Iran-USA: Des pétroliers attaqués dans le golfe d'Oman

Les équipages de deux pétroliers ont été évacués jeudi 13 juin après avoir lancé des appels de détresse, à la suite d'un nouvel incident dans le Golfe, en mer d'Oman, qui a fait bondir les prix sur les marchés pétroliers.

Des pétroliers attaqués dans le golfe d'Oman

Le 13 juin 2019 à 11:13

Modifié le 13 juin 2019 à 12:26

Ce nouvel incident, le 2e en un mois impliquant la navigation dans ce passage maritime stratégique, survient à un moment de tensions accrues entre Téhéran et Washington, qui a accusé l'Iran d'être derrière le premier incident de mai.

La Ve Flotte américaine, basée à Bahreïn, a indiqué jeudi avoir reçu deux "appels de détresse" tôt dans la matinée émanant de pétroliers en mer d'Oman qui auraient été la cible d'une "attaque".

L'Iran a par la suite parlé d'"accident" et indiqué avoir porté secours à "deux tankers étrangers" en mer d'Oman, via l'agence officielle Irna citant "une source informée".

"Quarante-quatre marins ont été sauvés des eaux par une unité de secours de la Marine (iranienne) de la province d'Hormozgan (sud de l'Iran, NDLR) et transférés au port de Bandar-é Jask", a écrit l'agence Irna.

Selon cette même source, le premier "accident" a eu lieu à 08H50 (04H20 GMT) à 25 mille nautiques de Bandar-é Jask à bord d'un navire battant pavillon des île Marshall et transportant une cargaison d'éthanol chargée au Qatar et à destination de Taïwan.

"Une heure plus tard, à 09H50, le deuxième navire a pris feu à 28 milles nautiques de Bandar-é Jask", a ajouté l'agence officielle.

Irna fait état d'informations de presse selon lesquelles ce deuxième navire transportait du méthanol chargé dans un port saoudien et à destination de Singapour.

La Ve Flotte a précisé dans un communiqué être au "courant d'une attaque signalée contre des pétroliers dans le Golfe d'Oman".

"Des forces navales américaines dans la région ont reçu deux appels de détresse distincts, à 06H12 locales et un second à 07h00 locales", a-t-elle ajouté.

Le communiqué précise que "des navires américains sont sur zone et prêtent assistance".

Les cours du pétrole ont brusquement grimpé après l'annonce d'un "incident" en mer d'Oman par un service d'information sur la navigation commerciale géré par la Royal Navy britannique.

(Avec Agences)

Lire aussi: 26 civils blessés dans une attaque des Houthis contre un aéroport saoudien

Iran-USA: Des pétroliers attaqués dans le golfe d'Oman

Le 13 juin 2019 à12:26

Modifié le 13 juin 2019 à 12:26

Les équipages de deux pétroliers ont été évacués jeudi 13 juin après avoir lancé des appels de détresse, à la suite d'un nouvel incident dans le Golfe, en mer d'Oman, qui a fait bondir les prix sur les marchés pétroliers.

Ce nouvel incident, le 2e en un mois impliquant la navigation dans ce passage maritime stratégique, survient à un moment de tensions accrues entre Téhéran et Washington, qui a accusé l'Iran d'être derrière le premier incident de mai.

La Ve Flotte américaine, basée à Bahreïn, a indiqué jeudi avoir reçu deux "appels de détresse" tôt dans la matinée émanant de pétroliers en mer d'Oman qui auraient été la cible d'une "attaque".

L'Iran a par la suite parlé d'"accident" et indiqué avoir porté secours à "deux tankers étrangers" en mer d'Oman, via l'agence officielle Irna citant "une source informée".

"Quarante-quatre marins ont été sauvés des eaux par une unité de secours de la Marine (iranienne) de la province d'Hormozgan (sud de l'Iran, NDLR) et transférés au port de Bandar-é Jask", a écrit l'agence Irna.

Selon cette même source, le premier "accident" a eu lieu à 08H50 (04H20 GMT) à 25 mille nautiques de Bandar-é Jask à bord d'un navire battant pavillon des île Marshall et transportant une cargaison d'éthanol chargée au Qatar et à destination de Taïwan.

"Une heure plus tard, à 09H50, le deuxième navire a pris feu à 28 milles nautiques de Bandar-é Jask", a ajouté l'agence officielle.

Irna fait état d'informations de presse selon lesquelles ce deuxième navire transportait du méthanol chargé dans un port saoudien et à destination de Singapour.

La Ve Flotte a précisé dans un communiqué être au "courant d'une attaque signalée contre des pétroliers dans le Golfe d'Oman".

"Des forces navales américaines dans la région ont reçu deux appels de détresse distincts, à 06H12 locales et un second à 07h00 locales", a-t-elle ajouté.

Le communiqué précise que "des navires américains sont sur zone et prêtent assistance".

Les cours du pétrole ont brusquement grimpé après l'annonce d'un "incident" en mer d'Oman par un service d'information sur la navigation commerciale géré par la Royal Navy britannique.

(Avec Agences)

Lire aussi: 26 civils blessés dans une attaque des Houthis contre un aéroport saoudien

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.