Documents de la famille Oufkir : Des photos inédites pour l’histoire

Publiés avec l’aimable autorisation de Raouf Oufkir, ces six clichés exceptionnels, en noir et blanc immortalisés par le photographe Mohamed Maradji, montrent le général Mohamed Oufkir, du début à la fin de sa carrière militaire, avec le Roi Mohammed V mais aussi avec plusieurs personnalités marocaines et étrangères qui ont marqué l'histoire.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/21-04-2020/Jerusalem.jpg-oui
Documents inédits de la famille Oufkir : Des photos pour l’histoire Photos historiques de la famille Oufkir

Le 22 avril 2020 à 13:44

Modifié le 23 avril 2020 à 07:15

Dès les 2 premières images, on y apprend que le Roi Mohammed V, dont Oufkir était l’aide de camp personnel depuis l'indépendance du Maroc en 1956, a effectué, en sa compagnie, une visite officielle, peu connue du grand public, à Al Qods en 1960, soit un an avant le décès du souverain en 1961.

La première les montre devant le dôme du Rocher, posant avec le Roi Hussein de Jordanie, et une délégation militaire jordanienne ainsi qu'un civil marocain non identifié.

Rappelons en effet qu'à cette époque, la Jordanie gérait encore Jérusalem et ses lieux de culte avant la guerre de 1967 et son annexion par Israël.

Dans la deuxième photo, l'aide de camp est en train d'accueillir à sa sortie de voiture le Roi à l'occasion de sa visite dans la ville triplement sainte. 

Le troisième cliché montre un Oufkir, en grande tenue d'apparat, devisant amicalement avec l'ancien Premier secrétaire Abderrahim Bouabid,  l'un des grands fondateurs de l’UNFP (Union nationale des forces populaires), dont la majorité des troupes avait rejoint l'USFP en 1975.

Notons également que le parti de la rose, très populaire à cette époque, sera la cible, quelques années plus tard, des hommes de la sûreté nationale sous l'égide du général qui dirigeait ce service de police avant d'être remplacé par Ahmed Dlimi et de devenir ministre de l'Intérieur. 

La suivante a été prise à Paris lors d’une réunion historique (1956) entre autorités françaises et et émissaires marocains du Roi Mohammed V qui avait été consacrée à la création des FAR (Forces Armées Royales).

On y voit celui qui était encore commandant, en tenue militaire, avec son collègue, le futur général Mohamed Bachir Bouali, tué par l'adjudant Akka, lors de la première tentative de coup d’Etat du colonel Mohamed Ababou contre le Roi Hassan II en 1971

A l'extrême-droite, on peut reconnaître le président des deux premiers Conseils de gouvernement du Maroc, M’barek Bekkai Lahbil (1955-1958), ex-colonel de l’armée française à l'instar du capitaine Oufkir ayant servi dans les mêmes rangs pendant la 2ème guerre mondiale et celle d'Indochine.

La dernière immortalisée le 15 juin 1972, soit deux mois avant la mort du général survenue après le 2ème coup d'Etat dont il était l'instigateur, le montre, en pleine discussion, avec celui qui était alors ministre algérien des affaires étrangères, Abdelaziz Bouteflika.

Ce dernier deviendra d'ailleurs en 1999, le président de la république d'Algérie avant d'être déposé en avril 2019 par des manifestations populaires opposées à son désir de briguer un cinquième mandat. 

Précisons que la publication de ces photos a une vocation uniquement historique...

 

Photos historiques de la famille Oufkir

Documents de la famille Oufkir : Des photos inédites pour l’histoire

Le 22 avril 2020 à13:44

Modifié le 23 avril 2020 à 07:15

Publiés avec l’aimable autorisation de Raouf Oufkir, ces six clichés exceptionnels, en noir et blanc immortalisés par le photographe Mohamed Maradji, montrent le général Mohamed Oufkir, du début à la fin de sa carrière militaire, avec le Roi Mohammed V mais aussi avec plusieurs personnalités marocaines et étrangères qui ont marqué l'histoire.

Dès les 2 premières images, on y apprend que le Roi Mohammed V, dont Oufkir était l’aide de camp personnel depuis l'indépendance du Maroc en 1956, a effectué, en sa compagnie, une visite officielle, peu connue du grand public, à Al Qods en 1960, soit un an avant le décès du souverain en 1961.

La première les montre devant le dôme du Rocher, posant avec le Roi Hussein de Jordanie, et une délégation militaire jordanienne ainsi qu'un civil marocain non identifié.

Rappelons en effet qu'à cette époque, la Jordanie gérait encore Jérusalem et ses lieux de culte avant la guerre de 1967 et son annexion par Israël.

Dans la deuxième photo, l'aide de camp est en train d'accueillir à sa sortie de voiture le Roi à l'occasion de sa visite dans la ville triplement sainte. 

Le troisième cliché montre un Oufkir, en grande tenue d'apparat, devisant amicalement avec l'ancien Premier secrétaire Abderrahim Bouabid,  l'un des grands fondateurs de l’UNFP (Union nationale des forces populaires), dont la majorité des troupes avait rejoint l'USFP en 1975.

Notons également que le parti de la rose, très populaire à cette époque, sera la cible, quelques années plus tard, des hommes de la sûreté nationale sous l'égide du général qui dirigeait ce service de police avant d'être remplacé par Ahmed Dlimi et de devenir ministre de l'Intérieur. 

La suivante a été prise à Paris lors d’une réunion historique (1956) entre autorités françaises et et émissaires marocains du Roi Mohammed V qui avait été consacrée à la création des FAR (Forces Armées Royales).

On y voit celui qui était encore commandant, en tenue militaire, avec son collègue, le futur général Mohamed Bachir Bouali, tué par l'adjudant Akka, lors de la première tentative de coup d’Etat du colonel Mohamed Ababou contre le Roi Hassan II en 1971

A l'extrême-droite, on peut reconnaître le président des deux premiers Conseils de gouvernement du Maroc, M’barek Bekkai Lahbil (1955-1958), ex-colonel de l’armée française à l'instar du capitaine Oufkir ayant servi dans les mêmes rangs pendant la 2ème guerre mondiale et celle d'Indochine.

La dernière immortalisée le 15 juin 1972, soit deux mois avant la mort du général survenue après le 2ème coup d'Etat dont il était l'instigateur, le montre, en pleine discussion, avec celui qui était alors ministre algérien des affaires étrangères, Abdelaziz Bouteflika.

Ce dernier deviendra d'ailleurs en 1999, le président de la république d'Algérie avant d'être déposé en avril 2019 par des manifestations populaires opposées à son désir de briguer un cinquième mandat. 

Précisons que la publication de ces photos a une vocation uniquement historique...

 

A lire aussi


Communication financière

SONASID : Effets de la crise sanitaire sur les résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.