Aux urgences du CHU de Casa, un malade Covid sur 4 meurt avant son transfert en réa

Croissances du taux de positivité des tests, de la pression sur la capacité litière ainsi que des décès.. détails de la situation épidémiologique au CHU Ibn Rochd de Casablanca.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/25-10-2020/WhatsAppImage2020-10-25at19.26.530.jpeg-oui
Aux urgences du CHU de Casa, un malade Covid sur 4 meurt avant son transfert en réa

Le 25 octobre 2020 à 18:59

Modifié le 26 octobre 2020 à 10:17

My Hicham Afif, directeur général du CHU de Casablanca, a confirmé ce dimanche en fin de journée, la persistance des retards de détection et de prise en charge. De nombreux malades n'arrivent aux urgences que 5 ou 6 jours après l'apparition des symptômes, de sorte que le quart d'entre eux y décèdent avant même d'être transférés à la réanimation. En d'autres termes, cette situation qui avait déjà été dénoncée en août par plusieurs praticiens, est toujours présente et explique le nombre élevé de décès.

Depuis le mois d'août, de gros efforts ont été effectués pour améliorer le parcours du malade et pour élargir le testing et améliorer son ciblage. Il va sans dire que l'augmentation de l'incidence quotidienne de la maladie dans la région ne facilite pas les réformes organisationnelles. De plus, le CHU de Casablanca couvre la région de Casablanca-Settat et au-delà, jusqu'à Beni Mellal. C'est dire la pression.

C'est dans le cadre d'un webinaire organisé ce dimanche 25 octobre, que My Hicham Afif a présenté la situation épidémiologique au CHU, qui prend en charge les patients atteints du Covid-19 ayant besoin de réanimation, tout en continuant son travail non-Covid au niveau de tous les services, car le défi est de faire les deux.

En moyenne, les admissions des nouveaux cas Covid-19 au CHU sont passées de près d'un cas par jour pendant les 5 mois de mars à juillet à près de 8 admissions par jour durant le mois d'octobre courant (dernier chiffres tirés le samedi 24 octobre). C'est depuis la 3e phase du déconfinement, soit le 10 juillet 2020, que les cas admis ont largement grimpé.

D'autre part, le CHU a effectué 137.689 tests au total, le taux de positivité global moyen est de 13,5%. Ce taux a largement progressé et s'élève actuellement à 32% :

Le nombre des décès des patients atteints du Covid-19 a largement augmenté au niveau du CHU Ibn Rochd de Casablanca : 

Pression sur la capacité litière du CHU Ibn Rochd

D'autre part, la durée moyenne de séjour d'un patient en réanimation est d'environ 14 jours. Cette durée exerce une certaine pression sur la capacité litière du CHU Ibn Rochd.

En moyenne, environ 52 lits sont occupés par jour actuellement, tandis que le CHU ne dispose que de 70 lits de réanimations dédiés aux patients atteints de Covid-19. 

Source : CHU Ibn Rochd

Moulay Hicham Afif annonce le franchissement d'un nouveau palier de gravité avec des lésions très étendues touchant presque tout le poumon.
Les patients hospitalisés au CHU ont pour un tiers d'entre eux (29,7%) besoin de ventilation invasive; pour un tiers (32,6%) besoin de ventilation non invasive et pour le dernier tiers, besoin d'oxygène à forte dose.

Aux urgences du CHU de Casa, un malade Covid sur 4 meurt avant son transfert en réa

Le 25 octobre 2020 à21:10

Modifié le 26 octobre 2020 à 10:17

Croissances du taux de positivité des tests, de la pression sur la capacité litière ainsi que des décès.. détails de la situation épidémiologique au CHU Ibn Rochd de Casablanca.

com_redaction-100

My Hicham Afif, directeur général du CHU de Casablanca, a confirmé ce dimanche en fin de journée, la persistance des retards de détection et de prise en charge. De nombreux malades n'arrivent aux urgences que 5 ou 6 jours après l'apparition des symptômes, de sorte que le quart d'entre eux y décèdent avant même d'être transférés à la réanimation. En d'autres termes, cette situation qui avait déjà été dénoncée en août par plusieurs praticiens, est toujours présente et explique le nombre élevé de décès.

Depuis le mois d'août, de gros efforts ont été effectués pour améliorer le parcours du malade et pour élargir le testing et améliorer son ciblage. Il va sans dire que l'augmentation de l'incidence quotidienne de la maladie dans la région ne facilite pas les réformes organisationnelles. De plus, le CHU de Casablanca couvre la région de Casablanca-Settat et au-delà, jusqu'à Beni Mellal. C'est dire la pression.

C'est dans le cadre d'un webinaire organisé ce dimanche 25 octobre, que My Hicham Afif a présenté la situation épidémiologique au CHU, qui prend en charge les patients atteints du Covid-19 ayant besoin de réanimation, tout en continuant son travail non-Covid au niveau de tous les services, car le défi est de faire les deux.

En moyenne, les admissions des nouveaux cas Covid-19 au CHU sont passées de près d'un cas par jour pendant les 5 mois de mars à juillet à près de 8 admissions par jour durant le mois d'octobre courant (dernier chiffres tirés le samedi 24 octobre). C'est depuis la 3e phase du déconfinement, soit le 10 juillet 2020, que les cas admis ont largement grimpé.

D'autre part, le CHU a effectué 137.689 tests au total, le taux de positivité global moyen est de 13,5%. Ce taux a largement progressé et s'élève actuellement à 32% :

Le nombre des décès des patients atteints du Covid-19 a largement augmenté au niveau du CHU Ibn Rochd de Casablanca : 

Pression sur la capacité litière du CHU Ibn Rochd

D'autre part, la durée moyenne de séjour d'un patient en réanimation est d'environ 14 jours. Cette durée exerce une certaine pression sur la capacité litière du CHU Ibn Rochd.

En moyenne, environ 52 lits sont occupés par jour actuellement, tandis que le CHU ne dispose que de 70 lits de réanimations dédiés aux patients atteints de Covid-19. 

Source : CHU Ibn Rochd

Moulay Hicham Afif annonce le franchissement d'un nouveau palier de gravité avec des lésions très étendues touchant presque tout le poumon.
Les patients hospitalisés au CHU ont pour un tiers d'entre eux (29,7%) besoin de ventilation invasive; pour un tiers (32,6%) besoin de ventilation non invasive et pour le dernier tiers, besoin d'oxygène à forte dose.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

GADP : Communiqué trimestriel T3 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.