Covid-19. Premières données épidémiologiques détaillées sur la situation Maroc

Dr Lyoubi, directeur de l'épidémiologie au ministère de la Santé, a livré les premières données précises extraites d'une série des 61 premiers cas confirmés au Maroc. Voici les chiffres.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/20-03-2020/vuegeneraledesorateurs.jpg-oui
Covid-19. Premières données épidémiologiques détaillées sur la situation Maroc Les 8 orateurs d'une E-conférence inédite destinée au corps médical.

Le 20 mars 2020 à 09:26

Modifié le 20 mars 2020 à 16:49

Environ 4.000 personnes, médecins, étudiants, internes, résidents dans leur majorité, ont suivi jeudi soir à distance la E-conférence donnée par plusieurs experts et responsables marocains au sujet de la maladie Covid-19 et du nouveau Coronavirus. Conduite à tenir, situation dans le monde, état des connaissances, stratégie marocaine, chiffres relatifs à la situation au Maroc..., la conférence comportait des exposés et une séance de questions-réponses.

Cette conférence inédite jamais organisée auparavant dans un autre pays, est le fruit d'un partenariat entre la Société Marocaine des Sciences Médicales, présidée par le Dr My Saïd Afif et le ministère de la Santé. Physiquement parlant, les orateurs, 8 au total, se trouvaient dans une salle de la direction générale du CHU de Casablanca.

Moulay Said Afif, président de la Société Marocaine des Sciences Médicales

Ce fut donc l'occasion d'en apprendre davantage grâce à la présence de M. Lyoubi, directeur de l'épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé.

Les chiffres ci-dessous ainsi que les slides, proviennent des exposés de M. Lyoubi. Ils concernent la situation à la date du jeudi 19 mars 2020 en fin de journée, lorsque le bilan était de 61 cas (nous étions à 63 cas jeudi soir).

61 cas, ce n'est pas beaucoup, mais c'est la seule série marocaine et les données comme on va le voir, apportent un intéressant éclairage.

En gros, sur les 61 cas confirmés à jeudi fin de journée:

*60,7% étaient bénins, sans signes de pneumonie.

*27,9% étaient modérés, avec signes de pneumonie mais sans difficultés respiratoires.

*6,6% étaient en grave détresse.

*4,9% étaient critiques et ont nécessité une assistance respiratoire.

Au total, près de 90% des cas sont bénins à modérés.

Sur les 61 premiers cas confirmés au Maroc, la toux sèche et la fièvre prédominent. Suivies du trio céphalées (maux de tête), mal de gorge et myalgie (douleurs musculaires, courbatures).

Sur les 61 cas, 49 sont des cas importés, c'est-à-dire que les malades les ont contractés à l'étranger. 12 sont des cas locaux, provenant d'une contamination de résidents du Maroc avec des personnes malades ayant contracté le virus à l'étranger. Par nationalité, on trouve 49 Marocains sur le total de 61. Par pays d'exposition et donc d'origine de l'infection, citons l'Espagne, la France et l'Italie.

L'âge moyen est de 47 ans, mais sur une série aussi limitée, ce chiffre n'a pas énormément de signification. Les deux extrêmes sont le bébé de 9 mois et la dame décédée, âgée de 89 ans.

Le plus grand nombre de cas se trouve à Casablanca (13 sur 61) suivie de Rabat, Fès, Marrakech, Agadir.

MISE A JOUR. Le tableau ci-dessus est celui de la répartition régionale le vendredi 20 mars 2020 à 09H, par région.

Les régions Casablanca et Settat sont en tête, suivies de Fès-Meknès.

Ci-dessous, un chiffre très intéressant: le taux d'analyses positives par date d'investigation clinique.

Au 19 mars, 1.662 contacts étaient suivis. Dr Lyoubi a rendu hommage à l'implication totale des autorités locales qui ont effectué des recherches et contacté les personnes qui avaient été en contact avec des malades confirmés, parfois au milieu de la nuit.

Sur les 1.662 contacts suivis, 300 étaient sortis du suivi, considérés comme indemnes.

Selon M. Lyoubi, "il y a toutes les chances pour que les cas détectés représentent la grande majorité des cas présents sur le territoire national. (...) le système marocain de détection avait des mailles très fines, et s'il y avait une circulation plus grande du virus, on s'en serait rendu compte".

Pour ce qui concerne les lignes téléphoniques, il a annoncé qu'il y aura un changement de plateforme pour doubler les capacités et passer à 8 appels simultanés. Cette ligne Yakada sera probablement externalisée et elle devra par la suite transférer vers les services compétents les cas qui nécessitent d'être médicalement orientés.

>>Lire aussi: Coronavirus : Les autorités décrètent état d'urgence sanitaire et confinement

Les 8 orateurs d'une E-conférence inédite destinée au corps médical.

Covid-19. Premières données épidémiologiques détaillées sur la situation Maroc

Le 20 mars 2020 à09:30

Modifié le 20 mars 2020 à 16:49

Dr Lyoubi, directeur de l'épidémiologie au ministère de la Santé, a livré les premières données précises extraites d'une série des 61 premiers cas confirmés au Maroc. Voici les chiffres.

Environ 4.000 personnes, médecins, étudiants, internes, résidents dans leur majorité, ont suivi jeudi soir à distance la E-conférence donnée par plusieurs experts et responsables marocains au sujet de la maladie Covid-19 et du nouveau Coronavirus. Conduite à tenir, situation dans le monde, état des connaissances, stratégie marocaine, chiffres relatifs à la situation au Maroc..., la conférence comportait des exposés et une séance de questions-réponses.

Cette conférence inédite jamais organisée auparavant dans un autre pays, est le fruit d'un partenariat entre la Société Marocaine des Sciences Médicales, présidée par le Dr My Saïd Afif et le ministère de la Santé. Physiquement parlant, les orateurs, 8 au total, se trouvaient dans une salle de la direction générale du CHU de Casablanca.

Moulay Said Afif, président de la Société Marocaine des Sciences Médicales

Ce fut donc l'occasion d'en apprendre davantage grâce à la présence de M. Lyoubi, directeur de l'épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé.

Les chiffres ci-dessous ainsi que les slides, proviennent des exposés de M. Lyoubi. Ils concernent la situation à la date du jeudi 19 mars 2020 en fin de journée, lorsque le bilan était de 61 cas (nous étions à 63 cas jeudi soir).

61 cas, ce n'est pas beaucoup, mais c'est la seule série marocaine et les données comme on va le voir, apportent un intéressant éclairage.

En gros, sur les 61 cas confirmés à jeudi fin de journée:

*60,7% étaient bénins, sans signes de pneumonie.

*27,9% étaient modérés, avec signes de pneumonie mais sans difficultés respiratoires.

*6,6% étaient en grave détresse.

*4,9% étaient critiques et ont nécessité une assistance respiratoire.

Au total, près de 90% des cas sont bénins à modérés.

Sur les 61 premiers cas confirmés au Maroc, la toux sèche et la fièvre prédominent. Suivies du trio céphalées (maux de tête), mal de gorge et myalgie (douleurs musculaires, courbatures).

Sur les 61 cas, 49 sont des cas importés, c'est-à-dire que les malades les ont contractés à l'étranger. 12 sont des cas locaux, provenant d'une contamination de résidents du Maroc avec des personnes malades ayant contracté le virus à l'étranger. Par nationalité, on trouve 49 Marocains sur le total de 61. Par pays d'exposition et donc d'origine de l'infection, citons l'Espagne, la France et l'Italie.

L'âge moyen est de 47 ans, mais sur une série aussi limitée, ce chiffre n'a pas énormément de signification. Les deux extrêmes sont le bébé de 9 mois et la dame décédée, âgée de 89 ans.

Le plus grand nombre de cas se trouve à Casablanca (13 sur 61) suivie de Rabat, Fès, Marrakech, Agadir.

MISE A JOUR. Le tableau ci-dessus est celui de la répartition régionale le vendredi 20 mars 2020 à 09H, par région.

Les régions Casablanca et Settat sont en tête, suivies de Fès-Meknès.

Ci-dessous, un chiffre très intéressant: le taux d'analyses positives par date d'investigation clinique.

Au 19 mars, 1.662 contacts étaient suivis. Dr Lyoubi a rendu hommage à l'implication totale des autorités locales qui ont effectué des recherches et contacté les personnes qui avaient été en contact avec des malades confirmés, parfois au milieu de la nuit.

Sur les 1.662 contacts suivis, 300 étaient sortis du suivi, considérés comme indemnes.

Selon M. Lyoubi, "il y a toutes les chances pour que les cas détectés représentent la grande majorité des cas présents sur le territoire national. (...) le système marocain de détection avait des mailles très fines, et s'il y avait une circulation plus grande du virus, on s'en serait rendu compte".

Pour ce qui concerne les lignes téléphoniques, il a annoncé qu'il y aura un changement de plateforme pour doubler les capacités et passer à 8 appels simultanés. Cette ligne Yakada sera probablement externalisée et elle devra par la suite transférer vers les services compétents les cas qui nécessitent d'être médicalement orientés.

>>Lire aussi: Coronavirus : Les autorités décrètent état d'urgence sanitaire et confinement

A lire aussi


Communication financière

Indicateurs trimestriels au 30.06.2020 de la société Afric Industries

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.