Concours d'études médicales: un concours national unique, baisse du seuil de sélection

Le ministère de l'Education adopte une nouvelle approche pour le concours d'accès aux facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire. Un concours commun sera organisé dans 88 centres d'examens. 

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/03-08-2020/Medecins.jpg-oui
Concours d'études médicales: un concours national unique, baisse du seuil de sélection

Le 03 août 2020 à 09:47

Modifié le 03 août 2020 à 09:54

Amzazi l'avait promis. Il l'a fait.

Le ministère de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique annonce avoir adopté une nouvelle approche dans la gestion de l'accès aux facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire au titre de l'année universitaire 2020-2021, afin d'assurer l'égalité des chances entre tous les candidats.

La nouvelle approche est fondée sur quatre déterminants essentiels relatifs à l'organisation d'un seul concours commun d'accès à la première année des études en médecine, pharmacie et médecine dentaire au lieu des 11 concours habituellement organisés ainsi qu'à la mise en place de la plateforme électronique nationale "www.concoursmed.ma" pour gérer toutes les étapes du concours commun présentiel, précise dimanche un communiqué du ministère.

Il s'agit aussi de rapprocher les centres d'examen des lieux de résidence des titulaires du baccalauréat dans un souci de protection de leur santé et leur sécurité, et de réduire le seuil de choix des candidats présélectionnés pour passer le concours commun, précise-t-on.

L'adoption de cette approche a permis de présélectionner environ 56.600 candidats, sur les 72.532 inscrits sur la plateforme électronique, sachant que la liste des bacheliers choisis publiée sur la plateforme "www.concoursmed.ma" ce dimanche 2 août.

Le seuil de sélection a été quant à lui fixé à 12/20 (calculé à 75% sur la base de l’examen national du bac et à 25% sur celui du bac régional), tandis que 88 centres d'examen seront mis à disposition pour passer le concours commun dans les villes et les centres universitaires qui existent dans plus de 42 préfectures ou provinces du Royaume, ce qui permettra de réduire les déplacements des candidats dans ces circonstances exceptionnelles, souligne le communiqué.

Plus de 4.000 surveillants (enseignants-chercheurs, médecins internes, résidents, cadres administratifs et techniques et étudiants en doctorat dans toutes les universités nationales) seront également mobilisés à cet effet.

Le concours commun d’accès aux facultés précitées sera organisé le 5 août en coordination avec les services décentralisés du ministère, les facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire, les universités nationales et les Académies régionales d'éducation et de formation, en plus des directions provinciales de l’Éducation nationale. Les résultats seront annoncés au plus tard le 7 août.

(Avec MAP)

Concours d'études médicales: un concours national unique, baisse du seuil de sélection

Le 03 août 2020 à09:54

Modifié le 03 août 2020 à 09:54

Le ministère de l'Education adopte une nouvelle approche pour le concours d'accès aux facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire. Un concours commun sera organisé dans 88 centres d'examens. 

Amzazi l'avait promis. Il l'a fait.

Le ministère de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique annonce avoir adopté une nouvelle approche dans la gestion de l'accès aux facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire au titre de l'année universitaire 2020-2021, afin d'assurer l'égalité des chances entre tous les candidats.

La nouvelle approche est fondée sur quatre déterminants essentiels relatifs à l'organisation d'un seul concours commun d'accès à la première année des études en médecine, pharmacie et médecine dentaire au lieu des 11 concours habituellement organisés ainsi qu'à la mise en place de la plateforme électronique nationale "www.concoursmed.ma" pour gérer toutes les étapes du concours commun présentiel, précise dimanche un communiqué du ministère.

Il s'agit aussi de rapprocher les centres d'examen des lieux de résidence des titulaires du baccalauréat dans un souci de protection de leur santé et leur sécurité, et de réduire le seuil de choix des candidats présélectionnés pour passer le concours commun, précise-t-on.

L'adoption de cette approche a permis de présélectionner environ 56.600 candidats, sur les 72.532 inscrits sur la plateforme électronique, sachant que la liste des bacheliers choisis publiée sur la plateforme "www.concoursmed.ma" ce dimanche 2 août.

Le seuil de sélection a été quant à lui fixé à 12/20 (calculé à 75% sur la base de l’examen national du bac et à 25% sur celui du bac régional), tandis que 88 centres d'examen seront mis à disposition pour passer le concours commun dans les villes et les centres universitaires qui existent dans plus de 42 préfectures ou provinces du Royaume, ce qui permettra de réduire les déplacements des candidats dans ces circonstances exceptionnelles, souligne le communiqué.

Plus de 4.000 surveillants (enseignants-chercheurs, médecins internes, résidents, cadres administratifs et techniques et étudiants en doctorat dans toutes les universités nationales) seront également mobilisés à cet effet.

Le concours commun d’accès aux facultés précitées sera organisé le 5 août en coordination avec les services décentralisés du ministère, les facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire, les universités nationales et les Académies régionales d'éducation et de formation, en plus des directions provinciales de l’Éducation nationale. Les résultats seront annoncés au plus tard le 7 août.

(Avec MAP)

A lire aussi


Communication financière

Aluminium du Maroc : Communication financière Situation au 30 Juin 2020.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.