0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/02-07-2020/AFP48.jpg-oui
Coronavirus : au moins 516.370 morts dans le monde (Photo AFP)

Coronavirus: au moins 516.370 morts dans le monde

Le 02 juillet 2020 à 13:36

Modifié le 02 juillet 2020 à 15:55

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquant: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La pandémie a fait au moins 516.370 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi 2 juillet à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis en totalisent 128.062. Suivent le Brésil (60.632 morts), le Royaume-Uni (43.906), l'Italie (34.788) et la France (29.861).

Si l'on rapporte le nombre des morts à la population du pays, les plus touchés par la pandémie sont par ordre décroissant la Belgique avec 842 morts pour un million d'habitants, le Royaume-Uni (647), l'Espagne (607), l'Italie (575), la Suède (532), la France (457), les Etats-Unis (387) et le Brésil (285). L'Allemagne vient par exemple loin derrière (107).

-France: vers la fin de l'état d'urgence

Le Parlement français doit définitivement adopter jeudi un projet de loi organisant la sortie de l'état d'urgence sanitaire le 11 juillet, avec de possibles restrictions jusqu'à l'automne, assimilées par l'opposition à un prolongement en "trompe l'œil" de ce régime d'exception.

Entré en vigueur le 24 mars, l'état d'urgence sanitaire permet de restreindre certaines libertés publiques.

-Nouvelle-Zélande: démission:

Devenu profondément impopulaire, le ministre néo-zélandais de la Santé David Clark a finalement démissionné jeudi.

Il avait reconnu en avril avoir violé les règles du confinement pour se rendre en famille à la plage, une escapade "idiote" qu'il avait regrettée.

-Frontières: la Hongrie temporise

La Hongrie ne compte pas pour le moment ouvrir ses frontières aux pays extérieurs à l'UE avec lesquels les autorités européennes ont recommandé de lever les restrictions, a déclaré jeudi le Premier ministre Viktor Orban, invoquant des raisons sanitaires.

La Commission européenne a préconisé d'autoriser sans délai l'entrée des voyageurs en provenance d'Algérie, d'Australie, du Canada, de Géorgie, du Japon, du Monténégro, du Maroc, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Serbie, de Corée du sud, de Thaïlande, de Tunisie, d'Uruguay, et de Chine sous condition de réciprocité.

Mais les Etats membres de l'UE restent libres d'appliquer ou non cette recommandation qui sera révisée régulièrement.

(Avec AFP)

(Photo AFP)

Coronavirus: au moins 516.370 morts dans le monde

Le 02 juillet 2020 à15:51

Modifié le 02 juillet 2020 à 15:55

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquant: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La pandémie a fait au moins 516.370 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi 2 juillet à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis en totalisent 128.062. Suivent le Brésil (60.632 morts), le Royaume-Uni (43.906), l'Italie (34.788) et la France (29.861).

Si l'on rapporte le nombre des morts à la population du pays, les plus touchés par la pandémie sont par ordre décroissant la Belgique avec 842 morts pour un million d'habitants, le Royaume-Uni (647), l'Espagne (607), l'Italie (575), la Suède (532), la France (457), les Etats-Unis (387) et le Brésil (285). L'Allemagne vient par exemple loin derrière (107).

-France: vers la fin de l'état d'urgence

Le Parlement français doit définitivement adopter jeudi un projet de loi organisant la sortie de l'état d'urgence sanitaire le 11 juillet, avec de possibles restrictions jusqu'à l'automne, assimilées par l'opposition à un prolongement en "trompe l'œil" de ce régime d'exception.

Entré en vigueur le 24 mars, l'état d'urgence sanitaire permet de restreindre certaines libertés publiques.

-Nouvelle-Zélande: démission:

Devenu profondément impopulaire, le ministre néo-zélandais de la Santé David Clark a finalement démissionné jeudi.

Il avait reconnu en avril avoir violé les règles du confinement pour se rendre en famille à la plage, une escapade "idiote" qu'il avait regrettée.

-Frontières: la Hongrie temporise

La Hongrie ne compte pas pour le moment ouvrir ses frontières aux pays extérieurs à l'UE avec lesquels les autorités européennes ont recommandé de lever les restrictions, a déclaré jeudi le Premier ministre Viktor Orban, invoquant des raisons sanitaires.

La Commission européenne a préconisé d'autoriser sans délai l'entrée des voyageurs en provenance d'Algérie, d'Australie, du Canada, de Géorgie, du Japon, du Monténégro, du Maroc, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Serbie, de Corée du sud, de Thaïlande, de Tunisie, d'Uruguay, et de Chine sous condition de réciprocité.

Mais les Etats membres de l'UE restent libres d'appliquer ou non cette recommandation qui sera révisée régulièrement.

(Avec AFP)

A lire aussi


Communication financière

Aluminium du Maroc : Communiqué de presse suivant la réunion du Conseil d’Administration, réuni le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.