Covid-19: le secteur avicole continuera de fonctionner "normalement" (Fisa)

Les exploitations, les établissements de production et les circuits de distribution du secteur avicole vont continuer de fonctionner "normalement", conformément aux dispositions prises les autorités compétentes, a assuré la Fédération interprofessionnelle du secteur (Fisa), en écho la déclaration de l'état d'urgence sanitaire.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/22-03-2020/Aviculture-AIC-PRESS-3.jpg-oui
Covid-19 : le secteur avicole continuera de fonctionner (Photo AIC press)

Le 22 mars 2020 à 14:12

Modifié le 22 mars 2020 à 14:20

"Conformément aux dispositions prises conjointement par le ministère de l'Intérieur et le ministère de l’Industrie et du commerce, la Fisa tient à confirmer à l’ensemble des éleveurs que toutes les exploitations et établissements de production ainsi que les circuits de distribution continueront de fonctionner normalement", lit-on dans un communiqué de la Fédération.

Les circuits en question sont les suivants: élevages de poulets de chair, de dinde et d'œufs de consommation, marchés de gros de volailles et d'œufs de consommation, points de vente en détail (ryachates et autres), usines de fabrication d'aliments composés, couvoirs, abattoirs industriels et cabinets vétérinaires.

"Nous appelons l'ensemble des opérateurs à continuer leurs activités le plus normalement possible tout en respectant et en renforçant bien entendu les mesures sanitaires mises en place. Ensemble et solidaires, soutenons notre économie et nos emplois", conclut la même source.

Entré en vigueur vendredi 20 mars 20202 à 18H00, l'état d'urgence sanitaire est perçu par les autorités compétentes comme "seul moyen inévitable" pour garder la propagation du coronavirus sous contrôle.

(Photo AIC press)

Covid-19: le secteur avicole continuera de fonctionner "normalement" (Fisa)

Le 22 mars 2020 à14:18

Modifié le 22 mars 2020 à 14:20

Les exploitations, les établissements de production et les circuits de distribution du secteur avicole vont continuer de fonctionner "normalement", conformément aux dispositions prises les autorités compétentes, a assuré la Fédération interprofessionnelle du secteur (Fisa), en écho la déclaration de l'état d'urgence sanitaire.

com_redaction-56

"Conformément aux dispositions prises conjointement par le ministère de l'Intérieur et le ministère de l’Industrie et du commerce, la Fisa tient à confirmer à l’ensemble des éleveurs que toutes les exploitations et établissements de production ainsi que les circuits de distribution continueront de fonctionner normalement", lit-on dans un communiqué de la Fédération.

Les circuits en question sont les suivants: élevages de poulets de chair, de dinde et d'œufs de consommation, marchés de gros de volailles et d'œufs de consommation, points de vente en détail (ryachates et autres), usines de fabrication d'aliments composés, couvoirs, abattoirs industriels et cabinets vétérinaires.

"Nous appelons l'ensemble des opérateurs à continuer leurs activités le plus normalement possible tout en respectant et en renforçant bien entendu les mesures sanitaires mises en place. Ensemble et solidaires, soutenons notre économie et nos emplois", conclut la même source.

Entré en vigueur vendredi 20 mars 20202 à 18H00, l'état d'urgence sanitaire est perçu par les autorités compétentes comme "seul moyen inévitable" pour garder la propagation du coronavirus sous contrôle.

A lire aussi


Communication financière

Avis de convocation AGO et AGE de la Sociétés Aluminium du Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.