Des bases américaines menacées par le changement climatique

Le changement climatique va probablement alimenter des troubles sociaux et pourrait menacer certaines bases militaires américaines, a affirmé mardi 12 février un haut gradé américain.

Des bases américaines menacées par le changement climatique Photo fournie par les gardes-côtes américains le 27 octobre 2018 montrant différentes provisions prêtes à être embarquées pour aider ceux affectés par le typhon Yutu dans les Iles Mariannes du Nord.

Le 13 février 2019 à 12:17

Modifié le 13 février 2019 à 13:40

L'amiral Philip Davidson, qui dirige le commandement Indo-Pacifique, a dit à des élus être d'accord avec une récente analyse de la communauté américaine du renseignement qui a classé le changement climatique comme une menace mondiale.

"La manifestation immédiate" de cette menace "est le nombre de désastres écologiques qui sont en train d'arriver", a dit le militaire devant la commission des forces armées du Sénat américain.

Selon le rapport du renseignement, "des dégâts dans les infrastructures de communication, d'énergie et du transport pourraient affecter des bases militaires situées à basse altitude, avoir un coût économique et provoquer des déplacements de population et des pertes de vies humaines".

Lorsque la sénatrice démocrate Elizabeth Warren, qui est candidate à l'élection présidentielle de 2020, a demandé à l'amiral s'il était d'accord avec cette évaluation, il a répondu par l'affirmative, en décrivant une récente mission à Tinian et Saipan, dans les Iles Mariannes du Nord, où les troupes américaines ont aidé après le typhon Yutu.

Les Etats-Unis sont l'un des pays où la question du changement climatique est politisée, et le parti républicain du président Donald Trump répugne à agir pour réduire les émissions de Co2.

M. Trump, qui a par le passé assuré que le changement climatique était un canular chinois, se fait régulièrement une joie d'écarter le phénomène d'un revers de la main.

L'ouragan Michael a dévasté l'an dernier la base aérienne de Tyndall en Floride. Les réparations sont estimées à plus de 5 milliards de dollars.

En janvier, un rapport du Pentagone avait indiqué que la majorité des grandes bases militaires américaines étaient menacées par les effets du changement climatique. Le texte avait aussitôt été critiqué pour son manque de précision et l'absence de projets pour y remédier.

(Avec AFP)

Photo fournie par les gardes-côtes américains le 27 octobre 2018 montrant différentes provisions prêtes à être embarquées pour aider ceux affectés par le typhon Yutu dans les Iles Mariannes du Nord.

Des bases américaines menacées par le changement climatique

Le 13 février 2019 à13:40

Modifié le 13 février 2019 à 13:40

Le changement climatique va probablement alimenter des troubles sociaux et pourrait menacer certaines bases militaires américaines, a affirmé mardi 12 février un haut gradé américain.

L'amiral Philip Davidson, qui dirige le commandement Indo-Pacifique, a dit à des élus être d'accord avec une récente analyse de la communauté américaine du renseignement qui a classé le changement climatique comme une menace mondiale.

"La manifestation immédiate" de cette menace "est le nombre de désastres écologiques qui sont en train d'arriver", a dit le militaire devant la commission des forces armées du Sénat américain.

Selon le rapport du renseignement, "des dégâts dans les infrastructures de communication, d'énergie et du transport pourraient affecter des bases militaires situées à basse altitude, avoir un coût économique et provoquer des déplacements de population et des pertes de vies humaines".

Lorsque la sénatrice démocrate Elizabeth Warren, qui est candidate à l'élection présidentielle de 2020, a demandé à l'amiral s'il était d'accord avec cette évaluation, il a répondu par l'affirmative, en décrivant une récente mission à Tinian et Saipan, dans les Iles Mariannes du Nord, où les troupes américaines ont aidé après le typhon Yutu.

Les Etats-Unis sont l'un des pays où la question du changement climatique est politisée, et le parti républicain du président Donald Trump répugne à agir pour réduire les émissions de Co2.

M. Trump, qui a par le passé assuré que le changement climatique était un canular chinois, se fait régulièrement une joie d'écarter le phénomène d'un revers de la main.

L'ouragan Michael a dévasté l'an dernier la base aérienne de Tyndall en Floride. Les réparations sont estimées à plus de 5 milliards de dollars.

En janvier, un rapport du Pentagone avait indiqué que la majorité des grandes bases militaires américaines étaient menacées par les effets du changement climatique. Le texte avait aussitôt été critiqué pour son manque de précision et l'absence de projets pour y remédier.

(Avec AFP)

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.