Dossier

EXCLUSIF: le point sur la transformation du groupe CDG

Le groupe CDG représente environ 22% du PIB marocain. En 2007, il a entamé une grosse inflexion stratégique. Il va essayer de concilier:

-la rentabilité puisqu'il est contraint par la loi de rémunérer les dépôts qu'il reçoit;

-avec un plus fort engagement dans l'économie marocaine et dans le développement économique.

Cet engagement différent signifie que ses modes d'intervention changent. Il sera davantage expert, cofinanceur et investisseur. Il ne gèrera plus de gros projets de A à Z, des projets qui ne se dénouent qu'en 30 ou 40 ans, mobilisant les ressources humaines et financières du groupe. Il va se désengager des secteurs tels que l'hôtellerie ou le logement social, où il n'apporte ni valeur ajoutée suffisante ni additionnalité, apportant au contraire une concurrence au secteur privé.

Ses modes d'intervention changent, les secteurs aussi. Les nouveaux secteurs seront: la régionalisation avancée, l'agro-industrie, la transition énergétique, le développement durable, les startups, les métiers mondiaux ou émergents du Maroc, la transformation digitale.

Dans un entretien exclusif accordé à Médias24 que nous publions en plusieurs parties, Abdellatif Zaghnoun, directeur général du groupe, fait le point sur ces différents chantiers, un bilan accompagné de pas mal de pépites et de révélations.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.