Création à Istanbul de l'association "la Maison du Maroc en Turquie"

La création de l'association "la Maison du Maroc en Turquie" a été annoncée samedi à Istanbul en présence de membres de la communauté marocaine établis dans ce pays et de représentants de la société civile turque et arabe.

Création à Istanbul de l'association

Le 22 septembre 2019 à 11:00

Modifié le 22 septembre 2019 à 11:10

L'association a notamment pour objectifs de représenter les Marocains installés en Turquie, et de les aider à surmonter les difficultés et les contraintes juridiques, sociales et financières auxquelles ils font face, ainsi qu'à promouvoir la coopération turco-marocaine et les échanges culturels bilatéraux.

Elle vise également à améliorer le niveau d'encadrement juridique des Marocains installés en Turquie et à faire connaitre les lois du pays d'accueil notamment celles régissant la situation des étrangers.

Intervenant à cette occasion, la présidente de l'association, Salwa Al-Kachani, a indiqué que l'organisation, qui a tenu récemment son assemblée générale constitutive, a pour but d'être un relais entre les membres de la communauté marocaine et les institutions gouvernementales et civiles des deux pays.

Selon elle, l’association compte mettre en place des antennes dans plusieurs grandes villes turques sous la supervision de membres spécialisés afin de fournir une assistance et des consultations dans divers domaines, notamment les investissements, les études et la traduction.

Pour sa part, le consul général-adjoint du Maroc à Istanbul, Bouchaib Terrari, a exprimé la disposition du consulat général à soutenir les activités des membres de la communauté marocaine via les associations de la société civile.

M. Terrari a également souligné, dans une intervention au nom du consul général, que les membres de la communauté marocaine en Turquie occupent des postes importants dans de nombreux domaines, faisant état toutefois de cas de Marocains vivant dans des conditions difficiles, ce qui nécessite la mobilisation des efforts pour résoudre leurs problèmes.

Relevant l'importance de la responsabilité qui incombe aux associations de la société civile œuvrant à l'extérieur du Royaume, il a précisé que ces organisations veillent notamment à encadrer la contribution des membres de la communauté marocaine dans la dynamique du développement que connait le Maroc, en plus de l'assistance de la diaspora marocaine dans le pays de résidence.

Pour sa part, la secrétaire générale de l'association, Wafaa Tous, a indiqué que le nombre croissant des Marocains qui s'installent en Turquie pour poursuivre leurs études, réaliser des projets d'investissements ou chercher un emploi crée de nouveaux problèmes liés aux conditions de vie notamment en ce qui concerne la scolarisation des enfants et l'accès aux services sociaux fournis par le gouvernement turc.

Elle a, en outre, évoqué les cas des jeunes victimes de réseaux d'immigration clandestins bloqués en Turquie et sans papiers d'identité, soulignant que l'association compte organiser des campagnes de sensibilisation contre les intermédiaires qui exploitent l'ignorance de certains membres de la communauté marocaine des lois turques.

(MAP)

Tags : Turquie

Création à Istanbul de l'association "la Maison du Maroc en Turquie"

Le 22 septembre 2019 à11:10

Modifié le 22 septembre 2019 à 11:10

La création de l'association "la Maison du Maroc en Turquie" a été annoncée samedi à Istanbul en présence de membres de la communauté marocaine établis dans ce pays et de représentants de la société civile turque et arabe.

L'association a notamment pour objectifs de représenter les Marocains installés en Turquie, et de les aider à surmonter les difficultés et les contraintes juridiques, sociales et financières auxquelles ils font face, ainsi qu'à promouvoir la coopération turco-marocaine et les échanges culturels bilatéraux.

Elle vise également à améliorer le niveau d'encadrement juridique des Marocains installés en Turquie et à faire connaitre les lois du pays d'accueil notamment celles régissant la situation des étrangers.

Intervenant à cette occasion, la présidente de l'association, Salwa Al-Kachani, a indiqué que l'organisation, qui a tenu récemment son assemblée générale constitutive, a pour but d'être un relais entre les membres de la communauté marocaine et les institutions gouvernementales et civiles des deux pays.

Selon elle, l’association compte mettre en place des antennes dans plusieurs grandes villes turques sous la supervision de membres spécialisés afin de fournir une assistance et des consultations dans divers domaines, notamment les investissements, les études et la traduction.

Pour sa part, le consul général-adjoint du Maroc à Istanbul, Bouchaib Terrari, a exprimé la disposition du consulat général à soutenir les activités des membres de la communauté marocaine via les associations de la société civile.

M. Terrari a également souligné, dans une intervention au nom du consul général, que les membres de la communauté marocaine en Turquie occupent des postes importants dans de nombreux domaines, faisant état toutefois de cas de Marocains vivant dans des conditions difficiles, ce qui nécessite la mobilisation des efforts pour résoudre leurs problèmes.

Relevant l'importance de la responsabilité qui incombe aux associations de la société civile œuvrant à l'extérieur du Royaume, il a précisé que ces organisations veillent notamment à encadrer la contribution des membres de la communauté marocaine dans la dynamique du développement que connait le Maroc, en plus de l'assistance de la diaspora marocaine dans le pays de résidence.

Pour sa part, la secrétaire générale de l'association, Wafaa Tous, a indiqué que le nombre croissant des Marocains qui s'installent en Turquie pour poursuivre leurs études, réaliser des projets d'investissements ou chercher un emploi crée de nouveaux problèmes liés aux conditions de vie notamment en ce qui concerne la scolarisation des enfants et l'accès aux services sociaux fournis par le gouvernement turc.

Elle a, en outre, évoqué les cas des jeunes victimes de réseaux d'immigration clandestins bloqués en Turquie et sans papiers d'identité, soulignant que l'association compte organiser des campagnes de sensibilisation contre les intermédiaires qui exploitent l'ignorance de certains membres de la communauté marocaine des lois turques.

(MAP)

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.