Crédit du Maroc: hausse de plus de 14% des bénéfices au 1er semestre

La banque a engrangé plus de 300 millions de DH de bénéfices sur les six premiers mois. Des bénéfices qui découlent d’un produit net bancaire de 1,19 milliard, en progression de 2,2% sur la même période.

Crédit du Maroc: hausse de plus de 14% des bénéfices au 1er semestre

Le 31 juillet 2019 à 12:27

Modifié le 31 juillet 2019 à 12:32

Le PNB de la banque s’est fixé à 1,19 milliard de DH en progression de 2,2%. Tous les compartiments de revenus contribuent à cette progression:

-La marge nette d’intérêt s’établit à 906,9 millions de DH, en augmentation de 1,6%. 

-La marge sur commission s’élève à 223,5 MDH, en hausse de 3,1%.

-Le résultat des opérations de marché s’accroit de 6,6% à 107,8 MDH.

Commercialement, la banque a fait un bon semestre selon les chiffres communiqués ce lundi 29 juillet.

Les emplois progressent plus vite que les ressources

Ses emplois globaux progressent de 7,9% à 42,2 MMDH.

Sur le segment des entreprises, les crédits ont évolué de 8,5%, avec des hausses de 16,4% des crédits court terme et de 10,2% des encours crédits bail. 

Le segment des particuliers a été également très actif: les crédits à la consommation progressent de 12,4%, et ceux à l’habitat de 5,5%.

Ces évolutions ont généré un gain de part de marché sur le segment des particulier: +15 points sur les crédits à l’habitat et +56 points sur les crédits à la consommation.

Les ressources signent toutefois ne évolution plus lente: 4,2% à 41,9 MMDH. 

Baisse du coût du risque et hausse des bénéfices

Côté rentabilité, les indicateurs du CDM affichent une bonne progression. 

Le RBE consolidé s’améliore de 2,5% à 594,4 MDH, grâce à la hausse maîtrisée des charges d’exploitation (+2%). 

Le coefficient d’exploitation s’établit ainsi à 50,3%.

Le coût du risque de la banque s’est allégé de 11,8% à 143,5 MDH. Une baisse que le CDM explique par la "baisse significative" du risque opérationnel. 

Le taux de couverture se martient à 92%. 

Le RNPG se renforce de 14,1% à 300,6 MDH. Il intègre la cotisation sociale de solidarité au niveau de l’IS pour 18,5 MDH ainsi qu’un plus value de 31,5 MDH liée à la cession de deux biens immobiliers sur le premier semestre. 

Hors ces éléments exceptionnels, le RNPG affiche une augmentation de 9,2%.

Crédit du Maroc: hausse de plus de 14% des bénéfices au 1er semestre

Le 31 juillet 2019 à12:32

Modifié le 31 juillet 2019 à 12:32

La banque a engrangé plus de 300 millions de DH de bénéfices sur les six premiers mois. Des bénéfices qui découlent d’un produit net bancaire de 1,19 milliard, en progression de 2,2% sur la même période.

Le PNB de la banque s’est fixé à 1,19 milliard de DH en progression de 2,2%. Tous les compartiments de revenus contribuent à cette progression:

-La marge nette d’intérêt s’établit à 906,9 millions de DH, en augmentation de 1,6%. 

-La marge sur commission s’élève à 223,5 MDH, en hausse de 3,1%.

-Le résultat des opérations de marché s’accroit de 6,6% à 107,8 MDH.

Commercialement, la banque a fait un bon semestre selon les chiffres communiqués ce lundi 29 juillet.

Les emplois progressent plus vite que les ressources

Ses emplois globaux progressent de 7,9% à 42,2 MMDH.

Sur le segment des entreprises, les crédits ont évolué de 8,5%, avec des hausses de 16,4% des crédits court terme et de 10,2% des encours crédits bail. 

Le segment des particuliers a été également très actif: les crédits à la consommation progressent de 12,4%, et ceux à l’habitat de 5,5%.

Ces évolutions ont généré un gain de part de marché sur le segment des particulier: +15 points sur les crédits à l’habitat et +56 points sur les crédits à la consommation.

Les ressources signent toutefois ne évolution plus lente: 4,2% à 41,9 MMDH. 

Baisse du coût du risque et hausse des bénéfices

Côté rentabilité, les indicateurs du CDM affichent une bonne progression. 

Le RBE consolidé s’améliore de 2,5% à 594,4 MDH, grâce à la hausse maîtrisée des charges d’exploitation (+2%). 

Le coefficient d’exploitation s’établit ainsi à 50,3%.

Le coût du risque de la banque s’est allégé de 11,8% à 143,5 MDH. Une baisse que le CDM explique par la "baisse significative" du risque opérationnel. 

Le taux de couverture se martient à 92%. 

Le RNPG se renforce de 14,1% à 300,6 MDH. Il intègre la cotisation sociale de solidarité au niveau de l’IS pour 18,5 MDH ainsi qu’un plus value de 31,5 MDH liée à la cession de deux biens immobiliers sur le premier semestre. 

Hors ces éléments exceptionnels, le RNPG affiche une augmentation de 9,2%.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.