CGEM: la sortie de la liste grise de l’UE, nouvel atout pour l’attractivité du Maroc

La sortie du Maroc de la liste grise de l'Union européenne des juridictions non coopératives à des fins fiscales constitue un nouvel atout pour l’attractivité du Royaume en termes d'investissements étrangers, estime la CGEM.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/23-02-2021/cgem00.jpg-oui
CGEM : la sortie de la liste grise de l’UE, nouvel atout pour l’attractivité du Maroc

Le 23 février 2021 à 13:44

Modifié le 23 février 2021 à 15:33

"Cette avancée représente un nouvel atout pour l’attractivité du Maroc en termes d'investissements étrangers et un appui aux entreprises marocaines pour nouer des partenariats économiques avec leurs homologues européens dans les règles de la bonne gouvernance", indique la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) dans un communiqué.

"La CGEM se félicite de la décision de l’Union européenne de retirer définitivement le Maroc de la liste des juridictions non coopératives à des fins fiscales, qui vient reconnaître les efforts consentis par le Royaume, depuis 2018 sur les différentes lois de finances, pour se conformer aux règles de la fiscalité internationale", note la même source.

Marquant l’engagement du Maroc pour contribuer à la transparence fiscale au niveau mondial, la CGEM souligne que cette décision ouvrira également les portes à l'économie nationale pour se développer selon les normes internationales.

CGEM: la sortie de la liste grise de l’UE, nouvel atout pour l’attractivité du Maroc

Le 23 février 2021 à14:22

Modifié le 23 février 2021 à 15:33

La sortie du Maroc de la liste grise de l'Union européenne des juridictions non coopératives à des fins fiscales constitue un nouvel atout pour l’attractivité du Royaume en termes d'investissements étrangers, estime la CGEM.

com_redaction-56

"Cette avancée représente un nouvel atout pour l’attractivité du Maroc en termes d'investissements étrangers et un appui aux entreprises marocaines pour nouer des partenariats économiques avec leurs homologues européens dans les règles de la bonne gouvernance", indique la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) dans un communiqué.

"La CGEM se félicite de la décision de l’Union européenne de retirer définitivement le Maroc de la liste des juridictions non coopératives à des fins fiscales, qui vient reconnaître les efforts consentis par le Royaume, depuis 2018 sur les différentes lois de finances, pour se conformer aux règles de la fiscalité internationale", note la même source.

Marquant l’engagement du Maroc pour contribuer à la transparence fiscale au niveau mondial, la CGEM souligne que cette décision ouvrira également les portes à l'économie nationale pour se développer selon les normes internationales.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc : indicateurs trimestriels au 31 décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.