Covid: le Maroc fait partie des pays qui bénéficieront de vaccins à 3 $ la dose

Le dispositif couvre actuellement 9 vaccins candidats anti-Covid-19. Le but étant de fournir 2 milliards de doses dans les pays qui s’engagent d’ici la fin 2021. 172 pays participent au futur dispositif. 92 pays et territoires, dont le Maroc, vont en bénéficier au prix préférentiel de trois dollars la dose. 

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/31-08-2020/covid-vaccins.jpg-oui
Covid-19 : le Maroc fait partie des pays qui bénéficieront de vaccins à 3 $ la dose Photo: OMS

Le 31 août 2020 à 12:48

Modifié le 31 août 2020 à 13:51

Quelque 172 pays participent au futur dispositif d'accès mondial pour un vaccin contre la Covid-19, connu sous le nom de Covax, programme conçu pour garantir un accès équitable aux vaccins anti-coronavirus, a annoncé récemment l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

"A ce jour, 172 pays sont engagés dans le programme Covax, service mondial pour les vaccins, qui dispose d’un portefeuille de vaccins anti-Covid-19 le plus important et le plus diversifié au monde", a déclaré le 24 août le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse virtuelle.

Ainsi, 80 pays qui pourraient s’autofinancer ont, sans engagement formel, présenté une manifestation d’intérêt en vue de participer au mécanisme Covax coordonné par l’alliance Gavi, venant ainsi s’ajouter aux 92 pays et territoires (dont le Maroc) à revenu faible ou intermédiaire qui remplissent les conditions pour bénéficier du système de garantie de marché (AMC) du Covax.

Les vaccins seront proposés à ces pays au prix de 3 dollars maximum par dose

En effet, Covax est co-dirigé par l’alliance "Gavi" pour les vaccins, l’OMS et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI en anglais).

Il est conçu pour garantir un accès équitable au niveau mondial des vaccins, une fois qu’ils sont développés et autorisés à être utilisés. Il couvre actuellement 9 vaccins candidats anti-Covid-19 et son objectif est de sécuriser l’approvisionnement et de fournir 2 milliards de doses dans les pays qui s’engagent d’ici la fin 2021.

"A l’heure actuelle, neuf vaccins font partie de ce portefeuille dynamique, qui est constamment révisé et optimisé pour garantir l’accès à la meilleure gamme de produits possible", a ajouté le Dr Tedros, relevant que des discussions sont déjà en cours avec quatre autres producteurs. "Neuf autres vaccins sont actuellement en cours d’évaluation pour le long terme", a-t-il précisé. 

Le système offre également la possibilité de se procurer des doses supplémentaires si le Covax l’estime nécessaire. Des accords séparés entre l’Alliance Gavi, la CEPI et AstraZeneca, annoncés en juin, garantissent 300 millions de doses supplémentaires du vaccin candidat, s’il est retenu, pour le mécanisme Covax.

A mesure que l’offre augmentera, la prochaine étape du déploiement du vaccin sera élargie sur la base d’une évaluation de la vulnérabilité de chaque pays au virus. Un certain nombre de vaccins sont actuellement en phase finale d’essais cliniques. Et l’OMS espère qu’il y aura "plusieurs candidats retenus qui seront à la fois sûrs et efficaces". 

Le dispositif Covax est un mécanisme essentiel qui permettrait à tous les pays qui y participent d'avoir accès au vaccin dont l’innocuité et l’efficacité ont été prouvées. 

En attendant, les pays qui souhaitent participer à ce dispositif mondial Covax ont jusqu’au 31 août pour soumettre des manifestations d’intérêt. La confirmation de leur intention d’adhérer devant intervenir d’ici le 18 septembre et les premiers versements devant être effectués d’ici le 9 octobre.

Selon le chef de l’OMS, ce dispositif est le mécanisme essentiel pour l’achat conjoint et la mise en commun des risques liés à plusieurs vaccins, de sorte que, quel que soit le vaccin dont l’innocuité et l’efficacité ont été prouvées, tous les pays membres de Covax pourront y avoir accès. 

"Plus important encore, c’est le mécanisme qui permettra un déploiement coordonné à l’échelle mondiale", a fait valoir le Dr Tedros, ajoutant que c’est "dans l’intérêt de tous les pays, même de ceux qui ont investi avec des fabricants individuels de manière indépendante". 

Photo: OMS

Covid: le Maroc fait partie des pays qui bénéficieront de vaccins à 3 $ la dose

Le 31 août 2020 à13:26

Modifié le 31 août 2020 à 13:51

Le dispositif couvre actuellement 9 vaccins candidats anti-Covid-19. Le but étant de fournir 2 milliards de doses dans les pays qui s’engagent d’ici la fin 2021. 172 pays participent au futur dispositif. 92 pays et territoires, dont le Maroc, vont en bénéficier au prix préférentiel de trois dollars la dose. 

com_redaction-96

Quelque 172 pays participent au futur dispositif d'accès mondial pour un vaccin contre la Covid-19, connu sous le nom de Covax, programme conçu pour garantir un accès équitable aux vaccins anti-coronavirus, a annoncé récemment l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

"A ce jour, 172 pays sont engagés dans le programme Covax, service mondial pour les vaccins, qui dispose d’un portefeuille de vaccins anti-Covid-19 le plus important et le plus diversifié au monde", a déclaré le 24 août le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse virtuelle.

Ainsi, 80 pays qui pourraient s’autofinancer ont, sans engagement formel, présenté une manifestation d’intérêt en vue de participer au mécanisme Covax coordonné par l’alliance Gavi, venant ainsi s’ajouter aux 92 pays et territoires (dont le Maroc) à revenu faible ou intermédiaire qui remplissent les conditions pour bénéficier du système de garantie de marché (AMC) du Covax.

Les vaccins seront proposés à ces pays au prix de 3 dollars maximum par dose

En effet, Covax est co-dirigé par l’alliance "Gavi" pour les vaccins, l’OMS et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI en anglais).

Il est conçu pour garantir un accès équitable au niveau mondial des vaccins, une fois qu’ils sont développés et autorisés à être utilisés. Il couvre actuellement 9 vaccins candidats anti-Covid-19 et son objectif est de sécuriser l’approvisionnement et de fournir 2 milliards de doses dans les pays qui s’engagent d’ici la fin 2021.

"A l’heure actuelle, neuf vaccins font partie de ce portefeuille dynamique, qui est constamment révisé et optimisé pour garantir l’accès à la meilleure gamme de produits possible", a ajouté le Dr Tedros, relevant que des discussions sont déjà en cours avec quatre autres producteurs. "Neuf autres vaccins sont actuellement en cours d’évaluation pour le long terme", a-t-il précisé. 

Le système offre également la possibilité de se procurer des doses supplémentaires si le Covax l’estime nécessaire. Des accords séparés entre l’Alliance Gavi, la CEPI et AstraZeneca, annoncés en juin, garantissent 300 millions de doses supplémentaires du vaccin candidat, s’il est retenu, pour le mécanisme Covax.

A mesure que l’offre augmentera, la prochaine étape du déploiement du vaccin sera élargie sur la base d’une évaluation de la vulnérabilité de chaque pays au virus. Un certain nombre de vaccins sont actuellement en phase finale d’essais cliniques. Et l’OMS espère qu’il y aura "plusieurs candidats retenus qui seront à la fois sûrs et efficaces". 

Le dispositif Covax est un mécanisme essentiel qui permettrait à tous les pays qui y participent d'avoir accès au vaccin dont l’innocuité et l’efficacité ont été prouvées. 

En attendant, les pays qui souhaitent participer à ce dispositif mondial Covax ont jusqu’au 31 août pour soumettre des manifestations d’intérêt. La confirmation de leur intention d’adhérer devant intervenir d’ici le 18 septembre et les premiers versements devant être effectués d’ici le 9 octobre.

Selon le chef de l’OMS, ce dispositif est le mécanisme essentiel pour l’achat conjoint et la mise en commun des risques liés à plusieurs vaccins, de sorte que, quel que soit le vaccin dont l’innocuité et l’efficacité ont été prouvées, tous les pays membres de Covax pourront y avoir accès. 

"Plus important encore, c’est le mécanisme qui permettra un déploiement coordonné à l’échelle mondiale", a fait valoir le Dr Tedros, ajoutant que c’est "dans l’intérêt de tous les pays, même de ceux qui ont investi avec des fabricants individuels de manière indépendante". 

A lire aussi


Communication financière

Publication complémentaire suite à l’avis réunion de l’assemblée générale extraordinaire de la société ALUMINIUM DU MAROC SA

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.