Le Maroc a annoncé dimanche 10 février son intention de restaurer le théâtre Cervantès de Tanger, Madrid ayant décidé de lui céder la propriété de ce chef-d'œuvre de l'architecture espagnole du XXe siècle tombant en ruine.

Le Maroc veut restaurer le théâtre Cervantès de Tanger Le théâtre Cervantès de Tanger, dans le nord du Maroc, photographié cent ans après son inauguration, le 23 janvier 2014

Le 11 février 2019 à 13:01

Modifié le 11 février 2019 à 13:20

"Nous allons lancer une étude pour restaurer ce monument historique et préserver le patrimoine culturel", a déclaré à l'AFP le ministre marocain de la Culture Mohamed Laaraj.

Le gouvernement espagnol a décidé vendredi de céder de manière irrévocable au Maroc la propriété du bâtiment situé dans la vieille ville de Tanger.

"Un accord devra d'abord être conclu avec le gouvernement espagnol après des négociations qui seront menées par le ministère des Affaires étrangères sur les modalités de ce don", a précisé M. Laaraj, sans donner plus de détails.

Fermé depuis 1974, le théâtre Cervantès a longtemps été loué pour un dirham symbolique au Maroc, tout en restant la propriété de l'Espagne.

Inauguré en décembre 1913, cet écrin de 1.400 places a été laissé à l'abandon après avoir accueilli de grands ténors, des troupes de flamenco du début du siècle dernier et des artistes marocains et arabes.

Aujourd'hui, les céramiques jaune et bleu qui ornent sa devanture et les représentations magnifiques au plafond sont délabrées. A l'intérieur, les sièges qui restent sont couverts de poussière.

Le théâtre est situé dans un quartier populaire de Tanger, non loin du port récemment rénové, nouveau visage de cette cité à la pointe de l'Afrique.

Photo prise le 23 janvier 2014 à l'intérieur du théâtre Cervantès de Tanger, dans le nord du Maroc, qui tombe en ruine plus de cent ans après son ouverture
Le théâtre Cervantès de Tanger, dans le nord du Maroc, photographié cent ans après son inauguration, le 23 janvier 2014

Le Maroc a annoncé dimanche 10 février son intention de restaurer le théâtre Cervantès de Tanger, Madrid ayant décidé de lui céder la propriété de ce chef-d'œuvre de l'architecture espagnole du XXe siècle tombant en ruine.

"Nous allons lancer une étude pour restaurer ce monument historique et préserver le patrimoine culturel", a déclaré à l'AFP le ministre marocain de la Culture Mohamed Laaraj.

Le gouvernement espagnol a décidé vendredi de céder de manière irrévocable au Maroc la propriété du bâtiment situé dans la vieille ville de Tanger.

"Un accord devra d'abord être conclu avec le gouvernement espagnol après des négociations qui seront menées par le ministère des Affaires étrangères sur les modalités de ce don", a précisé M. Laaraj, sans donner plus de détails.

Fermé depuis 1974, le théâtre Cervantès a longtemps été loué pour un dirham symbolique au Maroc, tout en restant la propriété de l'Espagne.

Inauguré en décembre 1913, cet écrin de 1.400 places a été laissé à l'abandon après avoir accueilli de grands ténors, des troupes de flamenco du début du siècle dernier et des artistes marocains et arabes.

Aujourd'hui, les céramiques jaune et bleu qui ornent sa devanture et les représentations magnifiques au plafond sont délabrées. A l'intérieur, les sièges qui restent sont couverts de poussière.

Le théâtre est situé dans un quartier populaire de Tanger, non loin du port récemment rénové, nouveau visage de cette cité à la pointe de l'Afrique.

Photo prise le 23 janvier 2014 à l'intérieur du théâtre Cervantès de Tanger, dans le nord du Maroc, qui tombe en ruine plus de cent ans après son ouverture

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.