DGI : Recettes en hausse, gros crédit de TVA remboursé à fin juin

Les recettes fiscales brutes de la DGI ont augmenté de 6% au premier semestre. La moitié de l’objectif annuel est réalisée. 6 milliards de DH de crédits de TVA ont été remboursés, le double du montant de fin juin 2018. Une grosse somme réinjectée dans l’économie.

DGI : Recettes en hausse, gros crédit de TVA remboursé à fin juin

Le 06 juillet 2019 à 19:58

Modifié le 07 juillet 2019 à 17:27

Bonne performance des recettes fiscales de la Direction Générale des Impôts (DGI) à fin juin 2019, selon les derniers chiffres consultés par Médias24.

Les recettes brutes se sont établies à 85,3 milliards de DH, en hausse de 5,9% ou de 4,7 milliards de DH par rapport à fin juin 2018. C’est la moitié (49,4%) de l’objectif annuel qui est de 172,8 milliards de DH.

Toutes les catégories d’impôts ont contribué à cette performance, à l’exception des majorations de retard et des autres impôts (taxe d’habitation, taxe professionnelle…) dont le montant est très petit (1,2 milliard de DH, -14,8%).

En effet :

- Les recettes de l’IS ont augmenté de 5,7% ou 1,5 milliard de DH pour s’établir à 28,9 milliards. Ces recettes intègrent la contribution sociale de solidarité décidée dans la loi de Finances 2019.

L’IR a rapporté 24,2 milliards de DH, soit 7,3% ou 1,6 milliard supplémentaire par rapport à l’année dernière.

La TVA à l’intérieur a enregistré une hausse de 8,5% ou 1,6 milliard de DH, soit des recettes de 20,3 milliards.

- Les droits d’enregistrement et de timbre ont rapporté 10,6 milliards de DH, en hausse de 1,8%.

De ce montant brut, la DGI a retourné aux contribuables une somme de 6,3 milliards de DH sous formes de remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux. C’est 75% de plus qu’à fin juin 2018.

L’essentiel de cette somme est constitué de remboursements de crédits de TVA : 6 milliards de DH, plus que le double du montant remboursé il y a une année. Une grosse somme réinjectée dans l’économie qui ne manquera pas de soulager la trésorerie des entreprises.

Les résultats du contrôle et des régularisations ne seront visibles qu'en fin d'année

En raison de cet effort de remboursement, les recettes fiscales nettes de la DGI ont progressé de 2,6% ou de 2 milliards de DH à fin juin 2019 par rapport à la même période il y a une année. Leur montant totalise 79 milliards de DH, ce qui représente la moitié (49,7%) de l’objectif inscrit dans la loi de Finances 2019.

Dans le détail :

- Les recettes nettes de l’IS marquent une progression de 7,3% ou de 1,9 milliard de DH, pour atteindre 28,7 milliards.

- L’IR rapporte en net 24,2 milliards de DH, soit +7,3% ou +1,6 milliard.

- La TVA à l’intérieur a généré en net 14,2 milliards de DH, soit -9,8%. Une baisse due au gros montant remboursé aux opérateurs économiques.

- Le montant net des droits d’enregistrement et de timbre est le même que le montant brut.

A noter que l’objectif annuel de la DGI pourrait être dépassé d’ici décembre car le gros des recettes réalisées à fin juin proviennent du recouvrement spontané. Les résultats des redressements fiscaux, des opérations de régularisation et du recouvrement forcé ne seront visibles qu’au cours du deuxième semestre.

Pour rappel, ces résultats sont de plus en plus performants grâce à la modernisation de l’action de la DGI.

Précisons que les recettes sont présentées avant la distribution de la quote-part des collectivités territoriales dans les recettes de TVA (30%), d’IS (5%) et d’IR (5%).

DGI : Recettes en hausse, gros crédit de TVA remboursé à fin juin

Le 07 juillet 2019 à17:27

Modifié le 07 juillet 2019 à 17:27

Les recettes fiscales brutes de la DGI ont augmenté de 6% au premier semestre. La moitié de l’objectif annuel est réalisée. 6 milliards de DH de crédits de TVA ont été remboursés, le double du montant de fin juin 2018. Une grosse somme réinjectée dans l’économie.

Bonne performance des recettes fiscales de la Direction Générale des Impôts (DGI) à fin juin 2019, selon les derniers chiffres consultés par Médias24.

Les recettes brutes se sont établies à 85,3 milliards de DH, en hausse de 5,9% ou de 4,7 milliards de DH par rapport à fin juin 2018. C’est la moitié (49,4%) de l’objectif annuel qui est de 172,8 milliards de DH.

Toutes les catégories d’impôts ont contribué à cette performance, à l’exception des majorations de retard et des autres impôts (taxe d’habitation, taxe professionnelle…) dont le montant est très petit (1,2 milliard de DH, -14,8%).

En effet :

- Les recettes de l’IS ont augmenté de 5,7% ou 1,5 milliard de DH pour s’établir à 28,9 milliards. Ces recettes intègrent la contribution sociale de solidarité décidée dans la loi de Finances 2019.

L’IR a rapporté 24,2 milliards de DH, soit 7,3% ou 1,6 milliard supplémentaire par rapport à l’année dernière.

La TVA à l’intérieur a enregistré une hausse de 8,5% ou 1,6 milliard de DH, soit des recettes de 20,3 milliards.

- Les droits d’enregistrement et de timbre ont rapporté 10,6 milliards de DH, en hausse de 1,8%.

De ce montant brut, la DGI a retourné aux contribuables une somme de 6,3 milliards de DH sous formes de remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux. C’est 75% de plus qu’à fin juin 2018.

L’essentiel de cette somme est constitué de remboursements de crédits de TVA : 6 milliards de DH, plus que le double du montant remboursé il y a une année. Une grosse somme réinjectée dans l’économie qui ne manquera pas de soulager la trésorerie des entreprises.

Les résultats du contrôle et des régularisations ne seront visibles qu'en fin d'année

En raison de cet effort de remboursement, les recettes fiscales nettes de la DGI ont progressé de 2,6% ou de 2 milliards de DH à fin juin 2019 par rapport à la même période il y a une année. Leur montant totalise 79 milliards de DH, ce qui représente la moitié (49,7%) de l’objectif inscrit dans la loi de Finances 2019.

Dans le détail :

- Les recettes nettes de l’IS marquent une progression de 7,3% ou de 1,9 milliard de DH, pour atteindre 28,7 milliards.

- L’IR rapporte en net 24,2 milliards de DH, soit +7,3% ou +1,6 milliard.

- La TVA à l’intérieur a généré en net 14,2 milliards de DH, soit -9,8%. Une baisse due au gros montant remboursé aux opérateurs économiques.

- Le montant net des droits d’enregistrement et de timbre est le même que le montant brut.

A noter que l’objectif annuel de la DGI pourrait être dépassé d’ici décembre car le gros des recettes réalisées à fin juin proviennent du recouvrement spontané. Les résultats des redressements fiscaux, des opérations de régularisation et du recouvrement forcé ne seront visibles qu’au cours du deuxième semestre.

Pour rappel, ces résultats sont de plus en plus performants grâce à la modernisation de l’action de la DGI.

Précisons que les recettes sont présentées avant la distribution de la quote-part des collectivités territoriales dans les recettes de TVA (30%), d’IS (5%) et d’IR (5%).

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.