Covid-19: 60 lits supplémentaires à l'hôpital Moulay Youssef de Casablanca

La capacité litière totale du Centre hospitalier régional Moulay Youssef de Casablanca s'est élargie, après des travaux de réaménagement, à 60 lits pour accueillir les patients infectés par le coronavirus.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/06-04-2020/hopitalmoulay_youssefrabat7.jpg-oui
Covid-19 : 60 lits supplémentaires à l'hôpital Moulay Youssef de Casablanca

Le 06 avril 2020 à 12:55

Modifié le 17 avril 2020 à 14:21

Ainsi, le service de réanimation compte six salles entièrement équipées de tout le matériel pour soigner les cas graves, notamment des appareils respirateurs, des sources d'oxygène, des scopes qui sont des écrans TV permettant de suivre en permanence les paramètres vitaux (Rythme cardiaque, pouls, taux d'oxygène dans le sang, tension artérielle et température), reçu du ministère de la Santé, a expliqué la directrice de cet établissement hospitalier Dr. Amina Faham

"Nous avons transformé l'hôpital en un pôle pour les patients infectés du coronavirus qui nécessitent un protocole de traitement plus lourd et une durée d'hospitalisation plus longue", a souligné le Dr Faham lors d'une visite d'une équipe de la MAP.

Ainsi, le service de maternité, aménagé et équipé par le groupe OCP, est prêt à recevoir les malades avec ses 20 lits, dont 16 pour les cas bénins et 4 pour ceux sévères, a relevé le Dr Faham, notant que l'ensemble de ces services dédiés aux malades atteints du covid-19 sont dotés d'un équipement de haut niveau avec caméras, portes sécurisées et interphones pour communiquer avec les malades et du personnel nécessaire médical et para-médical (médecins, infirmiers, anesthésistes, femmes de ménages, etc) pour le bon suivi de ces cas.

De même, des travaux sont en cours d'achèvement dans le service de pédiatrie où 20 autres lits seront installés et comptera aussi des salles de soins intensifs pour les cas graves, a-t-elle ajouté.

Parallèlement, un grand chapiteau a été installé derrière cette structure hospitalière pour effectuer les prélèvements aux personnes suspectées atteintes de ce virus.

Celles testées positives seront, par la suite, placées provisoirement dans des box installés et équipés par le groupe OCP au parking de l'hôpital dans l'attente de leur préparer les chambres dans ces services où elles seront admises pour leur traitement.

Une zone de tri pour désengorger l’hôpital

Afin d’alléger la pression que connaît actuellement l’hôpital Moulay Youssef à Casablanca, une zone de tri et de consultations a été aménagée pour l'accueil des patients, à l'initiative d'un collectif de citoyens et de professionnels de l’événementiel et de la production artistique.

"En 6 jours, ce collectif, avec l’aide de partenaires institutionnels et de donateurs, a pu mettre en place des structures d’accueil et de tri qui respectent toutes les normes de sécurité et d’hygiène", peut-on lire dans un communiqué.

Situé dans la rue jouxtant le bâtiment, sur une surface de 800 m2, cet espace sera opérationnel dès ce mardi 7 avril et servira comme zone annexe, pour, à la fois protéger le corps médical, de protéger les citoyens durant leurs prélèvements ainsi que de permettre aux patients de se faire soigner dans des conditions optimales, précise le communiqué.

Cet espèce devra permettre de désengorger les différents services médicaux et mieux maîtriser le flux des prélèvements, avant admission à l’hôpital.

Plus de 75 personnes pourront être examinées en seulement 60 minutes. Le site fonctionnera sur amplitude horaire de 8 heures par jour, ce qui élèverait le nombre de tests possibles (en tests rapides) à environ 600 tests par jour, poursuit la même source. En attendant, le centre pourra traiter quelque 120 tests par jour (cotas réservé à l'hôpital Moulay Youssef).

Covid-19: 60 lits supplémentaires à l'hôpital Moulay Youssef de Casablanca

Le 06 avril 2020 à13:11

Modifié le 17 avril 2020 à 14:21

La capacité litière totale du Centre hospitalier régional Moulay Youssef de Casablanca s'est élargie, après des travaux de réaménagement, à 60 lits pour accueillir les patients infectés par le coronavirus.

com_redaction-56

Ainsi, le service de réanimation compte six salles entièrement équipées de tout le matériel pour soigner les cas graves, notamment des appareils respirateurs, des sources d'oxygène, des scopes qui sont des écrans TV permettant de suivre en permanence les paramètres vitaux (Rythme cardiaque, pouls, taux d'oxygène dans le sang, tension artérielle et température), reçu du ministère de la Santé, a expliqué la directrice de cet établissement hospitalier Dr. Amina Faham

"Nous avons transformé l'hôpital en un pôle pour les patients infectés du coronavirus qui nécessitent un protocole de traitement plus lourd et une durée d'hospitalisation plus longue", a souligné le Dr Faham lors d'une visite d'une équipe de la MAP.

Ainsi, le service de maternité, aménagé et équipé par le groupe OCP, est prêt à recevoir les malades avec ses 20 lits, dont 16 pour les cas bénins et 4 pour ceux sévères, a relevé le Dr Faham, notant que l'ensemble de ces services dédiés aux malades atteints du covid-19 sont dotés d'un équipement de haut niveau avec caméras, portes sécurisées et interphones pour communiquer avec les malades et du personnel nécessaire médical et para-médical (médecins, infirmiers, anesthésistes, femmes de ménages, etc) pour le bon suivi de ces cas.

De même, des travaux sont en cours d'achèvement dans le service de pédiatrie où 20 autres lits seront installés et comptera aussi des salles de soins intensifs pour les cas graves, a-t-elle ajouté.

Parallèlement, un grand chapiteau a été installé derrière cette structure hospitalière pour effectuer les prélèvements aux personnes suspectées atteintes de ce virus.

Celles testées positives seront, par la suite, placées provisoirement dans des box installés et équipés par le groupe OCP au parking de l'hôpital dans l'attente de leur préparer les chambres dans ces services où elles seront admises pour leur traitement.

Une zone de tri pour désengorger l’hôpital

Afin d’alléger la pression que connaît actuellement l’hôpital Moulay Youssef à Casablanca, une zone de tri et de consultations a été aménagée pour l'accueil des patients, à l'initiative d'un collectif de citoyens et de professionnels de l’événementiel et de la production artistique.

"En 6 jours, ce collectif, avec l’aide de partenaires institutionnels et de donateurs, a pu mettre en place des structures d’accueil et de tri qui respectent toutes les normes de sécurité et d’hygiène", peut-on lire dans un communiqué.

Situé dans la rue jouxtant le bâtiment, sur une surface de 800 m2, cet espace sera opérationnel dès ce mardi 7 avril et servira comme zone annexe, pour, à la fois protéger le corps médical, de protéger les citoyens durant leurs prélèvements ainsi que de permettre aux patients de se faire soigner dans des conditions optimales, précise le communiqué.

Cet espèce devra permettre de désengorger les différents services médicaux et mieux maîtriser le flux des prélèvements, avant admission à l’hôpital.

Plus de 75 personnes pourront être examinées en seulement 60 minutes. Le site fonctionnera sur amplitude horaire de 8 heures par jour, ce qui élèverait le nombre de tests possibles (en tests rapides) à environ 600 tests par jour, poursuit la même source. En attendant, le centre pourra traiter quelque 120 tests par jour (cotas réservé à l'hôpital Moulay Youssef).

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
0

Communication financière

Résultats de l'offre publique d’achat obligatoire portant sur les actions de la Société Maghrébine de Monétique (S2M) à l’initiative de Medtech et Millennium Ventures

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.