Eau potable: 1,17 MMDH pour la région de Beni Mellal

Dans le cadre du programme national d'approvisionnement d'eau potable, 63 projets de barrages seront répartis dans la région de Beni Mellal- Khénifra, selon le wali de la région, Khatib El Hebil. 

Eau potable : 1,17 MMDH pour la région de Beni Mellal

Le 22 janvier 2020 à 14:37

Modifié le 22 janvier 2020 à 16:40

Une réunion de sensibilisation et de communication autour du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027, lancé pour une enveloppe budgétaire de 115,4 milliards de DH, a été tenue mardi 21 janvier au siège de la wilaya de la région de Béni Mellal- Khénifra.

Dans le cadre de cette réunion, le wali de la région a noté que le volume des eaux usées dans la région est estimé à 40 millions de m3, dont 72% en milieu urbain. Il a aussi rappelé que la région dispose déjà de 13 stations de traitement des eaux usées, d'une capacité de traitement de plus 46 mille m3/jour. 

La même source a mis l'accent sur différents projets relatifs à la région et répartis en quatre axes. Premièrement, le renforcement et la diversification des ressources d’approvisionnement. Il s’agit entre autres:

-La mise en œuvre de deux grands barrages dans la région de Beni Mellal, d'une capacité de 85 millions de m3, pour un coût global estimé à 900 millions de DH;

-L'achèvement de 61 petits barrages, répartis comme suit dans la région: 27 dans la province d'Azilal, 10 dans la province de Béni Mellal, 20 dans la province de Khénifra et trois barrages dans la province de Khouribga et un petit barrage dans la province de Fkih Ben Saleh. Ces projets nécessitent un budget de 260 MDH;

-La mise sur pied de projets structurants dans cette région. Ces derniers visent le renforcement de la production des stations de traitement des eaux usées et des canaux d'approvisionnement, ainsi que la sécurisation des réseaux de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) au niveau des villes et des centres de la région.

De ce fait, il a précisé que ces projets seront réalisés par l'Office pour un coût total de 1,17 MMDH.

Le deuxième volet est relatif à l’accompagnement de la hausse de la demande et l’économie de l’eau. Il s'agit de l’équipement de la région en irrigation localisée et en reconversion collective. Ainsi que l’amélioration de la rentabilité des réseaux de distribution dans les villes et dans les centres urbains de la région afin d'atteindre 78% à l'horizon 2027.

Le troisième volet vise, quant à lui, à promouvoir le développement économique et durable des zones rurales en renforçant les ressources en eau destinées à l’irrigation.

Le quatrième volet se propose la généralisation de l’accès à l’eau potable par le biais de la généralisation de l'assainissement liquide et le traitement des eaux usées dans 19 villes et communes urbaines. Mais également, la réutilisation des eaux usées pour l'irrigation des espaces verts, à travers l'achèvement de quatre projets à l'horizon 2027. Un coût financier d’environ 90 millions de DH est attribué à ce 4e axe.

(Avec MAP)

Eau potable: 1,17 MMDH pour la région de Beni Mellal

Le 22 janvier 2020 à16:40

Modifié le 22 janvier 2020 à 16:40

Dans le cadre du programme national d'approvisionnement d'eau potable, 63 projets de barrages seront répartis dans la région de Beni Mellal- Khénifra, selon le wali de la région, Khatib El Hebil. 

Une réunion de sensibilisation et de communication autour du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027, lancé pour une enveloppe budgétaire de 115,4 milliards de DH, a été tenue mardi 21 janvier au siège de la wilaya de la région de Béni Mellal- Khénifra.

Dans le cadre de cette réunion, le wali de la région a noté que le volume des eaux usées dans la région est estimé à 40 millions de m3, dont 72% en milieu urbain. Il a aussi rappelé que la région dispose déjà de 13 stations de traitement des eaux usées, d'une capacité de traitement de plus 46 mille m3/jour. 

La même source a mis l'accent sur différents projets relatifs à la région et répartis en quatre axes. Premièrement, le renforcement et la diversification des ressources d’approvisionnement. Il s’agit entre autres:

-La mise en œuvre de deux grands barrages dans la région de Beni Mellal, d'une capacité de 85 millions de m3, pour un coût global estimé à 900 millions de DH;

-L'achèvement de 61 petits barrages, répartis comme suit dans la région: 27 dans la province d'Azilal, 10 dans la province de Béni Mellal, 20 dans la province de Khénifra et trois barrages dans la province de Khouribga et un petit barrage dans la province de Fkih Ben Saleh. Ces projets nécessitent un budget de 260 MDH;

-La mise sur pied de projets structurants dans cette région. Ces derniers visent le renforcement de la production des stations de traitement des eaux usées et des canaux d'approvisionnement, ainsi que la sécurisation des réseaux de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) au niveau des villes et des centres de la région.

De ce fait, il a précisé que ces projets seront réalisés par l'Office pour un coût total de 1,17 MMDH.

Le deuxième volet est relatif à l’accompagnement de la hausse de la demande et l’économie de l’eau. Il s'agit de l’équipement de la région en irrigation localisée et en reconversion collective. Ainsi que l’amélioration de la rentabilité des réseaux de distribution dans les villes et dans les centres urbains de la région afin d'atteindre 78% à l'horizon 2027.

Le troisième volet vise, quant à lui, à promouvoir le développement économique et durable des zones rurales en renforçant les ressources en eau destinées à l’irrigation.

Le quatrième volet se propose la généralisation de l’accès à l’eau potable par le biais de la généralisation de l'assainissement liquide et le traitement des eaux usées dans 19 villes et communes urbaines. Mais également, la réutilisation des eaux usées pour l'irrigation des espaces verts, à travers l'achèvement de quatre projets à l'horizon 2027. Un coût financier d’environ 90 millions de DH est attribué à ce 4e axe.

(Avec MAP)

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.