Coronavirus. Suivez en direct la conférence de presse du ministère de la santé

Le ministère de la Santé donne une conférence de presse ce samedi 14 mars 2020 à partir de 16H00. Neuf nouveaux cas de coronavirus ont été annoncés ce matin au Maroc. Suivez le live de Médias24.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/14-03-2020/Mohamedlyoubi1.jpg-oui
Coronavirus. Suivez en direct la conférence de presse du ministère de la santé

Le 14 mars 2020 à 15:27

Modifié le 16 mars 2020 à 19:25

Le gouvernement marocain a décidé des mesures strictes pour limiter la propagation du coronavirus. Entre temps, le ministère de la santé annonce ce samedi 14 mars l'apparition de neuf nouveaux cas de coronavirus. 

8 des nouveaux cas sont importés, ils sont tous entrés au Maroc entre le 25 février et le 12 mars 2020. Le neuvième cas concerne une contamination locale à partir d'un précédent cas déjà déclaré.

Mohamed Lyoubi, le directeur de l'épidémiologie et de lutte contre les maladies au ministère de la Santé a donné une conférence ce samedi 14 mars pour éclairer l'opinion publique. 

Les premières précisions sur les nouveaux cas diagnostiqués 

Sur les 17 cas cumulés, 11 sont des Marocains revenus de l'étranger, 6 sont de nationalité française. 10 sont des hommes et 7 sont des femmes. 

La moyenne d'âge est de 51 ans. L'âge varie entre 9 mois et 89 ans. Toutes ces personnes ont été contaminées à l'étranger, à part une femme qui a été contaminée par son mari. 

106 personnes suspectées ont été diagnostiquées négatives au coronavirus.

6 cas étaient sous surveillance et les résultats d'analyse ont été reçus juste avant la conférence de presse. Ils sont tous négatifs. 

Il y a une semaine ou plus, des indicateurs sur la baisse des liaisons aériennes ont été constatés dans le monde engendrant une forte demande sur les vols retour. C'est dans le cadre de cette dynamique de retour des Marocains de l'étranger ou des étrangers résidents au Maroc que le virus a été importé, expliquant la hausse du nombre de cas confirmés, selon M. Lyoubi.

Depuis le 9 mars à aujourd'hui, on a enregistré 63 cas possibles ce qui a permis de détecter les 15 cas confirmés. Tous ces cas sont "en très bon état" de santé, sauf un dont l'état peut être qualifié de "moyen".

Du 28 février au 9 mars, il y avait 41 cas suspects, donc 2 ont été confirmés comme atteints de Covid-19.

Nous sommes toujours dans le cadre des prévisions du plan de surveillance, qui passe par trois phases. Nous sommes toujours dans la phase 1, insiste le ministère de la santé. 

Durant cette phase, l'objectif des autorités sanitaires reste celui de détecter précocement les cas et contenir la propagation.

Le ministère affirme avoir 350 cas contacts sous surveillance. 90 personnes ne sont plus sous surveillance, car elles ont passé la période d'incubation éventuelle, 14 jours, sans présenter de symptômes. La dynamique de surveillance est évolutive. Des personnes sortent de surveillance et d'autres rentrent. 

"Nous n'avons pas de foyers de contamination au Maroc"

Le passage d'une phase à une autre est basé sur des prévisions, mais l'évaluation de la situation épidémiologique reste le seul facteur de décision. 

En tant que ministère, nous nous préparons au pire sur la base des projections les plus pessimistes. Le ministère de la santé assure qu'il n'y a pas de foyer de contamination au Maroc. 

80% des cas sont simples et 7% à 8% nécessitent des procédures de prise en charge spéciales. 

Le nombre de chambres d'isolement dans les hôpitaux augmente selon l'évolution de la situation. D'autres chambres seront mises en place si on en a besoin. Le secteur privé est prêt à être mobilisé en cas de besoin.

Le volontariat est une arme à double tranchant. Nous cherchons à contenir la propagation du virus. Si on ouvre la voie à la multiplication des intervenants, le risque de propagation devient important. 

La désinfection est une procédure réglementée qui ne peut pas être utilisée n'importe comment. Le ministère rappelle que le coronavirus n'est pas un virus volatile qui circule dans l'air. 

LIRE EGALEMENT :

Coronavirus. Contre la crise, le Maroc doit revenir à l'Etat social

Coronavirus. Roundup: Voici l'ensemble des mesures que vient de prendre le Maroc

Nouvelles mesures drastiques au Maroc: vols, rassemblements, événement

Coronavirus. Reportage: comment sont contrôlées les arrivées aux frontières

Coronavirus. Guérison du premier cas marocain

Coronavirus. Suivez en direct la conférence de presse du ministère de la santé

Le 14 mars 2020 à15:27

Modifié le 16 mars 2020 à 19:25

Le ministère de la Santé donne une conférence de presse ce samedi 14 mars 2020 à partir de 16H00. Neuf nouveaux cas de coronavirus ont été annoncés ce matin au Maroc. Suivez le live de Médias24.

com_redaction-96

Le gouvernement marocain a décidé des mesures strictes pour limiter la propagation du coronavirus. Entre temps, le ministère de la santé annonce ce samedi 14 mars l'apparition de neuf nouveaux cas de coronavirus. 

8 des nouveaux cas sont importés, ils sont tous entrés au Maroc entre le 25 février et le 12 mars 2020. Le neuvième cas concerne une contamination locale à partir d'un précédent cas déjà déclaré.

Mohamed Lyoubi, le directeur de l'épidémiologie et de lutte contre les maladies au ministère de la Santé a donné une conférence ce samedi 14 mars pour éclairer l'opinion publique. 

Les premières précisions sur les nouveaux cas diagnostiqués 

Sur les 17 cas cumulés, 11 sont des Marocains revenus de l'étranger, 6 sont de nationalité française. 10 sont des hommes et 7 sont des femmes. 

La moyenne d'âge est de 51 ans. L'âge varie entre 9 mois et 89 ans. Toutes ces personnes ont été contaminées à l'étranger, à part une femme qui a été contaminée par son mari. 

106 personnes suspectées ont été diagnostiquées négatives au coronavirus.

6 cas étaient sous surveillance et les résultats d'analyse ont été reçus juste avant la conférence de presse. Ils sont tous négatifs. 

Il y a une semaine ou plus, des indicateurs sur la baisse des liaisons aériennes ont été constatés dans le monde engendrant une forte demande sur les vols retour. C'est dans le cadre de cette dynamique de retour des Marocains de l'étranger ou des étrangers résidents au Maroc que le virus a été importé, expliquant la hausse du nombre de cas confirmés, selon M. Lyoubi.

Depuis le 9 mars à aujourd'hui, on a enregistré 63 cas possibles ce qui a permis de détecter les 15 cas confirmés. Tous ces cas sont "en très bon état" de santé, sauf un dont l'état peut être qualifié de "moyen".

Du 28 février au 9 mars, il y avait 41 cas suspects, donc 2 ont été confirmés comme atteints de Covid-19.

Nous sommes toujours dans le cadre des prévisions du plan de surveillance, qui passe par trois phases. Nous sommes toujours dans la phase 1, insiste le ministère de la santé. 

Durant cette phase, l'objectif des autorités sanitaires reste celui de détecter précocement les cas et contenir la propagation.

Le ministère affirme avoir 350 cas contacts sous surveillance. 90 personnes ne sont plus sous surveillance, car elles ont passé la période d'incubation éventuelle, 14 jours, sans présenter de symptômes. La dynamique de surveillance est évolutive. Des personnes sortent de surveillance et d'autres rentrent. 

"Nous n'avons pas de foyers de contamination au Maroc"

Le passage d'une phase à une autre est basé sur des prévisions, mais l'évaluation de la situation épidémiologique reste le seul facteur de décision. 

En tant que ministère, nous nous préparons au pire sur la base des projections les plus pessimistes. Le ministère de la santé assure qu'il n'y a pas de foyer de contamination au Maroc. 

80% des cas sont simples et 7% à 8% nécessitent des procédures de prise en charge spéciales. 

Le nombre de chambres d'isolement dans les hôpitaux augmente selon l'évolution de la situation. D'autres chambres seront mises en place si on en a besoin. Le secteur privé est prêt à être mobilisé en cas de besoin.

Le volontariat est une arme à double tranchant. Nous cherchons à contenir la propagation du virus. Si on ouvre la voie à la multiplication des intervenants, le risque de propagation devient important. 

La désinfection est une procédure réglementée qui ne peut pas être utilisée n'importe comment. Le ministère rappelle que le coronavirus n'est pas un virus volatile qui circule dans l'air. 

LIRE EGALEMENT :

Coronavirus. Contre la crise, le Maroc doit revenir à l'Etat social

Coronavirus. Roundup: Voici l'ensemble des mesures que vient de prendre le Maroc

Nouvelles mesures drastiques au Maroc: vols, rassemblements, événement

Coronavirus. Reportage: comment sont contrôlées les arrivées aux frontières

Coronavirus. Guérison du premier cas marocain

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
0

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Nomination de deux administrateurs indépendants

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.