Dialogue Social : Un protocole d'accord est en cours de finalisation

Les syndicats ont accepté la nouvelle offre financière formulée par le gouvernement par l'intermédiaire du ministre de l'Intérieur Abdelouahed Laftit. Un protocole d'accord est en cours de finalisation par ce dernier, dont il espère la signature avant le 1er mai.

Dialogue Social : Un protocole d'accord est en cours de finalisation

Le 11 avril 2019 à 15:35

Modifié le 11 avril 2019 à 14:09

Serait-ce le dénouement du Dialogue social après plusieurs mois de négociations entres les partenaires sociaux ? Tout porte à le croire.

Une réunion entre le ministre de l'Intérieur, les syndicats et la CGEM a eu lieu dans la matinée du 11 avril pour entériner les termes d'un accord qui devrait sanctionner ce long processus qui butait sur le point de l'amélioration des revenus. 

A l'issue de cette réunion, des sources sûres nous confirment que les syndicats ont accepté la nouvelle offre financière formulée par le gouvernement par l'intermédiaire du ministre de l'intérieur Abdelouahed Laftit. 

Cependant, si l'offre financière a été acceptée, il n'en demeure pas moins que les discussions se poursuivent sur les autres points inscrits dans le cadre du dialogue social (droit de grève, réforme du Code du travail...). 

En d'autres termes, tout n'est pas encore totalement acquis pour le gouvernement. 

Selon nos informations, le ministre de l'intérieur transmettra sous peu aux différentes parties un protocole d'accord qui consignera les différents points relatifs au Dialogue Social dont l'offre financière du gouvernement. Toutes les parties devront examiner ce projet d'accord, l'entériner en l'état ou apporter leur remarques dans le cadre d'un échange, dans l'espoir d'une signature avant le 1er mai. 

Une source sûre proche du gouvernement assure à Médias24 que l'ambition du gouvernement, qui a fait un effort énorme pour améliorer son offre, est de conclure l'accord dans les trois prochains jours

Si l'accord est signé, l'entrée en vigueur de l'augmentation générale des salaires s'appliquera le 1er juin ou le 1er juillet

Rappelons que la nouvelle offre financière du gouvernement a été largement améliorée par rapport à sa dernière proposition.

La nouvelle offre financière du gouvernement

Elle comprend une augmentation de 10% du SMIG et du SMAG sur 2 tranches.

Pour les fonctionnaires, le gouvernement propose une augmentation couvrant toutes les échelles.

- Une augmentation de 500 DH pour les fonctionnaires inférieurs à l'échelle 10, échelon 5 (contre 400 DH auparavant et 300 DH dans l'offre initiale);

- Une augmentation de 400 DH pour les fonctionnaires à partir de l'échelle 10, échelon 6.

Ces augmentations seront versées sur trois étapes au cours d'un an et demi. Le premier versement de 200 DH sera fait à partir du 1er mai, le deuxième en janvier 2020 et le troisième en janvier 2021. 

Le gouvernement maintient l'augmentation de l'allocation familiale de 100 DH par enfant, pour les trois premiers enfants.

Dialogue Social : Un protocole d'accord est en cours de finalisation

Le 11 avril 2019 à15:07

Modifié le 11 avril 2019 à 14:09

Les syndicats ont accepté la nouvelle offre financière formulée par le gouvernement par l'intermédiaire du ministre de l'Intérieur Abdelouahed Laftit. Un protocole d'accord est en cours de finalisation par ce dernier, dont il espère la signature avant le 1er mai.

Serait-ce le dénouement du Dialogue social après plusieurs mois de négociations entres les partenaires sociaux ? Tout porte à le croire.

Une réunion entre le ministre de l'Intérieur, les syndicats et la CGEM a eu lieu dans la matinée du 11 avril pour entériner les termes d'un accord qui devrait sanctionner ce long processus qui butait sur le point de l'amélioration des revenus. 

A l'issue de cette réunion, des sources sûres nous confirment que les syndicats ont accepté la nouvelle offre financière formulée par le gouvernement par l'intermédiaire du ministre de l'intérieur Abdelouahed Laftit. 

Cependant, si l'offre financière a été acceptée, il n'en demeure pas moins que les discussions se poursuivent sur les autres points inscrits dans le cadre du dialogue social (droit de grève, réforme du Code du travail...). 

En d'autres termes, tout n'est pas encore totalement acquis pour le gouvernement. 

Selon nos informations, le ministre de l'intérieur transmettra sous peu aux différentes parties un protocole d'accord qui consignera les différents points relatifs au Dialogue Social dont l'offre financière du gouvernement. Toutes les parties devront examiner ce projet d'accord, l'entériner en l'état ou apporter leur remarques dans le cadre d'un échange, dans l'espoir d'une signature avant le 1er mai. 

Une source sûre proche du gouvernement assure à Médias24 que l'ambition du gouvernement, qui a fait un effort énorme pour améliorer son offre, est de conclure l'accord dans les trois prochains jours

Si l'accord est signé, l'entrée en vigueur de l'augmentation générale des salaires s'appliquera le 1er juin ou le 1er juillet

Rappelons que la nouvelle offre financière du gouvernement a été largement améliorée par rapport à sa dernière proposition.

La nouvelle offre financière du gouvernement

Elle comprend une augmentation de 10% du SMIG et du SMAG sur 2 tranches.

Pour les fonctionnaires, le gouvernement propose une augmentation couvrant toutes les échelles.

- Une augmentation de 500 DH pour les fonctionnaires inférieurs à l'échelle 10, échelon 5 (contre 400 DH auparavant et 300 DH dans l'offre initiale);

- Une augmentation de 400 DH pour les fonctionnaires à partir de l'échelle 10, échelon 6.

Ces augmentations seront versées sur trois étapes au cours d'un an et demi. Le premier versement de 200 DH sera fait à partir du 1er mai, le deuxième en janvier 2020 et le troisième en janvier 2021. 

Le gouvernement maintient l'augmentation de l'allocation familiale de 100 DH par enfant, pour les trois premiers enfants.

A lire aussi


commentaires

nizar

Normalement, les syndicats doivent obliger l'Etat à payer les augmentations depuis l'échec des premières négociations et non à partir de Mai 2019. Je pense depuis Mai 2017, sinon les syndicats ne font pas leur réel travail envers les fonctionnaires et les employés. En plus, l'augmentation sur 3 ans n'a pas de sens. On peut accepter sur 3 ans mais à partir de Mai 2018.

AHMED

Et les retraités, ils ne vont pas au marché?
Ils ne subissent pas eux aussi, même plus, les aléas du coût de la vie?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.