Commerce : MHE dévoile les étapes d'adoption de la nouvelle stratégie

Au terme des travaux du Forum du Commerce, organisé les 24 et 25 avril derniers à Marrakech, Moulay Hafid Elalamy a présenté les prochaines étapes de la mise en place de la nouvelle stratégie du secteur.

Le 26 avril 2019 à 11:06

Modifié le 28 avril 2019 à 09:14

1 505 ! C’est le nombre des recommandations formulées par les différentes parties prenantes à l’issue de la tournée régionale du ministère du Commerce et de l'Industrie et du Forum du Commerce tenu à Marrakech les 24 et 25 avril derniers. Ces recommandations ont été regroupées dans plusieurs grandes thématiques.

« Conformément à la volonté royale, chaque stratégie doit émaner du terrain. C’est pour cela que nous avons organisé des forums régionaux qui ont couvert les 12 régions du royaume. À partir de là, nous avons vu que les commerçants sont très différents, mais avancent très souvent des problématiques communes qu’ils souhaitent présenter et faire porter à la connaissance du ministère », relève le ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy, lors d’un point de presse, au terme du forum.

Et d’ajouter : « L’ensemble du territoire a participé avec beaucoup d’intérêt et de responsabilité à cet effort général d’élaboration des recommandations. Après avoir rassemblé 1 325 recommandations, nous avons organisé ce forum à Marrakech avec 13 workshops où se sont retrouvés 1 600 des participants qui ont enrichi les recommandations. Et nous sommes aujourd’hui à 1 505 propositions. Nous allons travailler quelques jours de plus pour affiner la liste des recommandations et la partager, ensuite, avec la presse ».

Les recommandations sont regroupées comme suit:

  • 280 recommandations fiscales
  • 159 en lien avec la réforme du cadre juridique
  • 105 concernent la couverture sociale
  • 244 en relation avec le renforcement de la compétitivité du secteur du commerce
  • 26 recommandations concernent l’amélioration de la qualité et la protection du consommateur
  • 23 propositions pour le développement et l’amélioration du secteur du commerce dans le cadre de la régionalisation avancée
  • 78 recommandations traitent de l’intégration des marchands ambulants dans le secteur
  • 26 soulèvent la question de la modernisation des marchés de gros
  • 51 propositions concernent la formation
  • 61 visent l’encouragement des produits nationaux et la marque « Made in Morocco »
  • 21 concernent le rapprochement économique régional entre le Maroc et l’Afrique
  • 52 traitent de la mise en place de conventions commerciales

D’autres recommandations ont concerné la consolidation de l’approche genre dans le secteur du commerce, le renforcement de l’offre exportable, la gouvernance institutionnelle, le développement de l’activité logistique et l’accompagnement des entreprises à l’échelle internationale.

Voici la synthèse des recommandations.

Un agenda déjà ficelé

Les prochaines étapes d’élaboration de la nouvelle stratégie du secteur sont déjà arrêtées. « Nous avons décidé de mettre en place deux listes. La première va être présentée aux prochaines assises de la fiscalité et regroupe 280 recommandations au niveau fiscal. Ces recommandations vont être transmises à la Direction générale des impôts (DGI) et au ministère de l’Économie et des Finances », a annoncé Moulay Hafid Elalamy.

« Nous allons participer avec grand plaisir aux assises pour apporter une contribution constructive du secteur du commerce. Ce ne sont pas des revendications, mais une contribution nationale où chaque opérateur souhaite apporter son point de vue et sa valeur ajoutée », a-t-il déclaré.

La 2e liste agrégera l’ensemble des recommandations qui peuvent améliorer la vie des commerçants dans les différentes régions du royaume. « Nous allons travailler sur cette 2ème liste à partir de la semaine d’après, puisque la semaine prochaine sera consacrée exclusivement à la fiscalité.

« Nous allons travailler avec nos collègues du ministère des Finances pour partager tout ce qui est remonté du terrain. Et juste après, nous allons nous consacrer à l’enrichissement de la stratégie du secteur du commerce avec l’ensemble des recommandations pour élaborer une vision territoriale la plus profonde et la plus proche des opérateurs.

« Ensuite, nous allons présenter cette vision à Sa Majesté le Roi avec une feuille de route et une stratégie complète et partagée par l’ensemble des parties prenantes. L’objectif est d’avoir les orientations et les directives du Souverain de façon à compléter cette stratégie et la mettre en œuvre », détaille le ministre du Commerce.

Le ministère s’est engagé à organiser ce forum tous les 2 ans pour évaluer l’état d’avancement du secteur et mesurer la pertinence de la nouvelle stratégie du secteur une fois lancée.

Lire aussi: Forum du Commerce: MHE réclame un bon budget pour la nouvelle stratégie

Commerce : MHE dévoile les étapes d'adoption de la nouvelle stratégie

Le 26 avril 2019 à11:48

Modifié le 28 avril 2019 à 09:14

Au terme des travaux du Forum du Commerce, organisé les 24 et 25 avril derniers à Marrakech, Moulay Hafid Elalamy a présenté les prochaines étapes de la mise en place de la nouvelle stratégie du secteur.

1 505 ! C’est le nombre des recommandations formulées par les différentes parties prenantes à l’issue de la tournée régionale du ministère du Commerce et de l'Industrie et du Forum du Commerce tenu à Marrakech les 24 et 25 avril derniers. Ces recommandations ont été regroupées dans plusieurs grandes thématiques.

« Conformément à la volonté royale, chaque stratégie doit émaner du terrain. C’est pour cela que nous avons organisé des forums régionaux qui ont couvert les 12 régions du royaume. À partir de là, nous avons vu que les commerçants sont très différents, mais avancent très souvent des problématiques communes qu’ils souhaitent présenter et faire porter à la connaissance du ministère », relève le ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy, lors d’un point de presse, au terme du forum.

Et d’ajouter : « L’ensemble du territoire a participé avec beaucoup d’intérêt et de responsabilité à cet effort général d’élaboration des recommandations. Après avoir rassemblé 1 325 recommandations, nous avons organisé ce forum à Marrakech avec 13 workshops où se sont retrouvés 1 600 des participants qui ont enrichi les recommandations. Et nous sommes aujourd’hui à 1 505 propositions. Nous allons travailler quelques jours de plus pour affiner la liste des recommandations et la partager, ensuite, avec la presse ».

Les recommandations sont regroupées comme suit:

  • 280 recommandations fiscales
  • 159 en lien avec la réforme du cadre juridique
  • 105 concernent la couverture sociale
  • 244 en relation avec le renforcement de la compétitivité du secteur du commerce
  • 26 recommandations concernent l’amélioration de la qualité et la protection du consommateur
  • 23 propositions pour le développement et l’amélioration du secteur du commerce dans le cadre de la régionalisation avancée
  • 78 recommandations traitent de l’intégration des marchands ambulants dans le secteur
  • 26 soulèvent la question de la modernisation des marchés de gros
  • 51 propositions concernent la formation
  • 61 visent l’encouragement des produits nationaux et la marque « Made in Morocco »
  • 21 concernent le rapprochement économique régional entre le Maroc et l’Afrique
  • 52 traitent de la mise en place de conventions commerciales

D’autres recommandations ont concerné la consolidation de l’approche genre dans le secteur du commerce, le renforcement de l’offre exportable, la gouvernance institutionnelle, le développement de l’activité logistique et l’accompagnement des entreprises à l’échelle internationale.

Voici la synthèse des recommandations.

Un agenda déjà ficelé

Les prochaines étapes d’élaboration de la nouvelle stratégie du secteur sont déjà arrêtées. « Nous avons décidé de mettre en place deux listes. La première va être présentée aux prochaines assises de la fiscalité et regroupe 280 recommandations au niveau fiscal. Ces recommandations vont être transmises à la Direction générale des impôts (DGI) et au ministère de l’Économie et des Finances », a annoncé Moulay Hafid Elalamy.

« Nous allons participer avec grand plaisir aux assises pour apporter une contribution constructive du secteur du commerce. Ce ne sont pas des revendications, mais une contribution nationale où chaque opérateur souhaite apporter son point de vue et sa valeur ajoutée », a-t-il déclaré.

La 2e liste agrégera l’ensemble des recommandations qui peuvent améliorer la vie des commerçants dans les différentes régions du royaume. « Nous allons travailler sur cette 2ème liste à partir de la semaine d’après, puisque la semaine prochaine sera consacrée exclusivement à la fiscalité.

« Nous allons travailler avec nos collègues du ministère des Finances pour partager tout ce qui est remonté du terrain. Et juste après, nous allons nous consacrer à l’enrichissement de la stratégie du secteur du commerce avec l’ensemble des recommandations pour élaborer une vision territoriale la plus profonde et la plus proche des opérateurs.

« Ensuite, nous allons présenter cette vision à Sa Majesté le Roi avec une feuille de route et une stratégie complète et partagée par l’ensemble des parties prenantes. L’objectif est d’avoir les orientations et les directives du Souverain de façon à compléter cette stratégie et la mettre en œuvre », détaille le ministre du Commerce.

Le ministère s’est engagé à organiser ce forum tous les 2 ans pour évaluer l’état d’avancement du secteur et mesurer la pertinence de la nouvelle stratégie du secteur une fois lancée.

Lire aussi: Forum du Commerce: MHE réclame un bon budget pour la nouvelle stratégie

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.