Covid-19: Le ministère de la santé présente son troisième bilan hebdomadaire

Le ministère de la Santé a présenté, mardi 4 août, son troisième bilan hebdomadaire, dans le cadre du renforcement de sa communication sur l'évolution de l'épidémie. Voici les principaux points présentés.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/05-08-2020/hopital11.jpg-oui

Le 05 août 2020 à 11:40

Modifié le 05 août 2020 à 13:35

Le point de presse a été présenté par Dr. Mouad Mrabet, coordinateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique au ministère de la Santé. 

Dr. Mrabet a fait le point sur la pandémie dans le monde, avant de se pencher sur le cas du Maroc en présentant des chiffres arrêtés au dimanche 2 août 2020

Le point de presse hebdomadaire a été l'occasion de répondre aux interrogations des citoyens. Ces derniers peuvent envoyer leurs questions à travers l'application Whatsapp, vers le numéro: 07 61 85 50 20

Situation épidémiologique dans le monde

"Sur le plan international les cas continuent à augmenter de semaine en semaine, surtout en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Asie du Sud-Est ainsi qu'en Europe. En Afrique, le nombre de cas a commencé à légèrement diminuer". 

"De manière générale, le nombre de cas enregistrés, jusqu'au dimanche 2 août, dépasse 18.235.074, soit 233,9 cas pour chaque 100.000 habitants. Le taux de mortalité dans le monde est de 3,8%, tandis que le taux de rémission est de 62,9%". 

"Concernant le nombre de cas, le Maroc est classé à la 60ème position mondiale et la 6ème dans la continent.  Au niveau du nombre de décès, le Maroc est à la 66ème position mondiale et à la 7ème en Afrique. Le nombre de tests effectués place le Maroc à la 35ème place au niveau international, et à la 2ème sur le continent Africain". 

"Selon le dernier rapport de l'Organisation mondiale de la Santé, le Maroc est toujours à la deuxième étape de la propagation".

Sur le plan national 

"Le cumul des cas depuis le 2 mars 2020, jusqu'au dimanche 2 août est de 25.537. Le nombre de décès est 382 alors que le taux de rémission sur le plan national a atteint 72%". (Cliquez ici pour les chiffres arrêtés au mardi 4 août à 17H). 

"Au Maroc, l'évolution hebdomadaire du taux de reproduction pour chaque 100.000 habitants, se démarque par 3 principales phases. 

La première est celle du confinement, lorsque ce taux avait légèrement augmenté avant de se stabiliser puis de progressivement baisser, pour arriver, avant le déconfinement, à 1 pour chaque 100.000 habitants. 

La deuxième phase est celle de l'allègement du confinement, lorsque ce taux a progressivement augmenté, pour arriver à 5,91 pour chaque 100.000 habitants. 

Enfin, lors de la troisième phase, qui est celle du déconfinement avancé, le taux de reproduction a augmenté de manière significative. Il a atteint, la semaine précédent le dimanche 2 août, 14,35 pour 100.000 habitants"

23 décès en juin contre 125 en juillet

"Le nombre hebdomadaire des décès augmente de manière significative. Compte tenu des chiffres arrêtés au dimanche 2 août, le nombre le plus élevé est 69 décès au cours de la même semaine". 

"Sur le plan mensuel, c'est le mois d'avril qui a connu le plus grand nombre de décès (134). En mai et juin, nous avons récolté le fruit du confinement avec respectivement, 35 et 23 décès par mois. Cela dit, suite au déconfinement, nous sommes passés de 23 décès en juin à 125 en juillet". 

Réponses aux interrogations des citoyens 

>> "Le coronavirus peut-il être transmis via la nourriture ?" 

"La possibilité est faible et quasiment inexistante selon plusieurs organisations. Il s'agit d'un virus respiratoire qui se transmet via des gouttelettes respiratoires et non pas à travers la nourriture. Pour l'instant, aucun cas n'a été enregistré dans le monde dont la contamination serait dû à la nourriture". 

>> "Le virus se transmet-il dans les espaces ensoleillés ?" 

"Selon les études faites dans des laboratoires internationaux, il a été démontré que l'augmentation de la température, l'humidité et les rayons ultraviolets ont un effet sur le virus. Cependant, vu les données que nous avons aujourd'hui, malgré l'augmentation de la température, le virus est toujours actif. Il peut donc être transmis dans les espaces ensoleillés comme dans les autres espaces de manière directe ou indirecte". 

>> "Quelle est la durée de stabilisation du virus dans l'air ?" 

"Les études scientifiques ont démontré que le virus peut rester dans l'air pendant 3 à 4 heures. D'où l'importance de l'aération dans les espaces fermés. Quant aux climatiseurs, nous conseillons d'en éviter l'utilisation, mais lorsque la température est trop élevée  et l'utilisation du climatiseur devient obligatoire, il faut continuer à aérer la pièce en gardant les fenêtres ouvertes". 

>> "Le port du masque est-il obligatoire dans les voitures personnelles" ? 

"Sur le plan sanitaire, si vous êtes seuls dans la voiture le port du masque n'a aucun sens. De même, si vous êtes accompagnés de membres de la famille avec lesquels vous partagez votre quotidien. Là encore le port du masque n'est pas obligatoire. Cela dit, la loi exige le port du masque

>> "Les tests sont-ils gratuits ?" 

"Ils sont effectués par le ministère de la Santé gratuitement, sauf pour les personnes qui souhaitent effectuer des tests dans le cadre d'un voyage". 

Covid-19: Le ministère de la santé présente son troisième bilan hebdomadaire

Le 05 août 2020 à11:40

Modifié le 05 août 2020 à 13:35

Le ministère de la Santé a présenté, mardi 4 août, son troisième bilan hebdomadaire, dans le cadre du renforcement de sa communication sur l'évolution de l'épidémie. Voici les principaux points présentés.

Le point de presse a été présenté par Dr. Mouad Mrabet, coordinateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique au ministère de la Santé. 

Dr. Mrabet a fait le point sur la pandémie dans le monde, avant de se pencher sur le cas du Maroc en présentant des chiffres arrêtés au dimanche 2 août 2020

Le point de presse hebdomadaire a été l'occasion de répondre aux interrogations des citoyens. Ces derniers peuvent envoyer leurs questions à travers l'application Whatsapp, vers le numéro: 07 61 85 50 20

Situation épidémiologique dans le monde

"Sur le plan international les cas continuent à augmenter de semaine en semaine, surtout en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Asie du Sud-Est ainsi qu'en Europe. En Afrique, le nombre de cas a commencé à légèrement diminuer". 

"De manière générale, le nombre de cas enregistrés, jusqu'au dimanche 2 août, dépasse 18.235.074, soit 233,9 cas pour chaque 100.000 habitants. Le taux de mortalité dans le monde est de 3,8%, tandis que le taux de rémission est de 62,9%". 

"Concernant le nombre de cas, le Maroc est classé à la 60ème position mondiale et la 6ème dans la continent.  Au niveau du nombre de décès, le Maroc est à la 66ème position mondiale et à la 7ème en Afrique. Le nombre de tests effectués place le Maroc à la 35ème place au niveau international, et à la 2ème sur le continent Africain". 

"Selon le dernier rapport de l'Organisation mondiale de la Santé, le Maroc est toujours à la deuxième étape de la propagation".

Sur le plan national 

"Le cumul des cas depuis le 2 mars 2020, jusqu'au dimanche 2 août est de 25.537. Le nombre de décès est 382 alors que le taux de rémission sur le plan national a atteint 72%". (Cliquez ici pour les chiffres arrêtés au mardi 4 août à 17H). 

"Au Maroc, l'évolution hebdomadaire du taux de reproduction pour chaque 100.000 habitants, se démarque par 3 principales phases. 

La première est celle du confinement, lorsque ce taux avait légèrement augmenté avant de se stabiliser puis de progressivement baisser, pour arriver, avant le déconfinement, à 1 pour chaque 100.000 habitants. 

La deuxième phase est celle de l'allègement du confinement, lorsque ce taux a progressivement augmenté, pour arriver à 5,91 pour chaque 100.000 habitants. 

Enfin, lors de la troisième phase, qui est celle du déconfinement avancé, le taux de reproduction a augmenté de manière significative. Il a atteint, la semaine précédent le dimanche 2 août, 14,35 pour 100.000 habitants"

23 décès en juin contre 125 en juillet

"Le nombre hebdomadaire des décès augmente de manière significative. Compte tenu des chiffres arrêtés au dimanche 2 août, le nombre le plus élevé est 69 décès au cours de la même semaine". 

"Sur le plan mensuel, c'est le mois d'avril qui a connu le plus grand nombre de décès (134). En mai et juin, nous avons récolté le fruit du confinement avec respectivement, 35 et 23 décès par mois. Cela dit, suite au déconfinement, nous sommes passés de 23 décès en juin à 125 en juillet". 

Réponses aux interrogations des citoyens 

>> "Le coronavirus peut-il être transmis via la nourriture ?" 

"La possibilité est faible et quasiment inexistante selon plusieurs organisations. Il s'agit d'un virus respiratoire qui se transmet via des gouttelettes respiratoires et non pas à travers la nourriture. Pour l'instant, aucun cas n'a été enregistré dans le monde dont la contamination serait dû à la nourriture". 

>> "Le virus se transmet-il dans les espaces ensoleillés ?" 

"Selon les études faites dans des laboratoires internationaux, il a été démontré que l'augmentation de la température, l'humidité et les rayons ultraviolets ont un effet sur le virus. Cependant, vu les données que nous avons aujourd'hui, malgré l'augmentation de la température, le virus est toujours actif. Il peut donc être transmis dans les espaces ensoleillés comme dans les autres espaces de manière directe ou indirecte". 

>> "Quelle est la durée de stabilisation du virus dans l'air ?" 

"Les études scientifiques ont démontré que le virus peut rester dans l'air pendant 3 à 4 heures. D'où l'importance de l'aération dans les espaces fermés. Quant aux climatiseurs, nous conseillons d'en éviter l'utilisation, mais lorsque la température est trop élevée  et l'utilisation du climatiseur devient obligatoire, il faut continuer à aérer la pièce en gardant les fenêtres ouvertes". 

>> "Le port du masque est-il obligatoire dans les voitures personnelles" ? 

"Sur le plan sanitaire, si vous êtes seuls dans la voiture le port du masque n'a aucun sens. De même, si vous êtes accompagnés de membres de la famille avec lesquels vous partagez votre quotidien. Là encore le port du masque n'est pas obligatoire. Cela dit, la loi exige le port du masque

>> "Les tests sont-ils gratuits ?" 

"Ils sont effectués par le ministère de la Santé gratuitement, sauf pour les personnes qui souhaitent effectuer des tests dans le cadre d'un voyage". 

A lire aussi


Communication financière

SOCIETE MAGHREBINE DE MONETIQUE : Note d'information relative à l'offre publique d'achat obligatoire

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.