Covid- Lettre ouverte au Dr Jamal Eddine Kohen, président de la FNAR

PAR DR SANAA MERIMI. Cette lettre ouverte est adressée au président de la FNAR (Fédération Nationale des Anesthésistes Réanimateurs du Maroc) suite à l'appel à la solidarité et au volontariat lancé le jeudi 13 aout. L'auteure est Fondatrice de l'Initiative Vers l'Unité Pour la Santé - Maroc (VUPS - Maroc) et médecin généraliste en privé depuis 20 ans.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/14-08-2020/unitereanimationtanger2.jpg-oui
 Covid- Lettre ouverte au Dr Jamal Eddine Kohen, président de la FNAR (Photo MAP)

Le 14 août 2020 à 14:50

Modifié le 14 août 2020 à 17:40

"Cher Collègue 

"Avant toute chose , je vous remercie, et à travers vous, toutes et tous les collègues animateurs.trices et les autres professionnels de santé assurant le ligne de front Covid depuis bientôt six mois. 

Toutes nos prières vous accompagnent (vous et tous.toutes les professionnels de santé), ainsi que  vos patient.es pour que nous arrivions bidniallah et grâce aux efforts de toutes et de tous à juguler cette pandémie.

"Je suis de très près, comme les 38 millions de marocain.es, les communiqués, les webinars, les interviews des sociétés savantes, des commission d'experts et de notre Ministère, en attendant désespérément qu'à un moment donné, une entité fera appel aux généralistes privés, qui elles.eux aussi sont mobilisé.es, dans la solitude et la méconnaissance les plus totales.

Dr Sanaa Merimi

"Votre appel à candidature est la première initiative à l'échelle nationale exprimant nominativement un besoin de médecins généralistes privés…. Enfin!! … nous avons une existence professionnelle au yeux de nos collègues hospitaliers et universitaires.

"Un MOT .. UN SEUL.. révèle… le degré de confiance professionnelle et de collégialité entre les niveaux de notre système de santé… UN MOT .. à lui seul va conforter les 38 millions de marocain.es dans la confiance (ou pas) à avoir dans un système de santé où opèrent des professionnel.les, pur produit de nos facultés de médecine, où les généralistes sont formé.es par des collègues spécialistes comme vous … 

"Dans votre appel à candidature, plein de solidarité et de bonne volonté, votre besoin de rajouter “compétents” à généralistes et pas à “réanimateur”, et de conjuguer toute l'action en mode singulier “va” et pas “vont”... dénote (HÉLAS) d’un lapsus révélateur du malaise profond, du cloisonnement historique et de la vision hospitalo-universitaire dominante dont souffre notre système de santé…. Que ni réforme… ni accréditation … ni volonté politique .. ni même Covid … n'ont pu aplanir .. apparemment.

"De grâce, veuillez accepter cette envolée émotionnelle, de la part d'une généraliste qui vient de boucler 20 ans d'exercice en mode burnout professionnel, et à qui la Covid a donné le coup de grâce, et qui travaille tous les jours que Dieu fait, comme les 5.200 autres médecins généralistes privés à assurer des prestations de qualité pour la populations que nous desservons."

"Dans un système de santé à fleur de peau... où les différentes catégories professionnelles sont à cran (compréhensible)... parce que sollicitées de toutes parts … pour avoir les réponses... qu’elles n’ont pas forcément... pas aussi vite que demandé … pas avec les résultats espérés …
"Nous nous regardons en chiens de faïence... et nos réactions viennent d'une profonde volonté de servir notre pays et de garantir un droit constitutionnel, celui de l'accès aux soins, celui de permettre à tous les professionnels de santé de ce pays de se dire "j'ai fait mon devoir, j'ai accompli ma mission"…
"L'exclusion des généralistes privés de la lutte anti-Covid est une décision erronée qui n'a pas encore été corrigée sur le plan stratégique… et des initiatives pareilles gagneraient mieux à bénéficier d’une communication plus ample et plus détaillée  pour éviter qu’un MOT ne déclenche des tensions totalement vaines par les temps présents où notre pays a besoin de nous vaillant.es et solidaires.

"J'ai eu le plaisir d'avoir Dr Jamel Eddine Kohen, président de la FNAR au téléphone ce vendredi matin. Il préside la commission nationale d'experts qui accompagne le Ministère de la Santé dans sa stratégie. Il assume ce rôle avec une modestie sans pareille et se réserve un rôle de coordination, parce qu’il exerce dans le privé, et que le secteur privé a été écarté de cette stratégie nationale dès le départ ! (ce ne sont pas ses mots exacts, ce sont les miens).
"Cet appel à solidarité est une initiative locale des réanimateurs de Casablanca, qui travaillent sur une expérience pilote de collaboration avec des médecins généralistes privés ayant eu une expérience Covid de terrain et qui seraient les piliers de l'expérience. Et que l’adjectif “compétents”, allait dans le sens plutôt favorable des collègues généralistes qui auraient plus expérience en Covid durant ces derniers mois, que des réanimateurs privés qui n'assurent pas un suivi très fréquent des cas Covid.
Merci Dr Jamal eddine Kohen pour votre réponse à mon envolée émotionnelle".


Dr Sanaa Merimi

Généraliste Compétente 

Ci-dessous, l'appel de la FNAR

(Photo MAP)

Covid- Lettre ouverte au Dr Jamal Eddine Kohen, président de la FNAR

Le 14 août 2020 à15:58

Modifié le 14 août 2020 à 17:40

PAR DR SANAA MERIMI. Cette lettre ouverte est adressée au président de la FNAR (Fédération Nationale des Anesthésistes Réanimateurs du Maroc) suite à l'appel à la solidarité et au volontariat lancé le jeudi 13 aout. L'auteure est Fondatrice de l'Initiative Vers l'Unité Pour la Santé - Maroc (VUPS - Maroc) et médecin généraliste en privé depuis 20 ans.

"Cher Collègue 

"Avant toute chose , je vous remercie, et à travers vous, toutes et tous les collègues animateurs.trices et les autres professionnels de santé assurant le ligne de front Covid depuis bientôt six mois. 

Toutes nos prières vous accompagnent (vous et tous.toutes les professionnels de santé), ainsi que  vos patient.es pour que nous arrivions bidniallah et grâce aux efforts de toutes et de tous à juguler cette pandémie.

"Je suis de très près, comme les 38 millions de marocain.es, les communiqués, les webinars, les interviews des sociétés savantes, des commission d'experts et de notre Ministère, en attendant désespérément qu'à un moment donné, une entité fera appel aux généralistes privés, qui elles.eux aussi sont mobilisé.es, dans la solitude et la méconnaissance les plus totales.

Dr Sanaa Merimi

"Votre appel à candidature est la première initiative à l'échelle nationale exprimant nominativement un besoin de médecins généralistes privés…. Enfin!! … nous avons une existence professionnelle au yeux de nos collègues hospitaliers et universitaires.

"Un MOT .. UN SEUL.. révèle… le degré de confiance professionnelle et de collégialité entre les niveaux de notre système de santé… UN MOT .. à lui seul va conforter les 38 millions de marocain.es dans la confiance (ou pas) à avoir dans un système de santé où opèrent des professionnel.les, pur produit de nos facultés de médecine, où les généralistes sont formé.es par des collègues spécialistes comme vous … 

"Dans votre appel à candidature, plein de solidarité et de bonne volonté, votre besoin de rajouter “compétents” à généralistes et pas à “réanimateur”, et de conjuguer toute l'action en mode singulier “va” et pas “vont”... dénote (HÉLAS) d’un lapsus révélateur du malaise profond, du cloisonnement historique et de la vision hospitalo-universitaire dominante dont souffre notre système de santé…. Que ni réforme… ni accréditation … ni volonté politique .. ni même Covid … n'ont pu aplanir .. apparemment.

"De grâce, veuillez accepter cette envolée émotionnelle, de la part d'une généraliste qui vient de boucler 20 ans d'exercice en mode burnout professionnel, et à qui la Covid a donné le coup de grâce, et qui travaille tous les jours que Dieu fait, comme les 5.200 autres médecins généralistes privés à assurer des prestations de qualité pour la populations que nous desservons."

"Dans un système de santé à fleur de peau... où les différentes catégories professionnelles sont à cran (compréhensible)... parce que sollicitées de toutes parts … pour avoir les réponses... qu’elles n’ont pas forcément... pas aussi vite que demandé … pas avec les résultats espérés …
"Nous nous regardons en chiens de faïence... et nos réactions viennent d'une profonde volonté de servir notre pays et de garantir un droit constitutionnel, celui de l'accès aux soins, celui de permettre à tous les professionnels de santé de ce pays de se dire "j'ai fait mon devoir, j'ai accompli ma mission"…
"L'exclusion des généralistes privés de la lutte anti-Covid est une décision erronée qui n'a pas encore été corrigée sur le plan stratégique… et des initiatives pareilles gagneraient mieux à bénéficier d’une communication plus ample et plus détaillée  pour éviter qu’un MOT ne déclenche des tensions totalement vaines par les temps présents où notre pays a besoin de nous vaillant.es et solidaires.

"J'ai eu le plaisir d'avoir Dr Jamel Eddine Kohen, président de la FNAR au téléphone ce vendredi matin. Il préside la commission nationale d'experts qui accompagne le Ministère de la Santé dans sa stratégie. Il assume ce rôle avec une modestie sans pareille et se réserve un rôle de coordination, parce qu’il exerce dans le privé, et que le secteur privé a été écarté de cette stratégie nationale dès le départ ! (ce ne sont pas ses mots exacts, ce sont les miens).
"Cet appel à solidarité est une initiative locale des réanimateurs de Casablanca, qui travaillent sur une expérience pilote de collaboration avec des médecins généralistes privés ayant eu une expérience Covid de terrain et qui seraient les piliers de l'expérience. Et que l’adjectif “compétents”, allait dans le sens plutôt favorable des collègues généralistes qui auraient plus expérience en Covid durant ces derniers mois, que des réanimateurs privés qui n'assurent pas un suivi très fréquent des cas Covid.
Merci Dr Jamal eddine Kohen pour votre réponse à mon envolée émotionnelle".


Dr Sanaa Merimi

Généraliste Compétente 

Ci-dessous, l'appel de la FNAR

A lire aussi


Communication financière

SOTHEMA : Comptes et Résultats S1 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.