Emploi: l’Espagne aura besoin de 270.000 migrants par an

L’Espagne aura besoin en moyenne de 270.000 migrants par an d’ici 2050 pour satisfaire les besoins du marché de l’emploi, en raison du vieillissement démographique.

Emploi : l’Espagne aura besoin de 270.000 migrants par an

Le 25 mars 2019 à 17:23

Modifié le 25 mars 2019 à 17:09

Même si le taux de chômage doit encore être réduit en Espagne, de nombreux postes d’emploi ne pourront pas être assurés par la population espagnole, a expliqué la secrétaire d’Etat espagnole aux Migrations, Consuelo Rumi, lors d'un forum tenu récemment à Barcelone.

"Le marché de l’emploi aura besoin, sans nul doute, d’un complément migratoire avec l’arrivée de profils qui ne pourront pas être assurés par les personnes vivant actuellement en Espagne", notamment dans les secteurs technologique et informatique, a dit la responsable citée par les médias espagnoles.

Elle a estimé nécessaire d’opérer une analyse minutieuse du catalogue des profils difficiles à assurer pour l’adapter aux besoins réels du marché du travail.

Consuelo Rumi a, dans le même sens, qualifié de "grave erreur" de considérer l’immigration comme une menace et non pas comme une opportunité pour la société espagnole.

La responsable espagnole a déploré que le défi migratoire soit devenu une source de tension au niveau international et aussi en Europe et parmi ses Etats membres, notamment à cause des mouvements populistes qui placent l’émigrant "au centre de tous les problèmes".

"Il est moralement inacceptable et politiquement indécent de faire endosser aux migrants la responsabilité des maux de la société", a-t-elle conclu.

>>Lire aussi: French Tech Visa: la fuite des informaticiens marocains va s'aggraver

Emploi: l’Espagne aura besoin de 270.000 migrants par an

Le 25 mars 2019 à17:03

Modifié le 25 mars 2019 à 17:09

L’Espagne aura besoin en moyenne de 270.000 migrants par an d’ici 2050 pour satisfaire les besoins du marché de l’emploi, en raison du vieillissement démographique.

Même si le taux de chômage doit encore être réduit en Espagne, de nombreux postes d’emploi ne pourront pas être assurés par la population espagnole, a expliqué la secrétaire d’Etat espagnole aux Migrations, Consuelo Rumi, lors d'un forum tenu récemment à Barcelone.

"Le marché de l’emploi aura besoin, sans nul doute, d’un complément migratoire avec l’arrivée de profils qui ne pourront pas être assurés par les personnes vivant actuellement en Espagne", notamment dans les secteurs technologique et informatique, a dit la responsable citée par les médias espagnoles.

Elle a estimé nécessaire d’opérer une analyse minutieuse du catalogue des profils difficiles à assurer pour l’adapter aux besoins réels du marché du travail.

Consuelo Rumi a, dans le même sens, qualifié de "grave erreur" de considérer l’immigration comme une menace et non pas comme une opportunité pour la société espagnole.

La responsable espagnole a déploré que le défi migratoire soit devenu une source de tension au niveau international et aussi en Europe et parmi ses Etats membres, notamment à cause des mouvements populistes qui placent l’émigrant "au centre de tous les problèmes".

"Il est moralement inacceptable et politiquement indécent de faire endosser aux migrants la responsabilité des maux de la société", a-t-elle conclu.

>>Lire aussi: French Tech Visa: la fuite des informaticiens marocains va s'aggraver

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.