.
Inwi

Les cyber-attaques, classées au troisième rang des risques mondiaux

Les cyber-attaques, classées au troisième rang des risques mondiaux

Après la dégradation environnementale et les tensions géopolitiques, les cyber-attaques sont classées selon le World Economic Forum au troisième rang des risques mondiaux. Un danger institutionnel au caractère imprévisible et aux problématiques variées, qui a coûté 445 millions dollars à l’économie mondiale cette année et a engendré plus de 27% de croissance annuelle des coûts financiers.

Le plan Maroc Numeric 2013 a conclu à des campagnes régulières de sensibilisation aux cyber-attaques et aux moyens de protection. Un déploiement massif de mesures drastiques pour remédier à la propagation exponentielle des dégâts et des risques. Puisqu’en 2017 seulement, plus de 400 millions de nouvelles variantes de logiciels malveillants ont été recensées, environ 84.000 attaques DDoS ont été enregistrées et deux fois plus d’infractions informatiques ont été enregistrées au sein des entreprises pendant les 5 dernières années.

Aujourd’hui, au sein d’une institution, le téléchargement de fichier douteux ou l’usage de clés USB et de périphériques non authentifiés constituent une exposition directe aux cyber-attaques, qui raffolent des bases de données d’entreprises tout secteur confondu.

Quel qu’en soit le mobile, de la Cyber-délinquance ayant pour objectif de dérober quelques photos coquines d’un simple internaute curieux, les attaques DDoS ou ce qu’on appelle les attaques par déni de service qui rendent indisponible l’intégralité du serveur ou de l’infrastructure, ou alors une Cyber-guerre qui confronte de grosses entités aux agendas géopolitiques, ce type d’attaques n’épargne aucun acteur dans le monde du digital.

Quelles formes prennent-elles ?

Les Cyber-attaques sont très variées, et les plus répandues sont celles mises au point pour commettre des rapts d’identité, pour procéder au chantage ou au détournement de site web.

Les stars du milieu sont :

Le Phishing ; qui consiste à se procurer des renseignements personnels ou des données d’entreprises en se faisant passer pour un support de confiance, et ce grâce aux nombreux logiciels malveillants présent sur le net, dont 400 millions ont été enregistrées en 2017.

Les attaques du type Ransomware qui ont connu une croissance de 752% en 2017 ; sont des logiciels malveillants qui chiffrent des données personnelles grâce à un Rançongiciel, les prennent en otage puis demandent à leurs propriétaires d'envoyer de l'argent en échange de la clé qui permettra de les déchiffrer. 

Le Défacement est une forme de détournement de sites web, à travers le piratage de ces derniers en envoyant aux internautes des programmes piégés.

Le Maroc est-il menacé ?

Est-ce que le Maroc est conscient du danger que représentent ces menaces ? Est-ce que les professionnels du pays en sont informés ?

Une chose est sûre, les chiffres disent le contraire, et penchent à l’encontre de la sécurité dans les institutions du pays. Dire que 33% des professionnels marocains affirment avoir déjà cliqué sur des pièces jointes sans en connaitre la provenance alors qu’un e-mail sur 131 contient un Malware, ou dire que 40% des citoyens actifs déclarent avoir déjà branché sur leur ordinateur des clés USB inconnues revient à questionner les mesures prises pour remédier au problème.

inwi prend l’initiative, et offre un accompagnement sur mesure

Moult secteurs sont concernés de près par les services managés en sécurité. A commencer par les secteurs qui se retrouvent dans le cœur du métier ou à proximité comme la sécurité publique, le secteur financier, l’industrie et les réseaux des transports. Les secteurs qui représentent un impact sur l’économie tels que la production et la distribution de l’énergie et les mines, l’approvisionnement et la distribution d’eau, l’audiovisuel et la communication. Ou encore les secteurs à caractère vital dont la santé, la législation, la justice, les télécommunications et les services postaux.

inwi, qui intervient fortement dans la transition digitale que subit le pays de par tous ses canaux et supports, a pris l’initiative de conseiller et offrir un accompagnement aux acteurs de l’économie nationale dans leur combat contre la cybercriminalité, et leur procurer des tactiques et dispositifs de défense.

Dans la même optique, des partenariats ont été installées, avec des leaders mondiaux de la sécurité informatique, pour enfin conclure à une offre intégrale, regroupant plusieurs modalités appelée « inwi Cyber Défense ».

L’offre est une solution intégrale regroupant 3 sous-offres phares :

• Le SOC Inwi Business : Pour le diagnostic des infractions informatiques

• Le Business Protect : L’ensemble des solutions de sécurité

• Le Managed Anti-DDOS : La protection contre les attaques de type DDOS.

Le SOC Inwi Business : Le stéthoscope du système informatique

Grâce à ses partenariats fructueux, en particulier celui avec Ineos, le fameux intégrateur mondial de solutions de sécurité, et avec Symantec, le géant de la cyber sécurité, inwi a su aboutir à une solution adéquate assurant une protection sur-mesure en matière de sécurité, de proximité, de tranquillité, d’efficacité opérationnelle, de fiabilité et de résilience.

Capable de détecter les cyber-menaces et les attaques extérieures, le SOC inwi Business est une véritable tour de contrôle. Disposant d’un centre opérationnel de sécurité informatique destiné aux entreprises de toute taille et fonctionnel en continu, 24h/24 et 7j/7, le centre de contrôle bat tous les records en termes de temps pour détecter, analyser et réagir aux vulnérabilités.

Le Business Protect : l’Egide de l’entreprise marocaine

Sans avoir recours à aucune installation ou équipement externe, le Business Protect protègera l’entreprise de toute cyberattaque, quelle que soit son degré de menace, du cheval de Troie aux vol de données à travers des logiciels espions en passant par les dangers que présente les technologies non mises à jour.

Deux partenariats ont contribué à cette Success-Story, celui avec Ineos et un autre avec Paloalto Networks spécialisé dans la sécurité Nouvelle Génération.

Le tour est simple, la protection que procure le Business Protect est assurée par le pare-feu Nouvelle Génération développé par inwi Business et la centralisation de la gestion par le Cloud du même programme.

Le Managed Anti-DDoS

inwi a choisi cette fois Arbor Networks, reconnu mondialement en tant qu’expert de la protection contre les attaques DDoS, en tant que partenaire, avec Ineos encore une fois, afin d’aboutir au Managed Anti-DDoS.
Cette offre protège contre les attaques par déni de service, ayant pour but de rendre indisponible un service, d'empêcher les utilisateurs légitimes d'un service de l'utiliser à travers plusieurs techniques telle que l’inondation d’un réseau afin d'empêcher son fonctionnement, la perturbation des connexions entre deux machines empêchant l'accès à un service particulier, pouvant aller même vers l'obstruction d'accès à un service pour une personne en particulier.

Les services inwi Business, et grâce aux différents partenariats avec les leaders internationaux de la cyber sécurité, garantissent aux bénéficiaires une assistance continue, avec possibilité de centraliser et unifier la plateforme de gestion et de Monitoring
 

.
.
.
Les plus de Médias 24 plus_medias24
.
.
.
.

Quoi de neuf?

.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
.
Agendaarticles_asuivre
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close