En pleine crise, les bureaux d'études et de sondages appellent au soutien

L’AMISE lance un appel aux pouvoirs publics, au patronat et aux annonceurs pour soutenir le métier des sondages et des études dans cette période de crise. Le secteur des études et sondages n’est pas épargné et se retrouve fragilisé par cette pandémie du Covid-19.

3-https://www.medias24.com//img/img_koi29/680/m24-En-continu.jpg-oui
En pleine crise, les bureaux d'études appellent au soutien

Le 03 avril 2020 à 12:56

Modifié le 03 avril 2020 à 13:27

"La pandémie à laquelle on fait face aujourd’hui n’épargne aucun pays, aucun secteur et aucune organisation (...). La collecte de données et les sondages d’opinion, base de toute réflexion stratégique, sont aujourd’hui quasiment stoppés dans le cadre du respect des consignes d’urgence imposées contre la crise sanitaire", rappelle un communiqué de l'Association marocaine des instituts de sondages et d'études de marché.

En effet, de nombreuses missions d’études ont été suspendues ou tout simplement annulées par les donneurs d’ordre nationaux ou internationaux. Une situation critique qui met à mal la profession et menace sa survie, ajoute la même source.

L’AMISE lance donc un appel aux pouvoirs publics, au patronat et aux annonceurs à travers l’ensemble de leurs associations pour soutenir le métier des sondages et des études.

Cet appel se traduit par:

- Le respect des engagements en cours et le maintien des projets d’études programmés tout en permettant la possibilité d’exécution immédiate à travers des méthodes de collecte de données alternatives au face à face: sondages en ligne ou par téléphone;

- Le règlement sans délai des prestations dues et livrées;

- Le lancement d’initiatives qui viseraient à renforcer la recherche d’informations justes et précises.

En pleine crise, les bureaux d'études et de sondages appellent au soutien

Le 03 avril 2020 à13:21

Modifié le 03 avril 2020 à 13:27

L’AMISE lance un appel aux pouvoirs publics, au patronat et aux annonceurs pour soutenir le métier des sondages et des études dans cette période de crise. Le secteur des études et sondages n’est pas épargné et se retrouve fragilisé par cette pandémie du Covid-19.

com_redaction-56

"La pandémie à laquelle on fait face aujourd’hui n’épargne aucun pays, aucun secteur et aucune organisation (...). La collecte de données et les sondages d’opinion, base de toute réflexion stratégique, sont aujourd’hui quasiment stoppés dans le cadre du respect des consignes d’urgence imposées contre la crise sanitaire", rappelle un communiqué de l'Association marocaine des instituts de sondages et d'études de marché.

En effet, de nombreuses missions d’études ont été suspendues ou tout simplement annulées par les donneurs d’ordre nationaux ou internationaux. Une situation critique qui met à mal la profession et menace sa survie, ajoute la même source.

L’AMISE lance donc un appel aux pouvoirs publics, au patronat et aux annonceurs à travers l’ensemble de leurs associations pour soutenir le métier des sondages et des études.

Cet appel se traduit par:

- Le respect des engagements en cours et le maintien des projets d’études programmés tout en permettant la possibilité d’exécution immédiate à travers des méthodes de collecte de données alternatives au face à face: sondages en ligne ou par téléphone;

- Le règlement sans délai des prestations dues et livrées;

- Le lancement d’initiatives qui viseraient à renforcer la recherche d’informations justes et précises.

A lire aussi


Communication financière

Avis de convocation AGO et AGE de la Sociétés Aluminium du Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.