Céréales : les mesures de commercialisation de la récolte 2019

Le prix de référence fixé à 280 dh/quintal rendu moulin. Une prime de magasinage et une subvention forfaitaires sont décidées. Le ministère de l'agriculture annonce une bonne qualité du blé comparativement à l’année dernière avec un taux de protéines plus élevé.

Céréales : les mesures de commercialisation de la récolte 2019

Le 31 mai 2019 à 12:41

Modifié le 31 mai 2019 à 12:41

Les ministres de l’agriculture et des finances, Aziz Akhannouch et Mohamed Benchaâboun ont signé une décision conjointe portant sur la mise en place par le Gouvernement d’un certain nombre de mesures pour assurer un bon déroulement de la commercialisation de la récolte des céréales au titre de la campagne agricole 2018-2019, annonce un communiqué.

Afin de permettre aux agriculteurs d’écouler à des prix rémunérateurs leur récolte de blé tendre au terme de l’actuelle campagne agricole, les mesures suivantes sont prises :

·         Un prix référentiel cible de 280 dh/quintal rendu moulin, pour une qualité standard ;

·         Une subvention forfaitaire de 5,00 dh/ql, accordée aux opérateurs pour les quantités de blé tendre de production nationale, acquises durant la période primable allant du 1er juin au 31 août 2019 ;

·         Une prime de magasinage de 2,00 dh/ql par quinzaine, octroyée aux organismes stockeurs pour les quantités de blé tendre collectées du 1er juin au 31 août 2019. Cette prime sera servie jusqu’à fin décembre 2019 ;

·         La protection de la production nationale de blé tendre à la frontière en fixant les droits de douane à 135% (au lieu de 30%) et ce, à partir du 1er juin 2019, ce qui devrait assurer une protection convenable de la production nationale ;

·         La reconduction du système d’appels d’offres pour l’approvisionnement des minoteries industrielles en blé tendre destiné à la fabrication des farines subventionnées. Les premiers appels d’offres de l’année seront réservés exclusivement à la récolte nationale.

Un blé tendre de bonne qualité

Le ministère de l'agriculture affirme que les analyses effectuées sur les échantillons de blé tendre prélevés auprès des agriculteurs révèlent une qualité généralement bonne comparativement à la campagne précédente, avec un poids spécifique des grains de 80,2 kg/hectolitre en moyenne, dépassant de 3 points le standard (77 kg/hectolitre). Le taux de protéines connait également une amélioration, avec 12,4% en moyenne contre 11,4 % en 2018.

L’opération bénéficie d’un encadrement rapproché sur le terrain par les services régionaux du ministère, ceux de l’Office national du conseil agricole (ONCA) et ceux de l’Office national interprofessionnel des céréales et légumineuses (ONICL).

Céréales : les mesures de commercialisation de la récolte 2019

Le 31 mai 2019 à12:41

Modifié le 31 mai 2019 à 12:41

Le prix de référence fixé à 280 dh/quintal rendu moulin. Une prime de magasinage et une subvention forfaitaires sont décidées. Le ministère de l'agriculture annonce une bonne qualité du blé comparativement à l’année dernière avec un taux de protéines plus élevé.

Les ministres de l’agriculture et des finances, Aziz Akhannouch et Mohamed Benchaâboun ont signé une décision conjointe portant sur la mise en place par le Gouvernement d’un certain nombre de mesures pour assurer un bon déroulement de la commercialisation de la récolte des céréales au titre de la campagne agricole 2018-2019, annonce un communiqué.

Afin de permettre aux agriculteurs d’écouler à des prix rémunérateurs leur récolte de blé tendre au terme de l’actuelle campagne agricole, les mesures suivantes sont prises :

·         Un prix référentiel cible de 280 dh/quintal rendu moulin, pour une qualité standard ;

·         Une subvention forfaitaire de 5,00 dh/ql, accordée aux opérateurs pour les quantités de blé tendre de production nationale, acquises durant la période primable allant du 1er juin au 31 août 2019 ;

·         Une prime de magasinage de 2,00 dh/ql par quinzaine, octroyée aux organismes stockeurs pour les quantités de blé tendre collectées du 1er juin au 31 août 2019. Cette prime sera servie jusqu’à fin décembre 2019 ;

·         La protection de la production nationale de blé tendre à la frontière en fixant les droits de douane à 135% (au lieu de 30%) et ce, à partir du 1er juin 2019, ce qui devrait assurer une protection convenable de la production nationale ;

·         La reconduction du système d’appels d’offres pour l’approvisionnement des minoteries industrielles en blé tendre destiné à la fabrication des farines subventionnées. Les premiers appels d’offres de l’année seront réservés exclusivement à la récolte nationale.

Un blé tendre de bonne qualité

Le ministère de l'agriculture affirme que les analyses effectuées sur les échantillons de blé tendre prélevés auprès des agriculteurs révèlent une qualité généralement bonne comparativement à la campagne précédente, avec un poids spécifique des grains de 80,2 kg/hectolitre en moyenne, dépassant de 3 points le standard (77 kg/hectolitre). Le taux de protéines connait également une amélioration, avec 12,4% en moyenne contre 11,4 % en 2018.

L’opération bénéficie d’un encadrement rapproché sur le terrain par les services régionaux du ministère, ceux de l’Office national du conseil agricole (ONCA) et ceux de l’Office national interprofessionnel des céréales et légumineuses (ONICL).

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.