteur de la formation professionnelle a bénéficié de 132 internats accueillant 19.000 stagiaires, dont quatre nouveaux internats, tandis que le nombre des stagiaires boursiers a atteint 70.000 contre 35.000 l’année dernière.

L’enseignement supérieur connaîtra, quant à lui, la mise en œuvre des procédures du plan d’action de l’Office national des œuvres  universitaires sociales et culturelles au niveau des bourses, de l’hébergement, la restauration et la couverture médicale et au niveau des activités sportives et culturelles universitaires.

On compte 382.000 boursiers. Le nombre des cités universitaires et des internats a atteint 32 et le nombre des résidences étudiantes est de 32. De plus, plus de 15 millions de repas seront distribués cette année, en hausse de 5,5% par rapport à l’année précédente.

Une meilleure inclusion

Les nouveautés ayant marqué cette rentrée 2019-2020, concernent la poursuite de la généralisation et le développement de l’enseignement préscolaire et la mise en œuvre du programme national de l’éducation inclusive au profit des enfants en situation de handicap, lancé le 26 juin 2019.

Le ministère envisage cette année d’atteindre le taux de 20% de couverture des établissements scolaires en classes de l’éducation inclusive et le renforcement du réseau des écoles de la deuxième chance nouvelle-génération, qui vise principalement la rescolarisation et la qualification professionnelle des non scolarisés et les décrocheurs à travers l’ouverture de 30 écoles au niveau national.

Cette rentrée est également marquée par le démarrage du programme "Sport-études", par la création de deux lycées sportifs dans les régions de Tanger-Tétouan-Alhoceima et Casablanca-Settat qui accueillent la première promotion de cette filière cette année.

Modèle pédagogique

Les nouveautés de cette rentrée scolaire touchent principalement les curricula, avec l’introduction d’innovations pédagogiques au niveau de la langue arabe, la langue française, les mathématiques, les sciences et l’histoire-géographie pour la 3e et la 4e année du primaire.

Il y a également la mise en place au cours de cette année, d’un système efficient et actif de l’orientation scolaire professionnelle et universitaire, à travers le lancement de nouveaux dispositifs de l’orientation.

Ces dispositifs prennent en considération les compétences et les aspirations des apprenants, et érigent l’orientation scolaire professionnelle et universitaire en une composante obligatoire dans le projet d’établissement, à travers l’adoption du projet personnel de l’élève au primaire et secondaire et l’institutionnalisation de la fonction de "l’Enseignant principal" pour l’accompagnement des élèves dans leur parcours scolaire. 

Par ailleurs, un système national unifié et intégré de l’orientation post-bac sera mis en place. De plus, les bacheliers seront incités à s’orienter vers les parcours professionnels. Il sera également procédé à l’augmentation du nombre de boursiers de la formation professionnelle.

Les nouveautés de cette rentrée concernent également :

- La diversification de l’offre universitaire et son élargissement ainsi que son adaptation aux besoins du marché du travail,

- L’augmentation du nombre de places offertes par les établissements de l’enseignement supérieur à accès régulé,

- La mise en place d’une plate-forme électronique unifiée pour les bacheliers dans ces établissements pour l’admission aux Ecoles supérieures de technologie, les Facultés des sciences et techniques au titre de l’année universitaire 2019-2020, avec l’objectif de sa généralisation à l’ensemble des établissements de l’enseignement supérieur à accès régulé,

- La mise en place de dispositifs pour améliorer l’employabilité des diplômés de l’enseignement supérieur et le renforcement de l’utilisation des TICE dans l’enseignement supérieur.

Lire aussi: Le Roi lance officiellement l'année pédagogique 2019-2020

A lire aussi


Communication financière

SONASID : Effets de la crise sanitaire sur les résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.