Covid-19. Au moins 120.000 tests seront réalisés à Casablanca-Settat en 2 mois

Casablanca-Settat a été la région la plus durement éprouvée par le Covid-19, si l'on regarde les chiffres en valeur absolue. Au mercredi 3 juin, 34% des cas actifs étaient situés dans cette région. Ce qui est rassurant, c'est que sur les 2.680 cas confirmés dans la région, il restait le 3 juin, seulement 343 cas actifs.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/04-06-2020/CasablancavuegeneraleM24.jpg-oui
 Covid-19. Au moins 120.000 tests seront réalisés à Casablanca-Settat en 2 mois A Casablanca, les nuages de l'épidémie semblent se dissiper.

Le 04 juin 2020 à 12:38

Modifié le 04 juin 2020 à 12:34

De plus, la létalité dans la région est la plus basse au Maroc, avec un taux de 1,9% des cas ou 51 décès. Ces chiffres ont été communiqués au cours de la première réunion du Comité de veille économique régional, organisée le mercredi 3 juin par le wali Saïd Ahmidouch.

La situation épidémique

Dans la région, c'est le Grand Casablanca qui a été le plus affecté, notamment dans les quartiers industriels ou à forte densité d'habitat: Sidi Bernoussi a déclaré 25% des cas confirmés, Mohammédia 13% (ville où habite une partie du personnel des usines de la périphérie casablancaise), Aïn Sebaa Hay Mohammadi 12%, Anfa 11% (arrondissement comprenant Sidi Belyout, l'ancienne médina, Maârif et le quartier Anfa), Hay Moulay Rachid 9%.

La population touchée est plutôt jeune: dans 47% des cas, l'âge est compris entre 25 et 45 ans.

La capacité litière

Après avoir culminé à 2.000 lits simultanément, l'occupation des lits dédiés au Covid-19 était de 361 lits le mardi 2 juin (tableau ci-dessous). Le secteur hospitalier a fini par mobiliser 1.494 lits, les structures CNSS 100 lits, le secteur privé 65 lits, sans compter les hôtels.

Dans une intervention devant le Comité de veille régional, Mme Nabila Rmili, déléguée régionale de la Santé publique pour Casablanca-Settat, a insisté sur l'hôpital de campagne, construit en un temps record, où l'hospitalisation est effectuée sous pression négative et où il reste encore quelques lits occupés.

Les intervenants au cours de cette réunion ont rendu tous hommage au personnel de santé en première ligne dans la lutte anti-Covid : 680 médecins ont été mobilisés, 838 paramédicaux et 202 de l'administration de la santé.

Les foyers industriels

C'est dans cette région, et notamment dans le Grand Casablanca, que sont apparus les premiers clusters en milieu industriel. La réunion du Comité de veille a permis d'avoir quelques chiffres sur les contaminations en milieu industriel: 469 cas positifs à Sidi Bernoussi; 245 à Aïn Sebaâ Hay Mohammadi; 141 à Hay Moulay Rachid; 45 à Berrechid; 17 à El Fida; 16 à Nouaceur; 10 à El Jadida; 8 à Aïn Chok; 8 à Médiouna.

8.902 prélèvements ont été effectués dans les foyers industriels, avec un taux de positivité moyen de 11,2% (intervalle de 1,9% à 25%).
Et l'avenir?

L'avenir est aux tests de dépistage. La capacité actuelle selon Dr Rmili, est de 1.800 à 2.000 tests par jour. Cette capacité représente au mieux 120.000 tests à réaliser d'ici fin juillet. C'est ce qui sera probablement réalisé, sauf si la capacité de testing est augmentée, ce qui est tout à fait possible.

A Casablanca, les nuages de l'épidémie semblent se dissiper.

Covid-19. Au moins 120.000 tests seront réalisés à Casablanca-Settat en 2 mois

Le 04 juin 2020 à12:34

Modifié le 04 juin 2020 à 12:34

Casablanca-Settat a été la région la plus durement éprouvée par le Covid-19, si l'on regarde les chiffres en valeur absolue. Au mercredi 3 juin, 34% des cas actifs étaient situés dans cette région. Ce qui est rassurant, c'est que sur les 2.680 cas confirmés dans la région, il restait le 3 juin, seulement 343 cas actifs.

De plus, la létalité dans la région est la plus basse au Maroc, avec un taux de 1,9% des cas ou 51 décès. Ces chiffres ont été communiqués au cours de la première réunion du Comité de veille économique régional, organisée le mercredi 3 juin par le wali Saïd Ahmidouch.

La situation épidémique

Dans la région, c'est le Grand Casablanca qui a été le plus affecté, notamment dans les quartiers industriels ou à forte densité d'habitat: Sidi Bernoussi a déclaré 25% des cas confirmés, Mohammédia 13% (ville où habite une partie du personnel des usines de la périphérie casablancaise), Aïn Sebaa Hay Mohammadi 12%, Anfa 11% (arrondissement comprenant Sidi Belyout, l'ancienne médina, Maârif et le quartier Anfa), Hay Moulay Rachid 9%.

La population touchée est plutôt jeune: dans 47% des cas, l'âge est compris entre 25 et 45 ans.

La capacité litière

Après avoir culminé à 2.000 lits simultanément, l'occupation des lits dédiés au Covid-19 était de 361 lits le mardi 2 juin (tableau ci-dessous). Le secteur hospitalier a fini par mobiliser 1.494 lits, les structures CNSS 100 lits, le secteur privé 65 lits, sans compter les hôtels.

Dans une intervention devant le Comité de veille régional, Mme Nabila Rmili, déléguée régionale de la Santé publique pour Casablanca-Settat, a insisté sur l'hôpital de campagne, construit en un temps record, où l'hospitalisation est effectuée sous pression négative et où il reste encore quelques lits occupés.

Les intervenants au cours de cette réunion ont rendu tous hommage au personnel de santé en première ligne dans la lutte anti-Covid : 680 médecins ont été mobilisés, 838 paramédicaux et 202 de l'administration de la santé.

Les foyers industriels

C'est dans cette région, et notamment dans le Grand Casablanca, que sont apparus les premiers clusters en milieu industriel. La réunion du Comité de veille a permis d'avoir quelques chiffres sur les contaminations en milieu industriel: 469 cas positifs à Sidi Bernoussi; 245 à Aïn Sebaâ Hay Mohammadi; 141 à Hay Moulay Rachid; 45 à Berrechid; 17 à El Fida; 16 à Nouaceur; 10 à El Jadida; 8 à Aïn Chok; 8 à Médiouna.

8.902 prélèvements ont été effectués dans les foyers industriels, avec un taux de positivité moyen de 11,2% (intervalle de 1,9% à 25%).
Et l'avenir?

L'avenir est aux tests de dépistage. La capacité actuelle selon Dr Rmili, est de 1.800 à 2.000 tests par jour. Cette capacité représente au mieux 120.000 tests à réaliser d'ici fin juillet. C'est ce qui sera probablement réalisé, sauf si la capacité de testing est augmentée, ce qui est tout à fait possible.

A lire aussi


Communication financière

Communiqué post AG 30 juin 2020 - LafargeHolcim Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.